1,3 million d’abonnés en plus pour le très haut débit en 2015

Selon l'ARCEP, l'année 2015 a été marquée par une accélération du déploiement du très haut débit, notamment dans les zones moins denses. Les utilisateurs choisissent-ils pour autant les offres permettant d'en bénéficier ?

fibre optique
Seuls 25 % des sites éligibles à la fibre optique FttH ont effectivement souscrit un abonnement à Internet en très haut débit.

La stratégie numérique pour l'Europe de la Commission européenne vise à offrir à tous l'accès au très haut débit (THD) fixe d'ici 2020. Parmi les objectifs : faire bénéficier au moins la moitié des ménages d'abonnements proposant des débits descendants d'au minimum 100 Mbit/s. À quelques années de l'échéance, la France est-elle en bonne voie pour remplir ces objectifs ?

L'observatoire des marchés des télécommunications électroniques de l'ARCEP publié le 3 mars dernier donne quelques éléments de réponse. Il fait état à la fois d'une accélération du déploiement du très haut débit dans l'Hexagone et d'une transition de plus en plus marquée du haut débit vers le très haut débit. Néanmoins, seuls 29 % des logements éligibles à un débit de plus de 30 Mbit/s ont pour l'instant choisi un abonnement en THD. Le chemin reste long…

Le déploiement du très haut débit poursuit sa progression...

À la fin décembre 2015, l'ARCEP dénombrait près de 14,5 millions de logements remplissant les conditions d'éligibilité au très haut débit fixe, contre un peu moins de 13,27 millions un an auparavant. Cela représente une hausse de 9 % en un an ! Parmi les domiciles éligibles au THD, 9,4 millions des sites peuvent même prétendre à des débits descendants d'au moins 100 Mbit/s grâce à la fibre optique raccordée jusqu'au domicile (FttH) ou avec une terminaison à câble coaxial (FttLA ou HFC).

L'ARCEP note que « les opérateurs ont réalisé des investissements importants » sur ces deux points. Au 31 décembre 2015, 8 819 000 sites étaient éligibles à des offres en fibre optique avec terminaison à câble coaxial. Illustration de l'avancée des travaux de modernisation du réseau câblé, près de 7 millions de ces sites (soit 80 %) bénéficient d'un débit théorique d'au moins 100 Mbit/s. C'est 16 % de plus qu'à la fin de l'année 2014 ! Le nombre de sites pouvant prétendre à des offres proposant un débit entre 30 Mbit/s et 100 Mbit/s via un raccordement FttLA ou HFC a par ailleurs diminué de 31 % en un an. Ils ne sont plus que 1,82 million fin 2015.

Le gendarme des télécoms note que le quatrième trimestre 2015 a également été « marqué par un record de déploiement des réseaux FttH ». Pas moins de 583 000 domiciles supplémentaires y sont devenus éligibles entre octobre et décembre 2015 (+ 12 %). Cela porte le total des sites pouvant y avoir accès à 5,6 millions, soit 38 % de plus qu'un an auparavant.

… avec des efforts concernant les zones peu denses

D'après le régulateur des télécoms français, 9 millions des logements éligibles au très haut débit (62 %) sont situés en dehors des zones très denses. Au quatrième trimestre 2015, le déploiement de la fibre optique FttH a d'ailleurs été plus important en zones moins denses qu'en zones très denses. L'ARCEP dénombre pas moins de 367 000 raccordements supplémentaires en zones moins denses contre 217 000 en zones très denses durant cette période. Au total, 2,2 millions des 5,6 millions de logements ayant accès au FttH à la fin de l'année 2015 sont situés en dehors de zones très denses. Cette tendance peut s'expliquer par la forte progression au dernier trimestre de 2015 (+ 17 %) des déploiements effectués par les réseaux initiative publique (RIP). Ils permettent désormais de desservir un total de 881 000 logements dont 642 000 en zones moins denses.

Les efforts concernant les zones moins denses n'ont pas porté sur le seul déploiement de la fibre optique FttH. À la fin de l'année 2015, 3,8 millions des logements éligibles à la fibre avec terminaison en câble coaxial se situent en dehors des zones très denses. Le raccordement au très haut débit fixe via la technologie VDSL2 a également progressé au T4 2015. L'ARCEP enregistre un gain d'environ 78 000 lignes sur les trois derniers mois de 2015, portant le total de lignes éligibles à cette technologie à plus de 5,3 millions à la fin de l'année. Le taux de couverture en VDSL2 des lignes du territoire français atteint désormais 94,8 %.

La transition vers le très haut débit s'est accélérée en 2015...

Parallèlement à son déploiement, le nombre d'abonnements au très haut débit fixe évolue aussi. Sur l'année 2015, l'ARCEP a enregistré 1,3 million d'abonnements Internet en très haut débit supplémentaires (+ 44 % en un an) dont 385 000 durant le seul quatrième trimestre 2015. Près de 4,3 millions de logements bénéficient désormais du très haut débit, ce qui représente 29 % du nombre total de logements éligibles.

Parmi les logements abonnés au THD, près de 1,43 million profitaient d'une offre en FttH au 31 décembre 2015, soit 25 % des sites y étant éligibles. Le nombre d'abonnements utilisant le FttH s'est accru de 53 % en 2015 (+ 500 000 sites) ! De la même manière, le nombre d'abonnements en FttLA et permettant des débits supérieurs à 100 Mbit/s a augmenté de 34 % en un an. Les abonnements THD offrant des débits inférieurs à 100 Mbit/s ont également connu une progression annuelle de 44 %.

Parallèlement, 405 000 utilisateurs ont abandonné le haut débit durant l'année 2015. Cette baisse est entièrement attribuable au recul du nombre d'abonnements haut débit en xDSL.

… mais le haut débit continue de dominer le marché

Malgré l'augmentation du nombre d'abonnements à des offres Internet à très haut débit, le haut débit reste pour l'instant largement majoritaire. Au 31 décembre 2015, le nombre d'abonnements Internet à des offres en haut ou en très haut débit s'élevait à près de 26,87 millions, dont 22,6 millions en haut débit.

Les offres en xDSL représentent notamment 84 % du nombre total d'abonnements à Internet. Parallèlement, les autres abonnements en haut débit (câble avec un débit inférieur à 30 Mbit/s, connexion via satellite, Wi-Fi ou boucle locale radio) s'élevaient à 510 000 à la fin décembre 2015 (+ 7,8 % en un an). Les objectifs de la stratégie numérique pour l'Europe sont donc pour l'instant loin d'être remplis !

Besoin d’un conseil ?

ADSL, fibre optique, box 4G… vous êtes perdu parmi les offres ?
Demandez conseil à JeChange pour trouver une box internet rapide, fiable et bon marché. Nos conseillers répondent à toutes vos questions et vous font des offres Internet sur-mesure !

Rappel gratuit

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4/5 - 10 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆