Payer à l'étranger avec sa carte bancaire, comment ça marche ?

Vous vous interrogez sur les frais engendrés par un retrait ou un achat réalisés par carte bancaire à l'étranger ? À la lecture de ce guide, l'utilisation de ce moyen de paiement ne devrait plus avoir aucun secret pour vous !

Carte bancaire à l'étranger
Le saviez-vous ? La commission moyenne pour un achat de 50 € à l’étranger s’élevait à 1,53 € au 1er novembre 2016.

Il serait inconcevable aujourd'hui de partir en voyage sans une carte bancaire internationale glissée dans un coin du portefeuille. Carte Visa, Mastercard, American Express… Les grands réseaux vous permettent de retirer de l'argent au distributeur ou de payer directement les commerçants dans la quasi-totalité des pays du monde, avec un calcul instantané du taux de change et une mise à jour rapide du solde de votre compte courant.

Un confort dont les globe-trotters auraient pu seulement rêver autrefois ! Attention toutefois, l'utilisation de votre carte bancaire à l'étranger n'en requiert pas moins un minimum de précautions, et va entraîner le paiement de frais bancaires supplémentaires.

Payer à l'étranger avec sa carte bancaire

Si le paiement par carte bancaire est devenu une seconde nature pour beaucoup de Français, l'évolution a été plus récente dans de nombreux pays, notamment dans certaines régions d'Afrique, d'Asie ou d'Amérique latine. Selon le niveau d'équipement du point de vente et l'usage en vigueur dans le pays de destination, le paiement par carte peut s'accompagner de différentes formalités :

  • Comme c'est le cas en France, de nombreux pays vous permettent de payer en vous contentant de renseigner votre code confidentiel sur le terminal de paiement électronique du commerçant. Assurez-vous simplement de ne pas perdre votre carte de vue un seul instant.
  • Par ailleurs, il n'est pas rare que vous deviez signer la facturette de vos achats réalisés par carte bancaire. Le commerçant, s'il est particulièrement scrupuleux, prendra alors le soin de comparer cette signature et celle figurant au dos de votre carte – d'où l'utilité de bien signer votre nouvelle carte bancaire lorsque vous la recevez.
Paiement par carte bancaire à l'étranger
Gardez en tête cette règle de prudence élémentaire : à l'étranger comme en France d'ailleurs, ne perdez jamais de vue votre carte bancaire.

Il est facile de déterminer si un commerçant accepte ou non les paiements par carte avant de commencer à faire affaire. La plupart du temps, un panneau « Visa » ou « Mastercard » est affiché en évidence sur la porte ou la vitrine et vous permet de savoir si le terminal de paiement acceptera votre carte.

Dans les zones moins touristiques ou les pays dits « moins avancés », les points de vente acceptant les paiements par carte peuvent se raréfier. Renseignez-vous sur ce point avant de partir, et privilégiez dans ce cas un gros retrait d'argent à l'aéroport d'arrivée avant d'entamer votre séjour.

Retraits, paiements : quels sont les frais applicables ?

Frais pour paiement à l'étranger

Si vous utilisez votre carte bancaire pour régler un achat en dehors de la zone euro, tous les établissements bancaires vous factureront des frais. Ceux-ci représentent la commission prélevée par votre banque pour procéder au change dans la devise du pays dans lequel vous séjournez.

Il faut savoir que ces frais bancaires se composent toujours au moins d'une part variable, proportionnelle au montant de la transaction (en %), et parfois aussi d'une part fixe, qui sera due quel que soit le montant. Si votre banque facture une part fixe, il sera évidemment plus intéressant de grouper vos achats dans un seul magasin plutôt que de multiplier les petites transactions.

Sachez que la commission moyenne pour un achat de 50 € à l'étranger s'élevait à 1,53 € au 1er novembre 2016, soit un montant non négligeable (3,06 %).

Quelques cas pratiques

La Banque Populaire, à titre d'exemple, prélève uniquement une commission variable de 1,50 % : un achat de 200 € chez un commerçant étranger (en montant équivalent de devise locale) vous sera ainsi facturé en réalité 203 €.

Le Crédit Agricole Alpes Provence prélève quant à lui un montant fixe de 0,20 €, auquel s'ajoute 1,75 % du montant, soit par exemple une commission de 3,7 € pour le même achat de 200 €.

Frais pour retrait à l'étranger

Le même principe vaut pour un retrait au DAB. Les frais bancaires prélevés par votre banque s'échelonnent entre 1,75 % et 3,5 % selon les cas, avec ou sans part fixe en complément. La différence de compétitivité entre les établissement est considérable : un même retrait de 100 € peut vous coûter de 1,98 € à 8,50 € selon les banques ! Les grands voyageurs auront donc soin d'examiner cette partie de la grille tarifaire avant de choisir leur nouvelle banque.

Retrait d'argent à l'étranger
Des différences significatives s'observent entre les banques quant aux frais qu'elles prélèvent pour un retrait d'argent à l'étranger.

Notez que, de son côté, la banque étrangère et propriétaire du distributeur peut également appliquer une « surcharge » d'un montant comparable, et qui viendra donc s'ajouter aux frais de votre propre banque. De nombreuses grandes banques françaises ont conclu des accords avec des banques étrangères afin d'éviter cette double peine à leurs clients : renseignez-vous avant de partir, et n'effectuez des retraits que chez les banques partenaires de la vôtre !

Les précautions à prendre avant et pendant le séjour

Il est toujours utile de prévoir le pire ! Avant d'entamer votre voyage, notez précieusement toutes les informations utiles relatives à votre carte si jamais celle-ci venait à disparaître : numéros de téléphone pour faire opposition sur votre CB, numéro à 16 chiffres de la carte, service d'assistance de votre assurance… Conservez le tout dans un endroit distinct de celui où vous remisez votre carte.

Mieux vaut prendre la peine de prévenir votre conseiller bancaire avant un voyage. Vous pourrez non seulement vous renseigner sur la diffusion plus ou moins large des cartes bancaires dans votre pays de destination, mais aussi éviter un blocage intempestif. Certaines banques, non avisées de votre déplacement, optent en effet pour un blocage de principe pour tout paiement en provenance de certains pays jugés à risques.

Une fois sur place, il est préférable de limiter le nombre d'opérations pour réduire les risques de fraude à la carte bancaire – et les frais inhérents. Limitez-vous ainsi, si possible, à un gros retrait d'argent à l'aéroport, sans aller bien sûr jusqu'à transporter une petite fortune sur vous…

Terminal de paiement électronique
Pensez à solliciter au besoin un relèvement temporaire des plafonds de paiement et de retrait : on dépense généralement plus en voyage !

Dans tous les cas, ne perdez jamais du regard votre carte. Refusez par exemple de coopérer avec un commerçant qui voudrait s'isoler un instant avec votre carte, et inspectez soigneusement les distributeurs pour détecter d'éventuels dispositifs pirates installés au-dessus de la fente d'insertion.

Votre vigilance ne doit pas s'arrêter à votre retour au pays ! Dans les jours et semaines qui suivent, jetez régulièrement un œil à votre compte courant pour vous assurer que de nouvelles opérations suspectes ne surgissent pas. Vous pourrez ainsi réagir sans tarder.

Débloquer une carte bancaire depuis l'étranger

Comme en France, le blocage d'une carte bancaire à l'étranger peut être dû à de multiples raisons telles qu'un découvert excessif, un dépassement de votre plafond de retrait/paiement ou tout simplement une défectuosité de la puce électronique, qui aurait mal supporté le voyage. Dans tous les cas, vous voilà privé de moyen de paiement à des milliers de kilomètres de chez vous.

Votre première démarche doit consister à contacter votre conseiller bancaire depuis l'étranger, au numéro que vous aurez pris soin de noter avant votre départ. Si la situation ne peut être résolue à distance, il vous reste l'option de solliciter un proche pour vous transférer des fonds en urgence via un réseau spécialisé comme Western Union ou Azimo.

Le saviez-vous ?

Comme le précise Jérôme Krausz, expert Banque & Crédit chez jechange, « les garanties d'assistance de votre carte bancaire vous sont acquises sans condition d'utilisation. Ces garanties ne doivent pas être confondues avec les garanties d'assurance, lesquelles sont, elles, liées à l'utilisation effective de votre carte. Ainsi, il peut être opportun de régler votre billet d'avion avec votre carte afin de bénéficier de ce volet assurance (annulation du voyage, perte et/ou vol de bagages...). »

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,8/5 - 4 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆