Bouygues Telecom demande concertation sur la fin des réseaux 2G et 3G

Récemment, Orange annonçait mettre fin à ses réseaux 2G et 3G. Bouygues Telecom appelle à une concertation nationale sur cette décision.

  • Publié le

Annonce d’Orange sur la fin de ses réseaux 2G et 3G d’ici à 2028

En effet, il y a peu de temps, Orange officialisait sa volonté d’arrêter ses réseaux 2G et 3G. En ce sens, l’opérateur se donne jusqu’en 2025 pour l’arrêt de la 2G et 2028 pour celui de la 3G. Pourquoi ? Parce que selon lui, il s’agit de technologies vieillissantes et que les réseaux 4G et 5G seraient moins polluants. Par ailleurs, en parlant de modernisation du réseau, l’opérateur compte bien sortir du réseau cuivre, et ce dès 2030 suite à des travaux débutés en 2026. Le but étant de migrer les utilisateurs de l’ADSL sur une technologie plus puissante comme la fibre optique. Les opérateurs comme Orange, Bouygues Telecom, Free ou encore SFR souhaitent atteindre leurs objectifs de développement durable.

Optimisation des réseaux 4G et 5G

Pour Orange, la fermeture de ses réseaux 2G et 3G permettrait de renforcer la gestion de ses réseaux 4G et 5G. Les fréquences utilisées actuellement pour la 2G et la 3G seront réutilisées pour améliorer la couverture des deux autres. Selon le groupe, cela est valable tant pour les zones rurales que pour les centres urbains. De plus, pour Orange, le client aura alors une meilleure qualité de service au niveau de la voix, via la technologie VoLTE. Celle-ci a déjà été plébiscitée lors de l’annonce de fin du réseau 3G aux Etats-Unis. Cette technologie permet d’avoir un débit plus élevé, une sécurité renforcée ainsi qu’une latence plus faible.

Un homme surfe sur son smartphone sur lequel est écrit « 4G »

Bouygues Telecom trouve que la planification d’Orange n’est pas adaptée

Il ajoute donc que le délai annoncé par Orange est trop rapide, que l’échéance « 2025, c’est court ». Cette date est trop proche pour s’adapter.

Bouygues Telecom appelle à une concertation nationale pour un plan commun

“Nous adressons un appel à l’Arcep ou la Direction Générale des Entreprises (DGE) pour organiser le sujet”. Il faut dire que pour le directeur général de Bouygues Telecom, il est indispensable d’échanger sur le sujet avant le lancement national de l’opération. Toutefois, il n’y a pas de communication de la part de Bouygues Telecom sur la volonté de suivre Orange dans le retrait des réseaux 2G 3G, ou dans son intention potentielle de le faire. L’opérateur ne s’avance cependant pas à annoncer une quelconque date d’extinction de la 2G ou de la 3G, ni même son intention de le faire.

Bouygues Telecom dénonce de gros impacts sur le secteur de l’industrie

Ce que Benoît Torloting dénonce, le Directeur Général de Bouygues Telecom, c’est l’impact de cette décision sur le secteur de l’industrie. En effet, il reste une majeure partie des objets connectés qui utilisent les réseaux 2G 3G. De plus, il faut compter leur utilisation pour les ascenseurs, distributeurs de billets, etc.

Selon Benoît Torloting, on ne peut pas laisser de côté les zones blanches qui ne bénéficient pas encore de la 4G. En effet, ces dernières pourraient se retrouver sans réseau si ces technologies étaient coupées.

Et vous, avez-vous la meilleure offre et la meilleure connexion ? N’hésitez pas à appeler un conseiller expert JeChange. Ce dernier fera avec vous le tour des offres du marché pour vous trouver gratuitement la plus adaptée à vos besoins.

Comparez, changez, économisez sur votre forfait !

Votre conseiller JeChange vous oriente vers l’offre la plus adaptée à vos besoins et s’occupe de tout gratuitement.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 3 avis