Voiture électrique : ce que coûte l’assurance pour le véhicule

Que ce soit par conviction ou par anticipation, vous souhaitez/devez changer de véhicule et optez pour la voiture électrique ? Attention à l'assurance !

  • Publié le

Moteur thermique en voie de disparition

En effet, les voitures neuves à moteur thermique seront interdites à la vente dès 2035. Cette révolution de la voiture électrique, en marche depuis quelques mois, a été actée par la Commission européenne.

Le but ? Électrifier le parc automobile afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Ainsi, il y a une limitation des émissions de gaz ayant un impact fort sur le climat. de plus, avec les prix du carburant, il est moins coûteux de recharger la batterie :

Si les hybrides ont su séduire, certaines marques les laissent de côté car, de même, elles seront interdites en 2035, en raison de leur part essence ou diesel.

Même si elles ont un coût, les voitures électriques deviennent de plus en plus abordables. En revanche, si la voiture électrique commence à se faire une place chez les consommateurs avec ses prix en baisse, il y a encore du travail du côté des assureurs. Assurer un véhicule électrique à ce jour coûte plus cher qu’assurer un véhicule à moteur thermique dans certains cas, pourquoi ?

Financez votre véhicule électrique !

Besoin d’un crédit au meilleur taux ?
Trouvez une solution de financement adaptée à chacun de vos projets.
Prenez conseil auprès de nos experts CréditUnique, c’est rapide et sans engagement.

Des contrats en augmentation pour la voiture électrique !

En 2020, un augmentation de 159 % a été recensée dans l’univers de la voiture électrique. On décompte en cette même année 110 900 immatriculations de véhicules. Comme pour la voiture thermique, il vous faut être assuré pour rouler, au minimum au tiers. En revanche, chez certains assureurs, la prime d’assurance peut aller jusqu’au double pour de l’électrique par rapport au thermique.

La raison ? L’assurance auto pour votre voiture électrique va prendre en compte la valeur réelle du véhicule, sans en déduire les différentes aides ou primes de l’Etat. De fait, techniquement, une voiture électrique est plus chère qu’une thermique.

La situation peut paraître injuste aux yeux des futurs détenteurs d’un véhicule électrique, mais il y a espoir que cela évolue dans le temps.

Des avantages de la voiture électrique qui ne sont pas pris en compte à ce jour par tous les assureurs

En effet, l’entretien d’une voiture électrique est moins onéreux, puisque moins fréquent et moins complexe. Il y a moins de pièces à changer et surtout, peu de risques de panne en dehors de la batterie. En cas de sinistre, moins de pièces moteur devraient être à changer. Là encore, l’opération est moins coûteuse.

Il faut dire que les véhicules électriques deviennent plus courants, et ainsi, il y a plus de données sur les coûts de réparation, entre autres.

De plus, du fait que la voiture électrique ait une vitesse inférieure et moins réactive qu’une voiture thermique, les chances d’accident avec ces voitures sont amoindries.

En effet, il faut savoir que dans votre contrat d’assurance, beaucoup de critères sont pris en compte. Tout d’abord, bien évidemment et comme vu plus haut, il y a le prix de l’engin. Toutefois, il y aussi le profil du conducteur et le risque couvert. Le prix de l’assurance auto est de fait nuancé par les différents véhicules.

Dans une concession, deux parents et leur petite fille recupèrent les clés de leur nouvelle voiture auprès d’un vendeur

Quel que soit le véhicule choisi, voici la liste des critères pris en compte pour assurer votre voiture :

  • la marque et le modèle de la voiture électrique ;
  • l’âge de cette dernière ;
  • le nombre de kilomètres au compteur ;
  • votre utilisation (loisirs ou domicile-travail) ;
  • le lieu de stationnement (couvert ou exposé au vol) ;
  • les garanties souscrites ;
  • votre profil de conducteur : jeune ou expérimenté, un bonus ou un malus, conducteur résilié pour sinistres ou non-paiement, etc. 

Des défis pour les assureurs : faire face à la nouveauté

L’électromobilité crée en effet un nouveau contexte. Vous pouvez à ce jour alimenter votre voiture, faire le plein à domicile, via des bornes de recharge du type wallbox. En revanche, comment cela se passe-t-il en cas d’accidents ou d’incendie de batterie, par exemple ? Autant de nouveaux défis auxquels les assureurs doivent s’acclimater avec la voiture électrique !

Certains modèles tirent leur épingle du jeu !

Par exemple, la Tesla Model 3, berline américaine, est moins chère à assurer. Que ce soit au tiers ou en tous risques, l’assurance sera en moyenne moins chère que sur BMW Série 3. Les citadines, quant à elles, observent un surcoût évalué entre 10 et 40 %, comme la Zoé de Renault, qui souhaite électrifier 100 % de son parc d’ici à 2030. En bref, il faudra surtout regarder le modèle et la puissance de votre voiture avant d’arrêter votre choix.

Notre conseil ? Pensez bien à faire le tour des différentes offres présentes sur le marché. Vous pouvez en effet multiplier les propositions, et nous vous permettons de faire le point, gratuitement, en quelques clics !

Assurance auto, obtenez des devis en ligne !

Pour rouler sereinement sans vous ruiner, faites confiance à JeChange ! Nous sélectionnons les meilleures offres des assureurs.
Recevez gratuitement plusieurs devis personnalisés en moins de 3 minutes !
 

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.6/5 - 27 avis