Omea Telecom (Virgin Mobile) retient l’offre de reprise de Numericable

Le sort de Bouygues Telecom n’est pas le seul à concentrer l’attention des observateurs du microcosme des télécoms. Virgin Mobile, que l’on savait en recherche d’un repreneur, a annoncé ce matin être entré en négociations exclusives avec Numericable. Le cablô-opérateur, dont l’appétit semble être insatiable, pourrait conforter sa position de numéro 2 dans les télécoms Français, après avoir raflé SFR. Plus que jamais, le mouvement de consolidation affectant le secteur se poursuit.

Logo de Numericable Group

Par un succinct communiqué publié ce vendredi, l'on a appris que les principaux actionnaires de Virgin Mobile avaient « retenu l'offre de reprise déposée par Numericable Group, pour un prix correspondant à une valeur d'entreprise de 325 millions d'euros ».

Une annonce qui met un terme à l'attente d'une cession devenue inéluctable

Depuis déjà quelques semaines, les actionnaires de Virgin Mobile avaient fait connaître à demi-mot leur intention de céder tout ou partie du capital du premier MVNO de France. Carphone Warehouse Group, détenteur de 46 % du capital de l'opérateur virtuel, avait indiqué vouloir se désengager du capital d'Omea Telecom, la maison-mère de Virgin. Alors que la piste d'une introduction en bourse de Virgin, un temps évoquée, a finalement été exclue par ses actionnaires, ces derniers ont été successivement approchés par nombre de prétendants. Bouygues, Free, Coriolis ou encore le Crédit Mutuel ont fait montre de leur intérêt dans ce dossier. Sans jamais toutefois franchir le Rubicon.

C'est donc moins l'annonce de la vente que le nom de l'acheteur retenu qui, à première vue, peut surprendre. L'on sait que Patrick Drahi, propriétaire de Numericable via son holding Altice, a été contraint de financer par l'emprunt le rachat de SFR, pour un montant d'acquisition évalué à hauteur de 13,5 milliards d'euros. On peut donc légitimement s'interroger sur la pertinence de ce nouveau rachat pour l'équilibre comptable du cablô-opérateur. Toutefois, Numericable prend soin de préciser que le coût d'acquisition de cette opération sera majoritairement supporté par Vivendi, lequel va financer un peu plus de 60 % du prix de la cession (200 des 325 millions d'euros).

Une course à la taille et aux économies d'échelle sur fond de consolidation

Éric Denoyer, P-DG de Numericable Group, n'a pas manqué de se féliciter du succès de ce nouveau rapprochement. « Cette acquisition permettra à [son groupe] d'accélérer sa stratégie de convergence entre le très haut débit fixe et mobile », s'est réjoui le dirigeant. Plus prosaïquement, ce rachat permet au cablô-opérateur, déjà numéro deux des télécoms en France, de mettre la main sur près de 1,7 million de clients mobiles détenus jusqu'alors par Virgin (1,3 million de forfaits et 370 000 clients pré-payés). Et ainsi rendre coup pour coup à Orange, lequel a confirmé la veille mener des discussions avec Bouygues.

Par ailleurs, ce rapprochement de Numericable et Virgin a sans doute été facilité par le contrat liant le MVNO à SFR. Au mois de décembre dernier, l'opérateur au carré rouge et Virgin étaient parvenus à la conclusion d'un accord de location de réseau, permettant à l'opérateur virtuel d'offrir à ses abonnés un accès à des services de téléphonie mobile 4G. En s'assurant de la pérennité de ce contrat, SFR-Numericable mise sur un accroissement du taux d'utilisation de ses installations et ainsi une rentabilisation accélérée de celles-ci.

Sur le front de l'emploi enfin, notons qu'aucune assurance n'a pour l'heure été délivrée aux quelques 200 salariés de Virgin Mobile. Au-delà, rappelons que l'accord doit encore recevoir le feu vert de l'autorité française de la concurrence.

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.4/5 - 9 avis