Quelles sont les aides financières pour l’isolation des combles ?

Les aides à l’isolation des combles sont nombreuses. Elles permettent aux consommateurs français d’entamer des travaux avec un reste à charge très faible. Mais, quelles sont ces aides ? Comment les demander ? Quelles économies d’énergie peut-on attendre de l’isolation des combles ? Faisons le point ensemble.

  • Publié le
  1. Quelles sont les aides et subventions pour l’isolation des combles ?
  2. Quel est l’intérêt de l’isolation des combles ?

Quelles sont les aides et subventions pour l’isolation des combles ?

L’isolation des combles perdus permet de faire des économies d’énergie. Cela étant, certains ménages sont rebutés par le prix du chantier. En effet, il faudra compter 20 € à 50 € par m2 à isoler.

Mais, plusieurs aides peuvent vous permettre d’isoler les combles à moindre frais. Pour vous faire une première idée des aides auxquelles vous avez le droit, voici un tableau récapitulatif.

Tableau récapitulatif des aides à l’isolation des combles

Aide

Montant

Sous conditions de ressources ?

Professionnel RGE

Qui peut en bénéficier ?

Ma Prime Rénov’

Jusqu’à 20.000 euros

Oui

Oui

Ménages modestes et très modestes jusqu’au 31 décembre 2020

Tous les ménages saufs les plus aisés (déciles 9 et 10) à partir de 2021

Crédit d’impôt (CITE)

15 € /m2 d’isolant

Non

Oui

Tous les consommateurs à l’exception des ménages les plus aisés et des bénéficiaires de Ma Prime Renov’

Aide supprimée en 2021, remplacée par Ma Prime Renov’

Prime énergie (CEE)

Jusqu’à 5000 €

Non

Oui

Tous les ménages

TVA à 5,5%

TVA à taux réduit

Non

Non

Tous les ménages

Eco-prêt à taux zéro

Jusqu’à 30.000 € d’emprunt à taux zéro

Non

Oui

Tous les ménages

Aides de l’Anah

35 à 50% du montant des travaux, soit entre 800 et 4.000 €

Oui

Oui

Ménages modestes et très modestes

Aides locales

En fonction des barèmes établis par les collectivités locales

Prime « Coup de Pouce Isolation »

– 20 euros /m2 d’isolant pour les ménages modestes

– 10 euros /m2 d’isolant pour le reste

Oui

Oui

Tous les ménages

Isolation des combles pour 1 €

Prise en charge quasi totale du chantier

Oui

Oui

Ménages modestes et très modestes

Bon à savoir

Certaines aides se cumulent et d’autres non. Pour connaître les aides auxquelles vous avez le droit, pensez à utiliser Simul’Aid€s, mis en place par le réseau FAIRE (service public de la rénovation énergétique). Il s’agit d’un outil comparatif sur l’isolation des combles et des autres travaux de rénovation.

Ma Prime Rénov’ : zoom sur le dispositif

MaPrimeRénov’ est une aide énergétique récente. Elle a été lancée en 2020.

Elle sert à financer les travaux de propriétaires occupants :

  • vivant en France Métropolitaine ou Outre-mer ;
  • dont les logements sont construits depuis plus de 2 ans.

Jusqu’au 31 décembre 2020, elle ne concerne que les ménages considérés comme modestes ou très modestes selon la définition de l’ANAH (Association Nationale de l’Habitat).

 

Plafonds de ressources en Île-de-France*

Plafonds de ressources en Île-de-France*

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages aux ressources très modestes (€)

Ménages aux ressources modestes (€)

Ménages aux ressources très modestes (€)

Ménages aux ressources modestes (€)

Barème de ressources ANAH – 2020

1

20 593 €

25 068 €

14 879 €

19 074 €

2

30 225 €

36 792 €

21 760 €

27 896 €

3

36 297 €

44 188 €

26 170 €

33 547 €

4

42 381 €

51 597 €

30 572 €

39 192 €

5

48 488 €

59 026 €

34 993 €

44 860 €

Par personne supplémentaire

+ 6 096 €

+ 7 422 €

+ 4 412 €

+ 5 651 €

Ma PrimeRenov’ assure des forfaits de prise en charge pour chaque type de travaux. Pour l’isolation des combles, elle propose :

  • 30 € /m2 d’isolant pour les ménages très modestes ;
  • 20 € /m2 d’isolant pour les ménages modestes.

Bon à savoir

Pour pouvoir la demander, les travaux devront être réalisés par un artisan « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE). Au 1er janvier, elle sera proposée à tous les ménages de France sauf ceux appartenant aux déciles 9 et 10, c’est à dire, les plus aisés.

Le Crédit d’Impôt pour Transition Energétique (CITE) : quel montant pour l’isolation des combles ?  

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) 2020 est un avantage fiscal octroyé aux ménages souhaitant entamer des travaux de rénovation énergétique.

Bon à savoir

Attention, le CITE sera supprimé en 2021. Il faut vous dépêcher si vous voulez en profiter !

Auparavant, il permettait de déduire 30% du montant du chantier de son impôt sur le revenu. Aujourd’hui, il s’agit d’une prise en charge par forfait. Le montant de l’aide pour l’isolation des combles est de 15 € par /m2 d’isolant.

Comme l’explique le Ministère de l’Economie : « le CITE 2020 s’adresse seulement aux propriétaires réalisant des travaux d’économie d’énergie entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020 pour leur habitation principale. Le logement doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux. »

L’Eco-Prêt à Taux Zéro : un crédit pour les travaux de rénovation

L’éco PTZ consiste en un crédit bancaire à taux nul pouvant aller jusqu’à 30 000 euros. Les intérêts sont payés par l’Etat. Ce prêt peut être accordé à :

  • un propriétaire bailleur ou un propriétaire occupant ;
  • à une copropriété.

Simplement, les travaux doivent concerner une résidence principale louée depuis plus de 2 ans et doivent être réalisés par un professionnel RGE.

Certificats d’Economies d’Energie et prime énergie : une aide pour l’isolation des combles

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) a été lancé en 2005 avec la loi POPE.

Dans les grandes lignes, il vise à obliger les fournisseurs d’énergies et vendeurs de carburants à faire réaliser des économies d’énergie à leurs clients.

Ils doivent donc les inciter à consommer moins. Pour cela, les fournisseurs peuvent réaliser des travaux de rénovation thermique chez les particuliers.

Bon à savoir

Afin de promouvoir leurs offres CEE, ces aides ont été appelées primes énergie. C’était plus lisible pour le consommateur.

Contrairement aux idées reçues, tous les ménages peuvent en bénéficier. Cela étant, elles sont bonifiées pour les ménages avec peu de ressources.

Le montant de la prime dépend des travaux engagés, il peut grimper jusqu’à 5000 €.

Comment obtenir la prime énergie ?

Vous souhaitez bénéficier d’une aide pour isoler vos combles ? Pour obtenir une prime énergie, le plus simple est de vous mettre en contact avec le fournisseur de votre choix :

  1. Il vous demandera alors un peu plus de détails sur votre projet. Si celui-ci lui paraît conforme, il vous fournira une lettre d’engagement.
  2. Ensuite, vous pourrez signer un devis avec un prestataire RGE et entamer les travaux.
  3. A la fin des travaux, vous devrez constituer un dossier reprenant :
  4. la copie du devis signé et des factures signées justifiant les travaux ;
  5. une attestation sur l’honneur ;
  6. vos justificatifs des revenus, pour recevoir une prime bonifiée (ménages modestes).

La prime énergie vous est alors envoyée sous forme de chèque ou de virement bancaire.

Bon à savoir

Votre prestataire CEE ne sera pas forcément le fournisseur avec qui vous avez signé un contrat d’énergie. La prime énergie est indépendante des offres de fourniture d’électricité ou de gaz.

Si vous êtes client chez EDF, vous pouvez parfaitement demander une prime Engie ou Total Direct Energie et vice-versa. En revanche, vous ne pouvez pas cumuler les primes énergies.

La TVA à taux réduit 5,5%

Lorsque vous réalisez des travaux, la TVA qui s’applique est à un taux réduit. Cela peut vous aider à faire baisser le prix de l’isolation des combles.

Pour en bénéficier, il faudra que le matériel soit acheté auprès d’un professionnel. Généralement, il se chargera aussi de la pose.

Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH

Le Programme Habiter Mieux Sérénité de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) est octroyé sous condition de ressources.

Il permet de prendre en charge une partie des travaux d’isolation des combles. Pour en profiter, la rénovation doit permettre une économie d’énergie de 25%.  

Les ménages très modestes peuvent bénéficier d’une aide allant jusqu’à 10 000 euros et prenant en charge 50 % du montant total des travaux HT.

Les foyers modestes pourront disposer d’une aide de 35% du montant total des travaux, allant jusqu’à 7000 €.

Les aides régionales pour l’isolation des combles

Certaines collectivités locales proposent des subventions pour vous aider à rénover votre logement. En matière d’aide à l’isolation des combles, on peut, par exemple, citer la Région Pays de la Loire qui propose une prime allant jusqu’à 9000 euros.  

D’autres le font aussi, comme la Région Occitanie au travers de l’éco-chèque logement, un chèque d’une valeur de 1500 € pour rénover votre logement.

N’hésitez pas à vous renseigner en mairie ou auprès de l’antenne de l’ANAH la plus proche de votre domicile.

La prime Coup de Pouce Isolation pour les combles

La prime « Coup de Pouce Isolation » entre elle aussi dans le cadre des CEE. Aux côtés de « Coup de Pouce Chauffage », elle permet une prise en charge de l’isolation des combles et des sols.

Comme le fait savoir le Ministère de la Transition Écologique : « tous les ménages peuvent bénéficier de cette offre. Les montants de primes attribués seront cependant différenciés en fonction de leurs niveaux de ressources. Les ménages les plus modestes bénéficieront de primes plus importantes. »

Elle octroie aux Français une aide à l’isolation selon les barèmes suivants :

  • pour les ménages modestes : 20 €/m² d’isolant posé ;       
  • pour les autres ménages : 10 €/m² d’isolant posé.

Pour la demander, il faudra impérativement vous renseigner auprès des partenaires du ministère signataires de la charte « Coup de Pouce ».

L’isolation des combles à 1 euro : quelles conditions d’éligibilité ?

L’isolation des combles pour un 1 euro permet de faire financer vos travaux de rénovation énergétique par des entreprises signataires de la Charte « Coup de Pouce » du ministère de la Transition Écologique.

En fait, l’appellation « isolation pour 1 euro » est un nom promotionnel. L’offre à 1 euro est réservée aux ménages modestes et très modestes selon le barème déterminé par l’ANAH.

Elle leur permet de réaliser à très bas prix l’isolation des combles perdus. En revanche, elle ne concerne pas l’isolation des combles aménageables.

Chaque entreprise la pratiquant peut ensuite fixer ses propres critères. Ainsi, certains le font sur des logements de plus de 15 ans, quand d’autres l’ouvrent à tous les logements de plus de 2 ans. En général, il s’agit d’une isolation des combles par soufflage. Le professionnel soufflera un matériel isolant (chanvre, laine de verre, etc.) pour limiter les échanges entre l’air intérieur et l’extérieur.

Bon à savoir

Pour faire financer vos combles à 1 €, tournez-vous uniquement vers les signataires de la charte « Coup de Pouce ».

En effet, de nombreuses arnaques à la rénovation énergétique ont lieu et notamment par des escrocs se déguisant sous ce dispositif.

Si l’on vous démarche par téléphone à ce sujet, préférez raccrocher. Depuis le 25 juillet 2020, le démarchage téléphonique sur les travaux de rénovation est strictement interdit et passible d’une amende de 375 000 €.

Quel est l’intérêt de l’isolation des combles ?

Au niveau global, l’isolation de combles permet de réduire l’empreinte carbone des bâtiments.

En effet, il faut savoir qu’en 2017, « le secteur résidentiel-tertiaire est le deuxième poste d’émissions de gaz à effet de serre de la France (20 % du total national) » selon le Ministère de la Transition Écologique.

L’enjeu est donc d’inciter les ménages à faire des travaux d’économies d’énergie. Pour cela ont été mises en place les subventions dont nous avons parlé.

Pour les foyers, l’isolation des combles permet une amélioration du confort thermique et une baisse de la facture énergétique. Explications.

Réduire les dépenses énergétiques

Si l’on en croit l’Ademe, 25% à 30% des déperditions de chaleurs se font par le toit. Celles-ci vous oblibent donc à chauffer plus et cela se répercute sur vos factures d’énergie. En isolant la toiture, vous pourrez faire des économies substantielles.

Bon à savoir

Par exemple, pour un ménage chauffé à l’électricité, présentant une facture de moyenne annuelle de 1400 €, l’isolation des combles permettra d’engendrer entre 350 € et 420 € d’économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4/5 - 4 avis