iPhone 7 : déjà un succès pour Apple... et pour les opérateurs !

La commercialisation d'un nouvel opus par Apple est souvent considérée par les opérateurs télécoms comme « un Noël avant l'heure ». Un état de fait qui s'est une nouvelle fois vérifié à l'occasion de la sortie de l'iPhone 7.

iPhone 7
Victime de son succès, l'iPhone 7 affiche chez nombre de revendeurs des retards de livraison pour les clients l'ayant précommandé.

La présentation du nouvel iPhone d'Apple, le 7 septembre dernier, avait bien sûr fait énormément parler, et pas toujours en bien. L'absence de remaniement d'envergure et la suppression de la prise jack pour les écouteurs, notamment, ont fait couler beaucoup d'encre et avaient conduit certains observateurs à prédire des ventes en demi-teinte pour l'iPhone 7.

Un bien mauvais pronostic puisque la plupart des opérateurs mobile, au contraire, rapportent une explosion des précommandes mais aussi des listes d'attente qui s'allongent ! De quoi prouver, encore une fois, que la marque à la pomme exerce une magie particulière auprès de ses clients les plus convaincus. La nouvelle, en tout cas, est excellente pour les opérateurs français qui en profitent pour multiplier les offres et mettre en avant leurs forfaits 4G les plus généreux.

iPhone 7 : les précommandes battent un nouveau record

On pourra spéculer à loisir sur le fait qu'Apple, peut-être, organise la rareté de son nouvel iPhone 7 en limitant volontairement les stocks à la date de sortie. Toujours est-il que les opérateurs rapportent, de façon incontestable, des volumes de précommandes en nette hausse par rapport à la génération 6S. De l'autre côté de l'Atlantique, AT&T annonce d'ores et déjà des ventes « meilleures que l'an dernier ». T-Mobile et Sprint, en ce qui les concerne, se font plus précis et se félicitent de précommandes « multipliées par quatre » (+375 % pour Sprint) en comparaison de l'iPhone 6S. Verizon est le seul opérateur américain à évoquer des volumes de commandes normaux.

En France, Orange tire le même constat et annonce que les précommandes relatives à l'iPhone 7 sont « supérieures » à celles qui avaient été enregistrées pour l'iPhone 6S, sans autre précision. Plus étonnant encore : le phénomène semble toucher indifféremment l'iPhone 7 standard et la version haut de gamme « 7 Plus ». Pour profiter du grand écran 5,5 pouces de ce dernier, il faut pourtant dépenser la bagatelle de 909 € au minimum !

Des retards de livraison à prévoir

Les clients qui ont pris la précaution de précommander leur iPhone 7 directement sur le site du constructeur ne seront pas nécessairement les mieux lotis. En effet, Apple annonce un délai de livraison prévisible de « deux à trois semaines », ce qui implique que les intéressés ne pourraient être livrés qu'au mois d'octobre !

Les dates de livraison des autres revendeurs ou opérateurs sont variables – lorsqu'elles sont connues. Orange se démarque du lot, en affirmant avoir commencé la livraison des appareils à ses clients dès le vendredi 16 septembre. Les achats via Darty devraient quant à eux parvenir dans les boîtes aux lettres à compter du 23 septembre, soit bien avant les clients de la FNAC qui, pour certains modèles et couleurs bien précis, pourraient avoir à patienter jusqu'en novembre.

Un signal positif pour Apple…

Apple, qui a connu un déclin persistant de ses ventes au cours des quatre derniers trimestres, avait besoin que son nouveau smartphone connaisse une entrée triomphale sur le marché. Si le buzz positif autour des ventes se poursuit, et que la deuxième quinzaine de septembre confirme l'engouement du public, les résultats du troisième trimestre 2016 pourraient être largement redressés. Dans le meilleur des cas, l'année fiscale d'Apple – qui se clôt à la fin septembre – pourrait également présenter un tout autre visage.

Les investisseurs ne s'y sont pas trompés et ont salué les premières ventes de l'iPhone 7 sur les marchés. L'action de la marque à la pomme a connu un rebond de +2,8 % en fin de semaine dernière, qui a suffi à effacer le trou d'air provoqué par la dernière keynote.

…et pour les opérateurs !

La sortie d'un nouvel iPhone est souvent considérée par les opérateurs mobile français comme « un Noël avant l'heure ». En effet, le changement de smartphone s'accompagne typiquement d'un changement de forfait au profit d'une formule plus chère, dotée de nombreuses fonctionnalités et d'un plafond de data 4G confortable.

Cette année, voulant marquer l'événement, les opérateurs ont fait coïncider la date de sortie avec de nouveaux services et options. Orange a par exemple lancé une promotion ouvrant droit à un bonus de 100 € sur le montant du rachat de votre ancien smartphone, à valoir pour toute acquisition d'un iPhone 7. Le numéro un des télécoms en profite également pour lancer officiellement les appels téléphoniques voix sur Wi-Fi, compatibles avec les iPhone 6, 6S et 7.

Le prix de l'originalité revient à SFR, qui se distingue de la plupart de ses concurrents via sa nouvelle offre de smartphones en location. Contre 25 € supplémentaires par mois – à rajouter au coût du forfait lui-même, souvent haut de gamme – le client intéressé pourra renouveler sans frais son smartphone tous les ans, et utiliser ainsi en permanence la dernière génération d'iPhone.

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆