Virgin Mobile définitivement absorbé par Numericable-SFR

Alors même que l'acquisition de SFR vient à peine d’être intégrée dans son organigramme, Numericable fait savoir par un communiqué de presse en date du 5 décembre 2014 que le rachat de Virgin Mobile vient, à son tour, de s’achever avec succès.

Logo du MVNO Virgin Mobile

L'annonce ne constitue certes pas une surprise, dans la mesure où les négociations concernant le premier opérateur virtuel de France étaient menées à bon rythme depuis déjà plusieurs mois.

Elle confirme cependant que le marché des télécoms entre dans une nouvelle phase de consolidation, avec notamment l'absorption par les plus gros acteurs des petits opérateurs virtuels, affaiblis par la prolifération du low cost.

Une annonce qui clôt des négociations de plusieurs mois

Au-delà du seul Virgin Mobile, c'est en réalité l'intégralité de sa maison-mère, Omer Telecom Limited, qui fait l'objet d'une acquisition à 100 % par Numericable-SFR. Le montant total de la transaction n'a pas été rendu public : on sait toutefois que l'offre de reprise soumise initialement par Numericable s'élevait à 325 millions d'euros, et ne doit pas s'éloigner beaucoup du montant final.

Il convient de noter par ailleurs que cet achat fait l'objet d'un subtil montage financier : le groupe Vivendi apporte à la transaction la somme conséquente de 200 millions d'euros : cette contribution de l'ancien propriétaire de SFR est destinée à renforcer son poids relatif au sein du nouveau groupe Numericable-SFR.

Rappelons que les premières rumeurs concernant un rachat avaient été confirmées, dès le mois de mai 2014, par un premier communiqué d'Altice, la maison-mère de Numericable, qui indiquait être entrée en négociation avec Omer Telecom.

Le 27 novembre, en même temps qu'elle donnait son feu vert au mariage entre Numericable et SFR, l'Autorité de la Concurrence faisait savoir qu'elle ne s'opposait pas non plus au rachat de Virgin Mobile. Une décision motivée, essentiellement, par le fait que l'opérateur virtuel était déjà « hébergé en grande partie sur le réseau SFR ».

Afin toutefois d'empêcher toute préemption par Numericable de la clientèle Virgin Mobile pour des offres « multiple play » incluant Internet fixe et mobile, le groupe s'est engagé auprès des autres opérateurs virtuels à leur donner accès à une offre de gros d'accès au très haut débit, en marque blanche.

Virgin Mobile et Omer Telecom : un poids non négligeable

L'intérêt de Numericable pour Virgin Mobile n'a rien d'un hasard. Ce dernier s'impose à ce jour comme l'opérateur de réseau mobile virtuel (ou MVNO, pour « Mobile Virtual Network Operator ») le plus important du pays. Il compte pas moins de 1,7 million de clients et affichait dernièrement un chiffre d'affaires annuel de 468 millions d'euros. Virgin Mobile peut par ailleurs s'appuyer sur une importante assise territoriale, avec pas moins de 75 boutiques en propre et 2 500 points de vente répertoriés.

Omer Telecom, une holding fondée il y a dix ans par Geoffroy Roux de Bézieux et détenue jusqu'à maintenant à 46 % par le britannique Carphone Warehouse, ne se résume pas à Virgin Mobile. Le groupe compte aussi d'autres marques absorbées par la même occasion, dont notamment Tele2 Mobile, Casino Mobile et Breizh Mobile. Par cet achat stratégique, Numericable continue donc à renforcer sa part de marché au sein des télécoms français.

Consolidation des MVNO : une perspective inévitable ?

Le rachat de Virgin Mobile n'est pas tout à fait le premier du genre. Récemment, un premier MVNO, répondant au nom de Zéro Forfait, avait déjà fait l'objet d'un rachat par le groupe Prixtel. Et ce mouvement de consolidation pourrait ne pas s'arrêter en si bon chemin, dans la mesure où les opérateurs virtuels affichent une santé de plus en plus dégradée.

Autrefois les rois du mobile pas cher, à l'époque où les trois grands opérateurs se partageaient le marché et des marges confortables, les MVNO ont subi de plein fouet l'arrivée de Free en 2012 et la guerre des prix qui s'est ensuivie. Virgin Mobile, pourtant le plus solide de tous, a ainsi affiché une perte sèche de 6 % de sa clientèle en à peine un an.

Quelles conséquences pour les clients Virgin Mobile ?

Même si les détails ne sont pas encore connus, la marque Virgin Mobile devrait subsister en tant que telle dans un premier temps. Le réseau de boutiques, de même, sera normalement conservé, même si l'on peut s'attendre à terme à ce que ces espaces de vente passent aux couleurs de la nouvelle maison-mère Numericable.

Du côté des salariés, le président sortant d'Omer Telecom a promis un strict maintien des effectifs, mais aussi un développement accéléré de l'entreprise grâce aux nécessaires synergies qui seront réalisées dans le domaine du très haut débit fixe et mobile.

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.7/5 - 9 avis