BlackBerry lance le smartphone Android « le plus sécurisé du monde »

Avec un accent fort mis sur la sécurité des données, le BlackBerry DTEK50 compte se faire une bonne place parmi les smartphones de milieu de gamme qui équipent en masse la flotte mobile de certaines entreprises.

BlackBerry DTEK50
Avec le lancement de ce nouvel appareil, le groupe canadien entend bien conquérir des parts de marché auprès d'une cible professionnelle. (Crédit : BlackBerry)

L'ancien numéro deux de la téléphonie mobile dans le monde n'a visiblement pas dit son dernier mot ! Malgré le succès plus que mitigé remporté par ses dernières créations, le groupe canadien BlackBerry annonce le lancement d'un nouveau smartphone Android à compter du 8 août prochain.

Oubliez le clavier physique ou le design caractéristique des anciens téléphones BlackBerry. Le « DTEK50 », fabriqué en Chine, adopte un look passe-partout et assez peu imaginatif mais mise, en contrepartie, sur une protection accrue des données de l'utilisateur. Le smartphone « le plus sécurisé du monde », aux dires du fabricant, saura-t-il pour autant séduire le monde de l'entreprise, qui constitue son cœur de cible ?

DTEK50 : un cousin proche de l'Idol 4

Annoncé au prix de 339 €, soit légèrement moins que le tarif de commercialisation du Galaxy A3 2016, le BlackBerry DTEK50 compte se faire une bonne place parmi les smartphones de milieu de gamme qui équipent en masse la flotte mobile de certaines entreprises. Ses caractéristiques techniques en font un bon appareil polyvalent, qui n'atteint certes pas les performances des modèles du haut du palmarès. Son processeur Snapdragon 617 embarque huit cœurs ARM de 64 bits, cadencés pour moitié à 1,5 GHz et pour l'autre à 1,2 GHz. Ses 3 Go de mémoire RAM et ses 16 Go de mémoire flash devraient par ailleurs suffire à faire tourner plutôt correctement la quasi-totalité des applications du Play Store.

La physionomie générale du DTEK50 rappelle très distinctement celle de l'Idol 4 d'Alcatel. BlackBerry a reconnu d'ailleurs spontanément que son appareil n'en était qu'une version « améliorée », notamment sur le plan de la sécurité. Rien d'étonnant dans la mesure où les deux appareils sont construits par TCL, un unique fabricant chinois ! Le nouveau smartphone propose donc le même écran standard de 5,2 pouces que son cousin, avec Full HD (1 080*1 920 pixels). Les deux capteurs photo/vidéo possèdent, comme chez l'Idol 4, 13 mégapixels à l'arrière et 8 mégapixels à l'avant.

Côté autonomie, rien de révolutionnaire n'est à noter. Les 2 610 mAh de la batterie devraient permettre à l'appareil de tenir jusqu'à 17 heures d'affilée en utilisation normale, une performance proche de celle de l'autonomie du Xperia X Performance de Sony. BlackBerry souligne par ailleurs la fonction QuickCharge, qui permet de récupérer plus de la moitié de la charge en 50 minutes à peine.

Spot de présentation du BlackBerry DTEK50. Crédit : BlackBerry

Un accent fort mis sur la sécurité des données

Certains ne manqueront pas de s'étonner de ce nouveau smartphone, qui semble briller par l'absence totale de prise de risque et par un sévère déficit de personnalité. La principale spécificité du DTEK50, toutefois, est invisible à l'œil nu et se situe dans la sécurité renforcée des couches matérielles et logicielles de l'appareil. Le groupe canadien n'hésite pas en effet à présenter son nouveau produit comme le « smartphone le plus sécurisé du monde » !

Un premier effort a été apporté sur les éléments matériels de l'appareil. Sans rentrer dans le détail, BlackBerry s'est contenté de préciser que les composants matériels du DTEK50 intègrent des « clés de sécurité » supplémentaires.

L'essentiel de la communication du groupe s'articule toutefois autour la sécurité logicielle de son smartphone. La surcouche Android semble avoir fait l'objet d'un soin tout spécifique, avec notamment l'intégration d'une fonction « DTEK » qui permet de surveiller en continu l'activité des applications installées sur le téléphone, notamment lorsque ces dernières sollicitent et exploitent vos données personnelles. Avec son dispositif de sécurité, promet BlackBerry, plus personne ne pourra hacker votre smartphone pour prendre, par exemple, une photo ou une vidéo sans que vous n'en soyez informé.

Le constructeur, enfin, promet une réactivité absolue pour importer sur chaque DTEK50 les toutes dernières mises à jour de sécurité de l'OS Android, là où ses concurrents, selon lui, « peuvent prendre des semaines ou des mois ».

Le smartphone de la dernière chance pour BlackBerry ?

Autrefois un signe de reconnaissance des cadres pressés et des férus de productivité, les BlackBerry se sont peu à peu raréfiés dans le paysage. Il est vrai que les modèles du groupe canadien ont été progressivement marginalisés par l'avènement des smartphones à écran tactile et plus spécialement par Apple, dont les rumeurs entourant la sortie de l'iPhone 7 vont bon train. À peine 500 000 appareils de la marque ont été écoulés dans le monde au second trimestre 2016, ce qui représente une fraction des ventes que le groupe pouvait réaliser à son zénith.

Pourtant, BlackBerry n'a pas ménagé ses efforts pour revenir dans la course. Outre le lancement de son propre OS, rapidement abandonné, les années récentes ont vu la naissance du Passport, un appareil audacieux et innovant, puis celle du Priv, son premier smartphone tournant sous Android. Le Priv, toutefois, a été désavantagé dès son lancement par un prix jugé excessif.

Le DTEK50 tente donc, peut-être une dernière fois, de corriger le tir et de reprendre des parts de marché auprès d'une clientèle professionnelle. Ce faisant, BlackBerry n'a pas eu l'imprudence de placer tous ses œufs dans le même panier. Le groupe, depuis déjà plusieurs années, réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires dans d'autres secteurs, notamment les services intégrés aux entreprises.

Marre du hors forfait ?

Vous êtes bavard(e) et un smartphone sans data internet est pour vous un cauchemar ? Découvrez notre sélection de 5 forfaits ILLIMITES pour rester connecté à petit prix !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆