Combien les Français vont-ils payer en électricité pour se rafraîchir pendant la canicule ?

Une nouvelle vague de chaleur frappe le pays avec des températures supérieures à 40 °C. Pour se rafraîchir, les systèmes de ventilation sont une bonne solution. Cependant, il est important de prendre en compte non seulement le prix de l'appareil, mais également son impact sur votre consommation d'électricité.

  • Publié le
  • Écrit par

L’été a franchi la grande porte et a enregistré à nouveau des températures record. Il n’y a pas grand-chose à faire avec plus de 40 degrés à l’extérieur. La seule solution est de rester à la maison et de brancher le ventilateur ou la climatisation. Le problème, c’est que, selon une étude de JeChange, la réfrigération de la maison peut coûter assez cher et, en fonction de l’appareil dont vous disposez, peut augmenter de presque 90 euros par mois le montant de votre facture d’électricité.

Il existe de nombreuses options pour avoir de l’air frais à la maison. Les plus utilisées en France : le ventilateur simple et les climatiseurs. Chacun de ces appareils a ses avantages et ses inconvénients. Certains entraînant une dépense initiale plus faible, mais à long terme, une importante consommation d’électricité. D’autres ont une efficacité énergétique plus élevée et sont peut-être plus chers, mais, à long terme, n’ont pas autant d’impact sur la facture.

Pour chaque degré de plus, la consommation électrique monte en flèche

Après le dernier épisode de canicule enregistré en France en juin dernier, le Réseau de transport d’électricité (RTE) a calculé que pour chaque degré au-dessus des températures normales, la consommation d’électricité en France augmente de 500 mégawatts. C’est à dire, l’équivalent de la consommation d’une ville comme Bordeaux et ses 250 000 habitants.

Un épisode de forte chaleur entraîne l’utilisation massive de ventilateurs et de climatiseurs, ce qui, en plus d’être nocif pour la planète, finira par faire augmenter la facture d’électricité.

Les Français consomment jusqu’à 240 heures d’air frais par mois pendant la canicule

En périodes de forte chaleur, et selon les données recueillies par JeChange, une famille composée de deux adultes et deux enfants, vivant dans un appartement de 80 m2, consomme en moyenne 240 heures par mois de climatisation ou de ventilation.

Pendant les jours où le thermomètre dépasse 35 ° C, les Français allument généralement le ventilateur ou la climatisation pendant environ huit heures du lundi au vendredi, heure à laquelle les personnes rentrent chez elles après le travail. Pendant le week-end, la consommation atteint en moyenne dix heures par jour.

L’augmentation de la consommation d’électricité et le total de la facture à la fin du mois dépendra alors du nombre d’heures d’utilisation de ces types d’appareils et de leur efficacité énergétique.

Mais comment savoir exactement de combien la facture d’électricité augmentera après l’utilisation de ces appareils de refroidissement ?

Consommation d’électricité des appareils de refroidissement par fournisseur

Les tableaux suivants, préparés à partir d’une étude menée par JeChange, montrent les coûts supplémentaires qu’une famille moyenne devrait supporter pour l’utilisation de ventilateurs et de climatiseurs en période de canicule.

Les estimations ont été établies à partir d’une famille composée de deux adultes et de deux enfants, résidant dans un appartement de 80 m2, avec une puissance souscrite au compteur de 6 kVA et une consommation d’appareils de refroidissement de 8 heures par jour pendant 30 jours par an.

Toutes les estimations ont été faites avec le tarif Base de chaque fournisseur.

Consommation électrique moyenne des appareils de refroidissement en kWh
Appareil électrique Consommation moyenne indicative
Ventilateur simple Entre 0,02 et 0,08 kWh
Ventilateur de plafond Entre 0,02 et 0,12 kWh
Climatiseur Entre 0,8 à 4,0 kWh
Coût de la climatisation pour une famille en option Base et puissance de compteur 6 kVA*

 

Fournisseur

Type de climatiseur

Ventilateur simple

Ventilateur de plafond

Climatiseur

Consommation en kWh

Coût (€)

Consommation en kWh

Coût (€)

Consommation en kWh

Coût (€)

EDF

 

 

35,1

1,74

 

 

70

3,47

 

 

558,6

89,29

Ilek

1,51

3,02

77,74

Planète oui

1,66

3,31

85,15

Mint Énergie

1,57

3,13

80,77

Total Direct Énergie

1,59

3,18

81,65

*Prix des consommations hors abonnement (€ TTC) pour 8 heures par jour pendant 30 jours

La climatisation est celle qui consomme le plus en moyenne, puisqu’une facture en option Base pourrait atteindre presque 90 euros supplémentaires par mois. En ce qui concerne les fournisseurs, ce sont les clients d’Ilek et de Mint Énergie qui paient le moins pour se rafraîchir pendant ces journées de fortes chaleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4/5 - 3 avis