Les cotisations des mutuelles en hausse à cause de l’hôpital

L’accélération des dépenses hospitalières depuis le début de l’année 2013 pousse les tarifs d’assurance santé à la hausse. Un phénomène qui inquiète les assureurs : les frais d’hôpital pourraient ainsi bientôt devenir leur premier poste de dépense.

Les montants des cotisations d'assurance santé explosent depuis le début de l'année 2013 sous l'impulsion des dépenses hospitalières, selon les chiffres de la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA).

Les prix des cotisations d'assurance santé (maladie et accidents corporels) ont globalement bondi de 5,2% entre janvier et mai 2013, selon les dernières données publiées par la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA), la principale organisation professionnelle des compagnies implantées en France. Une bien mauvaise nouvelle pour les assurés français après la hausse de 5,5% des tarifs de leur complémentaire santé déjà subie entre 2011 et 2012, toujours d'après la FFSA.

Les dépenses hospitalières devant les médicaments

Cette croissance doit être attribuée à la forte progression des frais de soins et, en particulier, à « l'augmentation parfois à deux chiffres des dépenses hospitalières », s'est alarmé Jean-François Lequoy, le délégué général de la FFSA. Ces frais seraient ainsi « en train de devenir le premier poste de dépense des assureurs, juste derrière les médicaments », a-t-il indiqué, ajoutant même qu'ils « devraient bientôt les rattraper ».

Au total, les contrats de santé-prévoyance représentent 14% de l'ensemble des cotisations perçues par les adhérents de la FFSA. Soit quelque 18,4 milliards d'euros. Loin, très loin derrière les versements sur les contrats d'assurance vie et de capitalisation qui s'élèvent à la bagatelle de 112,4 milliards d'euros. Des chiffres qui ne seront pas sans conséquences sur les montants de l'assurance hospitalisation.

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆