Bouygues Telecom aligne ses tarifs sur ceux de la concurrence

Suite à l'échec de sa fusion avec Orange, Bouygues Telecom poursuit sa route en commençant par mettre à jour ses tarifs pour les rapprocher de ceux de ses concurrents.

Siège de Bouygues Telecom
Comme la plupart de ses concurrents, Bouygues Telecom impose désormais des frais de location et une durée d'engagement avec ses abonnements à Internet.

Alors que la poussière vient à peine de retomber suite à l'échec de la seconde tentative de rapprochement avec Orange de Bouygues Telecom, ce dernier entend bien conserver l'initiative et prouver qu'il peut survivre dans un marché à quatre opérateurs. Annoncé en janvier puis reporté jusqu'en avril, le lancement de la fameuse Bbox Miami sous Android TV tombe donc à point nommé pour redorer le blason de la filiale du groupe de BTP.

L'opérateur en profite pour revoir ses grilles tarifaires et augmenter sensiblement le coût mensuel de ses abonnements box pour les nouveaux clients. Alignant ainsi ses tarifs sur ceux de la concurrence, Bouygues vise manifestement à élargir sa marge de manœuvre dans un contexte de guerre des prix et de baisse globale du revenu des opérateurs.

Les Bbox reviendront plus cher aux nouveaux abonnés

Mauvaise nouvelle pour tous ceux qui envisageaient de passer prochainement chez Bouygues Telecom : depuis le lundi 11 avril 2016, les tarifs applicables aux box de l'opérateur évoluent à la hausse. Contrairement aux formules précédentes, tous les forfaits Bbox sont désormais associés à un engagement de douze mois. Les abonnés déjà clients à cette date ne sont en revanche pas concernés par ces changements.

À l'instar d'une pratique déjà entérinée chez Orange ou chez SFR, l'utilisation d'une Bbox engendrera maintenant des frais de location à hauteur de 3 € par mois. Comptez par ailleurs une petite hausse du tarif de base si vous optez pour la Bbox Miami.

  • La Bbox ADSL d'entrée de gamme, à 19,99 € par mois, constitue un produit d'appel très populaire qui a permis à Bouygues d'engranger un nombre massif de nouveaux clients au cours de l'année écoulée. Les frais de location font passer son tarif à 22,99 € par mois. La box n'est par ailleurs plus proposée pour une connexion via la technologie VDSL2, ce privilège étant désormais réservé à la Bbox Miami.
  • La Bbox Miami subit non seulement les 3 € de frais de location mais aussi une augmentation de 1 € de son tarif de base. Son coût total passe ainsi de 25,99 € à 29,99 € par mois, ce qui la place au même niveau que sa rivale directe, la Freebox mini 4K.
  • La Bbox Sensation, la box haut de gamme de Bouygues, est moins concernée puisque son tarif hors promotion passe de 37,99 € à 34,99 € par mois… soit le même prix en tenant compte des 3 € de frais de location mensuels.

Comme d'habitude, il faudra ajouter 8 € supplémentaires à ces forfaits si vous vous trouvez en « zone étendue ». Notez que les frais de mise en service connaissent également une revalorisation de leur prix puisqu'ils passent de 50 € à 59 €.

Bbox Miami : une mise à jour très attendue

Le passage sous Android de la Bbox Miami constituait la principale annonce de Bouygues Telecom pour l'année 2016. Existant seulement en version test depuis le mois de janvier, elle restait donc assez confidentielle. Après un ultime report au mois de mars, la mise à jour Android TV est désormais officiellement accessible à tous les anciens et nouveaux abonnés depuis ce lundi 11 avril.

Cette offre triple play comprend les appels en illimité vers les fixes et les mobiles en France métropolitaine, dans les DOM mais aussi vers de très nombreuses destinations internationales (110 pays au total pour les fixes, et l'Amérique du Nord, la Chine ou la Corée du Sud pour les mobiles). La Bbox Miami est bien entendu compatible avec le haut et le très haut débit. Elle devient la box de référence de Bouygues pour le VDSL2 et peut par ailleurs supporter théoriquement jusqu'à 1 Gb/s en fibre optique.

Son principal atout marketing est cependant son offre en télévision qui s'enrichit à l'occasion de son passage sous Android TV. 170 chaînes (contre 163 précédemment) sont désormais accessibles par défaut ou via un abonnement supplémentaire, dont 41 chaînes en HD (contre 30 auparavant). Le service de replay est également étendu à 30 chaînes. Android TV est évidemment livré avec Google Play et ses nombreuses applis conçues pour la télévision, incluant des jeux, Youtube ou Netflix. Enfin, la fonction de recherche vocale intégrée dans la nouvelle télécommande Bluetooth permettra aux abonnés de mieux s'orienter dans ce dédale de nouveaux services.

Bouygues en quête d'oxygène pour ses finances

Les modifications décidées par Bouygues Telecom ont clairement pour objectif d'augmenter ses marges de manœuvre financières, notamment afin de lui permettre de faire face à la poursuite de son activité en solo sur le marché des télécoms dans un contexte délicat. En effet, le dernier bilan de l'ARCEP rapporte une forte baisse de la facture liée à l'Internet fixe en 2015. Celle-ci a été estimée de 31,8 € contre 37,2 € cinq ans plus tôt.

L'ajout de frais de location constitue notamment un moyen pratique d'augmenter de 36 € par an le revenu moyen généré par chaque nouvel abonné. La nouvelle politique relative à un engagement de douze mois sur les Bbox devrait par ailleurs fournir à Bouygues Telecom une meilleure visibilité sur son chiffre d'affaires à court terme. Elle vise probablement aussi à éviter que ses nouveaux clients profitent de ses frais de mise en service peu onéreux puis le quittent pour la concurrence.

En interne, Bouygues gère l'échec du rapprochement avec Orange

Quel est l'état d'esprit chez Bouygues Telecom après l'échec de l'aventure Orange ? Sans doute meilleur qu'on ne le croit, dans la mesure où le rapprochement programmé semblait assez mal vécu et avait rendu de nombreux salariés « malheureux et inquiets » selon des sources citées par Europe 1. La direction de Bouygues entend en tout cas relancer la machine et maintenir à flot la motivation de ses troupes. Une grande réunion impliquant les 400 principaux cadres de l'entreprise devrait d'ailleurs avoir lieu sous peu.

Grâce à de nombreuses promotions agressives, Bouygues Telecom peut se vanter de résultats commerciaux au beau fixe depuis déjà plusieurs trimestres. Fort de ces bons résultats, l'opérateur devrait rapidement se fixer des objectifs pour 2016 et 2017 incluant la modernisation de ses boutiques et de ses antennes relais.

Faites des économies

Un abonnement internet, c’est un budget à l’année… Vous ne pensez pas que vous pourriez faire des économies ? Chez JeChange on en est convaincu ! C'est notre métier de vous aider à faire des économies. Découvrez les offres internet de nos partenaires !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3/5 - 3 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆