L'éolien et le solaire couvrent 6 % de la consommation électrique française

Malgré un ralentissement des installations au premier trimestre, la production d'électricité d'origine éolienne et photovoltaïque continue de progresser en 2016. Est-ce suffisant pour atteindre les objectifs fixés pour 2020 ?

Éoliennes et panneaux solaires
Au premier trimestre, la filiale éolienne a produit à elle seule 5,5 % de la consommation électrique française totale.

Adoptée durant l'été 2015, la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte prévoyait notamment une augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique français. L'objectif est d'atteindre 23 % en 2020 puis 32 % en 2030. En attendant l'adoption de la PPE repoussée à de multiples reprises, une programmation pluriannuelle des investissements (PPI) définit la feuille de route à suivre pour remplir ces objectifs.

Publié le 26 avril 2016 au Journal officiel, l'arrêté du 24 avril 2016 précise notamment les objectifs de développement de la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables en France. D'ici le 31 décembre 2023, la puissance installée de l'éolien terrestre devra atteindre au minimum 21,8 GW (contre 9,3 GW en 2014) et celle du solaire photovoltaïque devra dépasser 18,2 GW (contre 5,4 GW en 2014). Après un bilan électrique français 2015 marqué par une quasi-absence d'évolution, comment commence l'année 2016 ?

L'extension du parc photovoltaïque ralentit…

À la fin de l'année 2015, le parc photovoltaïque installé s'était accru de 16,9 % par rapport à la fin de l'année 2014, ce qui le portait à 6,19 GW. Même si ces chiffres semblent plutôt positifs, ils dénotent tout de même un ralentissement du développement des installations par rapport à l'année précédente. Une tendance à nouveau observée au début de l'année 2016…

D'après le tableau de bord photovoltaïque du CGDD, la progression du parc photovoltaïque sur les trois premiers mois de 2016 est à nouveau plus faible que celle observée sur la même période l'année précédente. Au 31 mars, le parc photovoltaïque compte 370 222 installations, dont 4 412 raccordées au cours des trois derniers mois. C'est 6 % de moins que l'extension constatée sur le premier trimestre 2015 !

Répartition des installations photovoltaïques
Puissance solaire photovoltaïque totale raccordée par département au 31 mars 2016 en MW. (Source : CGDD)

De la même manière, la puissance des installations solaires raccordées s'élève à 6,737 GW à la fin mars, soit 178 MW de plus en un trimestre. Sur la même période en 2015, la puissance du parc photovoltaïque s'était accru de 222 MW, c'est-à-dire de 20 % de plus ! Point positif : la puissance des infrastructures installées entre janvier et mars 2016 représente tout de même près du double de celle ajoutée entre octobre et décembre 2015. Le net ralentissement du développement du photovoltaïque constaté durant cette période semble donc terminé. Les projets en attente à la fin mars 2016 promettent par ailleurs près de 2,14 GW supplémentaires. Cela ne sera pas de trop pour parvenir à remplir l'objectif intermédiaire fixé par la PPI visant 10,2 GW de puissance solaire installée d'ici 2018 !

Puissance du parc solaire en France
Évolution de la puissance en MW du parc solaire photovoltaïque. (Source : CGDD)

… tout comme celle du parc éolien terrestre

Avec le raccordement de 999 MW supplémentaires en 2015 (+ 10,7 % en un an), la puissance éolienne installée avait dépassé les 10 GW à la fin de l'année 2015. Néanmoins, son accroissement s'est inscrit en net retrait par rapport à celui de 2014 (- 20 %).

La tendance rapportée par le tableau de bord du CGDD sur le premier trimestre 2016 reste plus ou moins similaire. Seules 18 nouvelles installations ont été effectuées contre 20 sur la même période en 2015. Le nombre d'infrastructures s'élève désormais à 1 400 au 31 mars. La puissance du parc raccordé atteint 10,46 GW, soit 141 MW de plus sur le premier trimestre 2016. Ce chiffre marque un important recul par rapport aux 210 MW ajoutés sur la même période en 2015 (- 33 %)… mais surtout en comparaison des 292 MW supplémentaires du dernier trimestre de 2015 (- 51,7 %) !

Répartition des installations éoliennes
Puissance solaire photovoltaïque totale raccordée par département au 31 mars 2016 en MW. (Source : CGDD)

Au 31 mars 2016, les projets d'éolien terrestre en file d'attente représentent une puissance de 7,8 GW. Ce chiffre suffirait à atteindre l'objectif intermédiaire de 15 GW fixé par la PPI pour 2018 sous réserve d'une accélération des installations. Notons également que les projets d'éolien en mer en attente correspondraient à une puissance supplémentaire non négligeable de 3,3 GW.

Puissance du parc éolien en France
Évolution du parc éolien. (Source : CGDD)

La production d'électricité renouvelable progresse

Même si le développement des parcs photovoltaïque et éolien français ralentit, leur production continue quant à elle de progresser. Après une augmentation de 25,1 % sur l'année 2015 l'établissant à 7,4 TWh, la production d'électricité solaire s'est élevée à 1,2 TWh sur le premier trimestre 2016, soit 13 % de plus qu'à la même période en 2015. Cependant, l'électricité de provenance solaire ne représente encore qu'une très faible part (0,9 %) de la consommation française.

La filière éolienne a quant à elle affiché des résultats encore plus positifs, dans la droite ligne de la hausse de 23,3 % de sa production en 2015 par rapport à 2014 (21,1 TWh). Avec 7,8 TWh au compteur sur les seuls trois premiers mois de 2016, elle a même établi un nouveau record ! Comme le souligne le rapport du CGDD, « il s'agit du plus haut niveau de production de la filière jamais observé en France, loin devant le précédent record établi au dernier trimestre 2015 (6,2 TWh) ». Grâce à ces excellents chiffres, la part de la consommation électrique totale fournie par les éoliennes dépasse les 5 % depuis 6 mois. Pour le premier trimestre 2016, elle s'établit à 5,5 %, contre 4,1 % un an auparavant. Lentement mais sûrement, les énergies renouvelables se font peu à peu une place sur le marché de l'électricité, de quoi enrichir les offres d'électricité verte.

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ? JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation. N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆