Des chaudières à gaz capables de réduire nos factures d’électricité

Les chaudières Whispergen capables de produire 3.000 à 4.000 kilowattheures/an et de réduire la facture d’électricité de 45% sont désormais disponibles pour les particuliers...

  • Publié le 04/10/2012 (mis à jour le 17/08/2018)
  • Écrit par

Se chauffer au gaz est désormais l'une des solutions les plus économiques du marché de l'énergie. Mais ce que nous ne savions pas c'est que le gaz peut aussi permettre de baisser sa note d'électricité ! C'est en tout cas ce que proposent les chaudières à micro-cogénération (chaleur + électricité) du néo-zélandais Whispergen. Ces dernières, déjà largement installées en Allemagne, permettraient une économie d'électricité de 45% et une chute de la consommation de gaz de 25%,  assure Cogentec, la société qui les importe en France.

Ces chaudières électrogènes, destinées à l'équipement des maisons individuelles, sont fabriquées par le groupe industriel espagnol Mondragon. Il s'agit en fait de modèles à condensation brûlant du gaz naturel ou du propane auxquels ont été adjoints des moteurs Stirling. Ces moteurs alimentés par le gaz fonctionnent sur le principe des groupes électrogènes et sont reliés à des alternateurs électriques de 1 kW.

En temps normal, la puissance délivrée est suffisante pour assurer de l'ordre de 50% de la consommation électrique d'un foyer, assure Cogentec. Si les besoins en électricité dépassent la production du micro-cogénérateur, le réseau de distribution classique prend le relais. L'installation coûte environ 18.000 euros, un investissement amortissable en 13 ans, voire 11 ans, selon l'importateur, en fonction de l'évolution des coûts de l'énergie.

C'est surtout en période hivernale que la production d'électricité de la Whispergen (3.000 à 4.000 kilowatt heures/an) sera la plus utile car il est pour l'heure impossible de la stocker. Autre inconvénient, le coup de pouce que le gouvernement a donné le 1er octobre à la production d'électricité par les particuliers (augmentation d'un des tarifs subventionnés auquel EDF rachète l'électricité photovoltaïque en France) reste pour l'instant insuffisant pour favoriser véritablement cette technologie. Pour l'heure les tarifs EDF (la rapport vente/achat) sont en effet trop étroits pour justifier le prix d'un raccordement. Un disjoncteur et un compteur additionnels destinés à recycler le courant non consommé sur le réseau EDF peuvent cependant être installées en sus.

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ? JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation. N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆