Ecowatt : un dispositif éco-citoyen pour économiser l’énergie

La Bretagne et la région PACA, situées aux extrémités du réseau d'électricité français, disposent d'une autonomie insuffisante pour subvenir entièrement à leurs besoins électriques. Elles sont de fait particulièrement vulnérables aux risques de coupures de fourniture en période de surconsommation hivernale. Pour pallier à cette fragilité électrique, ces populations doivent impérativement modérer leur consommation lorsque la côte d'alerte est atteinte. RTE société filiale d'EDF, a mis en place EcoWatt, un dispositif d'alerte afin que soient adoptés les "Gestes Energie" pour prévenir les risques de coupure électrique durant la saison hivernale ou lors de périodes de pointe.

Ecowatt est un procédé permettant d'inviter à réduire la consommation électrique lors de situations de déséquilibre entre l'offre et la demande. Ce dispositif a vu le jour en Bretagne et région PACA, situées au bout du réseau électrique. Créé à l'initiative de RTE, d'ERDF, des collectivités locales et de l'ADEME, EcoWatt invite les Eco'Wacteurs à adopter les Eco Gestes, en déclenchant des alertes lors de pics de froid et de périodes à risques (le matin puis entre 18 heures et 20 heures). Ecowatt est une sorte de “Bison Futé” avec ses journées classées vertes, oranges ou rouges. La démarche Ecowatt, identique avec la consommation électrique, conseille aux habitants des régions les plus touchées d'adopter les bons gestes.

Un clic pour un geste éco-citoyen

Le dispositif, à l'attention des particuliers, des entreprises et des organismes publics, fonctionne via une simple inscription sur le site internet d'EcoWatt qui permet par la suite de recevoir un SMS ou un e-mail en cas d'alerte. En fonction des risques de pénurie électrique, de coupure importante, les niveaux d'alerte sont oranges ou rouges. Six degrés en-dessous de la normale déclenchent l'envoi d'un message pour inviter à modérer l'utilisation de l'éclairage public, celle des appareils électriques, à débrancher ceux en veille et à encourager de petits gestes pouvant fortement augmenter la consommation électrique au niveau régional.

La Bretagne montre l'exemple

La Bretagne qui ne produit que 11 % de l'électricité qu'elle consomme s'est dotée d'un plan Ecowatt en novembre 2008, dénommé Ecowatt Ouest, utilisé principalement l'hiver. Durant l'hiver 2008, EcoWatt a enregistré la participation de 9 000 bretons. En 2009, les chiffres annonçaient déjà 20 000 personnes permettant d'abaisser la consommation électrique de 1 à 2 %. En 2012, les 45 000 abonnés aux alertes ont permis d'atteindre une économie de consommation de l'ordre de 2 à 3 % et de passer des pointes parfois historiques comme ce fut le cas le 9 février 2012 avec 18 000 MWH. Reconduit une nouvelle fois cette année, EcoWatt Bretagne enregistre aujourd'hui plus de 49 000 abonnés et 180 chartes d'engagements signées par des établissements privés ou publics.

La Bretagne compte par ailleurs améliorer son autonomie électrique en 2017, date du démarrage de la centrale à gaz de Landivisiau, de la liaison électrique souterraine reliant Lorient à Saint-Brieuc et du parc éolien en baie de St Brieuc.

La situation en PACA

Mis en place en 2010 dans les départements du Var, des Alpes-Maritimes et en Principauté de Monaco, EcoWatt entame sa quatrième année d'existence et s'étend désormais à l'ensemble de la région PACA depuis décembre 2013. Il touche désormais 15 000 personnes inscrites dans cette zone géographique qui couvre en temps normal 40 % de ses besoins électriques mais seulement 17 % pendant la saison hivernale malgré la présence d'un câble à très haute tension (400 000 volts) d'acheminement de la fourniture électrique. La perspective de l'arrêt pour maintenance des unités de production de Durance et de Fos et la forte attractivité touristique de la région en hiver, annoncent une saison difficile en raison d'une consommation multipliée.

Ici aussi, les perspectives d'avenir envisagent, en plus de la liaison électrique Paca-Languedoc-Roussillon, qui sera opérationnelle d'ici 2018, la mise en service par RTE à l'horizon 2015 de trois liaisons souterraines de 225 000 volts pour renforcer l'unique axe de 400 000 volts existant actuellement.

Vous déménagez ?

Laissez JeChange se charger de la souscription et résiliation de vos contrats d'énergie, vous êtes bien trop occupé pour ça ! Nos conseillers vous guident parmi les meilleures offres du marché. Choisissez celle qui vous convient et emménagez la tête reposée !

Rappel gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3.8/5 - 126 avis