L'assurance soleil est encore d'actualité

A l'instar de l'assurance neige, de plus en plus de voyagistes proposent des assurances soleil, aussi appelées "garanties soleil". Elles pourront vous dédommager si ce dernier se fait rare durant votre séjour, comme il l'a été en France durant ce mois de juillet!

  • Publié le 28/07/2011 (mis à jour le 02/08/2011)
  • Écrit par

Si vous guettiez, durant  ce mois de juillet,  un rayon de soleil pour pouvoir profiter de votre lieu de vacances, vous avez dû vraiment ronger votre frein, notamment dans notre pays... A part peut-être si vous étiez en côte d'Azur, rares sont ceux d'entre vous qui ont pu échapper à la fraîcheur et au mauvais temps !  C'est pour pallier à ce genre de déconvenues et être dédommagé si elles se reproduisent en août, que plusieurs tour-opérateurs et autres résidences hôtelières vous proposent une "Assurance soleil".

Tout comme l'assurance neige qui peut rembourser une partie de vos sports d'hiver en cas de défaut de neige, cette garantie vous permet en effet un dédommagement si vous n'avez pas constaté plus de deux heures de soleil durant au moins quatre journées, entre 10h et 18h… Il faut en fait précisément que l'ensoleillement ne dépasse pas 120 Watts par mètre carré! Et pour pouvoir en bénéficier,  la garantie est à souscrire au moins une semaine avant le début du séjour.

A la pointe de cette offre se trouvent notamment le voyagiste "Pierre et vacances", des tours opérateurs comme Marmara ou Sibiu s'y sont mis aussi, ainsi que des hôteliers comme Maeva. Les différents packs proposés ont chacun leurs spécificités,  mais ils sont souvent composés d'une multirisque et d'une assurance soleil, voire d'une assurance annulation. Le coût est variable selon les organismes, mais est d'au moins 50€ et le remboursement peut aller jusqu'à 150€.

Autre possibilité pour vous, et gratuite de surcroît, si vous passez vos vacances sur la côte ouest du pays : demander un report du séjour à une période plus clémente, voire vers une autre destination. Cela est possible si votre demande est formulée entre trois et cinq jours avant le début du séjour prévu, et après consultation du site de Météo France quant aux prévisions pour la période donnée. Mais attention : dans les deux cas, les organisateurs de vos vacances vont eux aussi éplucher ce site, pour vérifier si que vous dites est vrai !

(Source : Tour Magazine)

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆