Comment faire son changement d’adresse avec la CAF ?

Depuis Internet via votre espace allocataire, par courrier via un formulaire dédié, déclarer un changement d’adresse pour la CAF reste une démarche accessible et simple. JeChange vous explique l’intérêt de le faire dans les temps et de le faire tout court.

Une plaque dans une rue de Paris, indique son nom « rue Notre Dame des Champs »

Faire son changement d'adresse auprès de la CAF est une démarche simple si on s'y prend dans les temps. En passant par votre compte dédié sur le site de la CAF, c'est à la fois simple et plus rapide.

Selon la nature des aides auxquelles vous avez droit, il se peut que certaines voient leur montant modifier. C'est le cas de l'APL qui dépend de facteurs comme le loyer et le type de logement. Évitez les mauvaises surprises et les oublis de déclaration au risque d'être considéré comme fraudeur. Un déménagement coûtant cher, savoir si vous pouvez bénéficier de la prime de déménagement ne sera pas un acte vain.

Le changement d'adresse avec la CAF : en ligne

La première chose à faire si vous avez à déclarer un changement d'adresse auprès de la CAF : les prévenir directement.

Le plus simple reste de le faire en ligne, depuis votre compte dédié en sélectionnant les rubriques « Mon profil » et « consulter ou modifier ». Cette possibilité est valide pour effectuer un changement de situation professionnelle, familiale ou personnelle. C'est rapide et pratique. Une fois que vous validez vos modifications, vous recevez un mail de confirmation de la part de la CAF.

Vous pouvez suivre l'évolution de votre demande depuis la rubrique « Suivre mes démarches ». Pour toute modification à effectuer, dont le changement d'adresse, la CAF a prévu une notice dédiée disponible sur Internet si besoin. La CAF dont vous ne dépendez plus transfère automatiquement votre dossier à celle dont vous allez dépendre.

Et ça donne quoi pour les aides de la CAF ?

Il faut avoir en tête que chaque modification de situation peut avoir une incidence positive ou négative sur les éventuelles aides que vous percevez. Un changement de situation professionnelle en est l'exemple le plus concret.

Si vous êtes allocataire et que vous percevez des aides, vous devez déclarer tout changement intervenant au cours de votre vie et le déménagement n'échappe pas à la règle. Et certaines aides peuvent être modifiées.

Un changement d'adresse peut ainsi avoir une incidence sur le montant que la CAF vous verse au titre de l'APL par exemple. Cette aide peut changer en fonction du loyer, de votre logement et, ce, même si la composition de votre foyer fiscal ou vos revenus restent identiques. Pour vous rassurer, vous pouvez effectuer une simulation en ligne via les outils dédiés de la CAF.

Si vous déclarez un changement d'adresse alors que vous bénéficiez du RSA, vos droits ne seront pas suspendus. Mais pensez à le faire juste après avoir reçu votre paiement afin d'éviter le mois de latence possible. Le montant sera reporté mais mieux vaut l'avoir chaque mois.

Quoi qu'il en soit, déclarer un changement d'adresse dans les temps, une à deux semaines avant le déménagement, c'est vous éviter un délai de traitement trop long et ce type d'inquiétudes.

Pour éviter la fraude, évitez l'oubli

Lors d'un changement d'adresse, on est tous tenus d'en informer les différents organismes administratifs. Parmi eux, la CAF. Avec les nombreuses démarches à effectuer, les oublis sont possibles. Mais oublier de prévenir ces organismes peut être lourd de conséquence.

Au sein de la CAF, c'est le cas. En tant qu'allocataire, vous devez faire connaître tout changement concernant votre dossier. Ne pas honorer cette obligation vous expose à être accusé de fraude sociale. Ce que formalisent clairement l'article l. 554.1 du Code de la Sécurité Sociale et l'article 441-1 du Code pénal. En cas d'oubli involontaire, et cela peut se comprendre en pareil contexte, prévenez votre CAF sans tarder et expliquer la situation en montrant votre bonne foi.

Avez-vous pensé à la prime de déménagement ?

Selon des conditions bien précises, vous pouvez peut-être bénéficier d'une aide pratique versée par la CAF : la prime de déménagement.

Cette aide est réservée aux allocataires bénéficiant de l'APL ou de l'ALF pour le logement futur. Le nombre d'enfants est une autre condition : le déménagement doit ainsi intervenir dans la période de naissance d'un 3ème enfant ou plus. Ou bien le foyer est composé de trois enfants dont le dernier n'a pas plus de 2 ans.

La prime de déménagement s'élève au montant total des dépenses nécessaires pour le déménagement, de façon plafonnée. Depuis le mois d'avril 2018, les plafonds de la prime de déménagement sont les suivants :

  • 988,61 euros pour trois enfants ;
  • 1 070,99 euros pour quatre enfants, à raison de 82,38 euros ajoutés par enfant en plus.

Vous devrez fournir tous les justificatifs de dépenses. Un formulaire en ligne est disponible pour toute demande de cette prime.

Petit rappel pratique : vous pouvez déclarer votre changement d'adresse auprès des principaux organismes dont la CAF depuis le site mon.service-public.fr. Si vous n'êtes pas à l'aise avec la déclaration en ligne, la déclaration papier est bien sûr encore d'actualité.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,6/5 - 10 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆