La géothermie, énergie d’avenir

L’exploitation de l’énergie venue des sols a le vent en poupe, à l’heure où le baril de pétrole explose ses records de prix. La région Ile-de-France, largement en tête en la matière grâce à un sous-sol favorable, pourrait « multiplier par dix » sa production énergétique issue de la géothermie. Un exemple à suivre.

  • Publié le 06/05/2011 (mis à jour le 17/08/2018)
  • Écrit par

En France, le développement de la géothermie tient essentiellement au potentiel de la région Ile-de-France. Dotée d'un sous-sol favorable, avec plusieurs nappes d'eau chaude profondes, la région parisienne concentre 80 % de l'énergie géothermique française. Cette technique, qui permet la production d'eau chaude et d'électricité en puisant l'énergie des sous-sols, arrive en troisième position des sources d'énergie renouvelable, après l'hydraulique et la biomasse. Son exploitation n'émet que très peu de gaz à effet de serre. Et, selon l'Ademe (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), l'Ile-de-France pourrait contribuer fortement à la réalisation des objectifs établis par le Grenelle de l'environnement, de multiplier par quatre l'usage de la géothermie d'ici à 2020, en multipliant par dix sa production dans les années à venir. A terme, 500 000 logements pourraient être chauffés par géothermie, selon le ministère de l'Ecologie. Un objectif accessible puisque quelque 150 000 logements bénéficient déjà de cette énergie verte. L'économie ainsi réalisée avoisine 100 000 tonnes d'équivalent pétrole par an et évite le rejet annuel de 30 000 tonnes de CO2.

C'est au cours des 2e assises de la géothermie en Ile-de-France, qui se sont tenues récemment à l'initiative de la Driee (Direction régionale de l'environnement et de l'énergie), que le gouvernement a présenté son projet : afin de développer la filière et « accompagner les professionnels dans leurs stratégies d'innovation », le ministre de l'énergie Eric Besson lancera d'ici à la fin de l'année un appel à manifestations d'intérêt général. D'ores et déjà, des dispositifs d'aides et d'incitations en direction des particuliers ont été mise en place : crédit d'impôt développement durable, TVA incitative sur les pompes à chaleur géothermiques. L'occasion aussi de s'intéresser aux fournisseurs d'électricité alternatifs.

Car si en France, on n'a pas de pétrole, on a de l'eau chaude en profondeur, qui représente une formidable ressource énergétique. A exploiter alors que les prix des énergies fossiles ne cessent de grimper en flèche…

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ? JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation. N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆