Rachat de crédit immobilier et consommation : est-ce possible ?

Le rachat de crédit, consommation ou immobilier, est une solution intéressante pour alléger ses mensualités de remboursement. Comment ça fonctionne ?

  • Publié le

Changement de vie personnelle ou de situation professionnelle ? Difficultés accrues à s’acquitter de ses dettes et de ses mensualités ? De nouveaux projets à venir ? Le rachat de crédit vous donne la possibilité de faire de nouveaux projets, voire de vous dégager une trésorerie supplémentaire. Comment ? Une restructuration de vos finances vous permet de baisser vos mensualités et, de la même manière, vous redonne du pouvoir d’achat.

Qui est concerné par un regroupement de crédit ? Quelles sont les conséquences en termes d’endettement ?

Peut-on inclure un crédit consommation dans un prêt immobilier ?

Faire racheter son prêt immobilier ou ses prêts à la consommation est une opération qui s’est largement démocratisée depuis plusieurs années.

Saviez-vous qu’il est également possible de faire racheter ses prêts immobiliers et ses crédits à la consommation en une seule et unique opération ? Zoom sur le regroupement de dettes de différentes natures.

Qu’est-ce qu’un regroupement de prêts ?

Regrouper ses crédits, c’est procéder au rachat de tous ses emprunts en cours en un seul. Cela permet de récupérer du pouvoir d’achat, financer un nouveau projet, le tout sans impacter son budget. La procédure permet de réduire le montant des mensualités restant dues. De même, le rachat de crédit implique une meilleure gestion de ses comptes : vous n’avez plus qu’une mensualité.

Le regroupement de prêts s’articule autour de plusieurs options :

  • regrouper un ou plusieurs crédits immobiliers et prêts à la consommation. Parmi eux, nous retrouvons entre autres le crédit auto, le prêt personnel, le prêt travaux, le crédit renouvelable ou une réserve d’argent. Ils incluent une prise de garantie hypothécaire sur un bien immobilier ou une caution ;
  • regrouper plusieurs prêts à la consommation et un prêt immobilier. Cela inclut une prise de garantie hypothécaire, soit en premier rang quand le bien immobilier est libre d’encours, soit en second rang lorsqu’un prêt immobilier est laissé en place.
  • si le rachat de crédit ne reprend que des crédits à la consommation, il n’y aura pas de demande de garantie.

Financez vos travaux grâce au rachat de crédit !

Vous avez déjà plusieurs crédits en cours et vous souhaitez rénover votre logement ?
Regroupez vos crédits et bénéficiez d’une seule mensualité !

Qui peut effectuer une telle opération ?

Le regroupement de crédits immobilier et consommation s’adresse aux emprunteurs qui sont propriétaires au minimum d’un bien immobilier. Ce dernier peut être une résidence principale, secondaire ou un bien immobilier locatif. De même, l’opération intéressera les emprunteurs qui ambitionnent d’accéder à la propriété.

Évidemment, il faut aussi que ces emprunteurs aient souscrit un ou plusieurs crédits consommation afin de les intégrer dans l’opération. Concernant les crédits conso, il peut s’agir d’emprunts divers :

  • prêts personnels non affectés ;
  • crédits à la consommation affectés : prêt auto, travaux, etc. ;
  • crédits renouvelables (ou revolving) ;
  • découverts bancaires.

Généralement, cette démarche intéresse les emprunteurs qui ont des difficultés à assumer leurs remboursements. Cela leur permet de réduire la pression des mensualités sur leur budget. Ils peuvent même aspirer à une trésorerie supplémentaire pour de nouveaux projets. De même, l’emprunteur peut maîtriser son endettement et avoir plus de visibilité sur son budget.

Pourquoi seuls les propriétaires peuvent accéder à cette offre ? Car le rachat incluant un crédit immobilier nécessite une prise sur le bien immobilier. En d’autres termes, les établissements prêteurs vont exiger une prise de garantie hypothécaire ou l’intervention d’un organisme de caution pour les prêts immobiliers.

Crédit immo dématérialisé

Lissage d’un prêt immobilier et d’un crédit consommation : qu’est-ce que c’est ?

Faire racheter un prêt immobilier et un ou plusieurs crédits conso est une solution idéale pour faire baisser son taux d’endettement.

On recommande ce type de financement lorsque les revenus de l’emprunteur diminuent et que ses charges augmentent. Les mensualités des emprunts initiaux peuvent sembler faibles. Toutefois, dès qu’elles sont additionnées, elles représentent une part importante des dépenses d’un ménage. Un rachat de prêt immobilier et de crédits consommation permet ainsi de lisser les emprunts. Cela permet d’allonger la durée du prêt, ce qui entraîne la baisse de l’échéance à régler chaque mois.

Inclure un crédit conso dans un crédit immobilier : quel est le cadre légal ?

Une opération de rachat de crédit immobilier et de crédits consommation possède un cadre réglementaire précis. Par ailleurs, la loi Lagarde le renforce.

L’objectif de cette loi est de protéger les emprunteurs. Aussi, elle régule les pratiques des établissements bancaires. Ainsi, un rachat de crédits est encadré par le régime :

  • des crédits à la consommation, si le montant emprunté est constitué à moins de 60 % de prêts immobiliers ;
  • des prêts immobiliers, si le montant du nouveau crédit comprend plus de 60 % de la somme dédiée au remboursement d’un ou plusieurs prêts immobiliers.

     Bon à savoir :

Vous ne pouvez souscrire un crédit à la consommation que pour des montants compris entre 200 et 75 000 €. Un rachat de crédit en revanche n’est pas soumis à cette limite de montant.

Quelles sont les démarches à suivre pour faire un rachat de crédits ?

Réussir une opération de rachat de crédits nécessite une certaine préparation et de l’organisation : voici toutes les étapes à suivre !

  1. Premièrement, il faut effectuer une demande de regroupement de prêts, formalité gratuite et sans engagement. L’emprunteur doit préalablement préparer les éléments relatifs à sa demande (justificatifs de revenus, de situation personnelle, tableaux d’amortissement, contrats de prêts…). Ensuite, n’hésitez pas à faire appel à un courtier, un expert dans le domaine qui va prendre en charge les démarches et vous trouver la meilleure offre.
  2. Il réalisera une étude de faisabilité qui débouche sur plusieurs solutions de regroupement de crédits immobilier et de crédits conso. Il faut alors comparer le taux annuel effectif global (TAEG) des différentes offres de crédit. Le TAEG englobe l’ensemble des coûts obligatoires, à savoir les intérêts mais aussi l’assurance décès, les frais de dossier, etc. Il s’agit donc du meilleur indicateur pour comparer plusieurs offres entre elles.
  3. Le courtier évalue la situation personnelle, professionnelle et patrimoniale du souscripteur. Bien sûr, il prend en considération plusieurs éléments. Les sommes dues des crédits en cours et des intérêts, le montant du capital restant à rembourser et le coût de l’assurance emprunteur. Enfin, il prendra en compte les pénalités de remboursement anticipé suite aux diverses opérations de rachat de crédit, etc. 
  4. Lorsque l’accord avec l’organisme de prêt est paraphé, celui-ci s’attelle à rembourser les crédits en cours par anticipation. Le souscripteur doit être vigilant à ce que tous les emprunts concernés aient bien été remboursés dans leur intégralité.
Une jeune femme laisse s’envoler des billets de banque de son portefeuille

Que peut financer le rachat de crédit immobilier ?

Le rachat de crédit immobilier permet de financer plusieurs projets :

  • des prêts immobiliers et des prêts à la consommation ;
  • des découverts bancaires ;
  • mais aussi des créances familiales, fiscales, professionnelles ou contentieuses ;
  • d’autres projets non immobiliers, comme les études supérieures d’un enfant ou bien un voyage à l’étranger, des travaux d’aménagement d’un logement, par exemple.

L’emprunteur discute ainsi pour que le taux négocié à la totalité des capitaux empruntés corresponde à un regroupement de crédit immobilier.

     Attention :

Pour valider le rachat de crédits en prêt immobilier, les encours immobiliers doivent représenter minimum 60 % des capitaux rachetés.

Rachat de crédit immobilier et consommation : quelles conséquences ?

Le rachat des prêts à la consommation et des emprunts immobiliers permet de :

  • rééchelonner la durée des remboursements ;
  • renégocier les taux d’intérêt ;
  • abaisser le poids des mensualités de remboursement ;
  • gagner en pouvoir d’achat ;
  • inclure un montant affecté à un nouveau projet ;
  • se dégager une trésorerie supplémentaire.

L’opération de regroupement de prêts permet le lissage d’un prêt conso avec un prêt immobilier. En ne s’acquittant plus que d’une seule mensualité, l’emprunteur gagne en lisibilité et en transparence.

Surtout, il se dégage des marges de manœuvre supplémentaires par rapport au revenu disponible suite à la réduction des mensualités de paiement. C’est une méthode qui présente des avantages à court terme afin d’étaler ses dettes sur une période plus longue.

Bien que le taux renégocié soit inférieur, le coût des intérêts augmente. Pour éviter qu’une opération de rachat de crédits conduise au surendettement, il est essentiel de faire auparavant une simulation de regroupement de crédits en se rapprochant d’un expert.

Fort de 20 ans d’expérience, un conseiller CréditUnique se met à votre disposition pour faire le point avec vous. Une étude vous sera proposée afin de vous trouver les meilleures options. N’hésitez pas !

Un peu d’air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit ! Avec le rachat de crédits, vous regroupez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements… Difficile à croire ?
Simulez vos économies pour voir !

 

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.1/5 - 642 avis