Assurance habitation et ramonage de cheminée : les risques et obligations

Faire une flambée est toujours agréable, quelle que soit la saison. Une cheminée entretenue est indispensable, focus sur le ramonage.

  • Publié le

Pourquoi le ramonage de la cheminée et des conduits est-il obligatoire ?

Le ramonage de cheminée permet de maintenir l’installation propre et sécurisée. En effet, il sert à éliminer les dépôts introduits dans les conduits, sur la paroi intérieure. De manière générale, c’est un professionnel qui doit réaliser l’opération, afin d’éviter tout risque d’intoxication ou d’incendie.

Pour que la couverture de votre assurance en cas de sinistre soit optimale, il faut effectuer le ramonage de votre cheminée régulièrement. En revanche, c’est une obligation qui est décidée par le règlement départemental et elle dépend de dispositions communales. Le nombre de ramonages annuels peut varier, n’hésitez pas à demander à votre mairie. Votre lieu d’habitation peut en effet se trouver dans une zone « à risques », auquel cas la fréquence peut être supérieure. De manière générale, la commune demande un à deux ramonages par an.

feu-cheminee

En d’autres termes, le conduit de cheminée est soumis aux mêmes règles que les autres types de conduits d’évacuation, comme la chaudière de type gaz ou bien fioul. Tout manquement au ramonage vous soumet au risque d’amende. Attention, cette dernière s’alourdit en fonction des sinistres causés par la « négligence ». De même, l’indemnité d’assurance peut être réduite ou annulée en cas de sinistre.

Par ailleurs, certains contrats d’assurance peuvent exiger deux ramonages à l’année, là où d’autres n’en demandent qu’un. Que l’assurance l’impose ou non, deux ramonages annuels sont toutefois recommandés.

Quand faire le ramonage de sa cheminée ?

Il n’y a pas vraiment de règle pour cela. En revanche, il est nécessaire de faire l’opération si la cheminée n’a pas servi pendant longtemps. En effet, la suie accumulée, extrêmement inflammable, reste un dépôt qu’il faut enlever. L’obturation du conduit peut se faire rapidement à cause de la solidification des éléments et vous risquez de vous intoxiquer.

De fait, faire ramoner sa cheminée une fois en pleine période de chauffe est un atout. Au printemps, cela peut permettre de sortir tous les résidus pour avoir un installation sécurisée sans attendre le dernier moment et prendre ainsi le risque que l’agenda des professionnels soit complet.

Peut-on faire le ramonage de la cheminée soi-même ?

Bien entendu, vous avez totalement le droit de faire le ramonage de votre cheminée vous-même. Plusieurs kits sont proposés dans le commerce, équipés de canne et de hérisson (la brosse).

Par ailleurs, il existe aussi des bûches de ramonage. Ces dernières ne remplacent pas un ramonage complet. Elles permettent cependant de désolidariser les déchets et de les évacuer plus facilement des conduits par la suite. Cette bûche de ramonage est assez semblable à une bûche de bois classique. Elle est composée bien souvent de sciure de bois compactée, de sels minéraux et parfois, de sulfate de cuivre. Lors de la combustion, les différents éléments chimiques vont décoller les résidus de la paroi intérieure, dont la suie et le goudron.

Attention à bien lire votre contrat d’assurance multirisques habitation cependant. En effet, les garanties et les certificats livrés avec la bûche de ramonage ne seront pas pris en compte par l’assurance habitation. De manière générale, le ramonage chimique est perçu comme un complément, et non comme un remplacement.

Cheminée et assurance

Les obligations vis-à-vis de mon assureur ? Quelles sont les pièces à fournir en cas de sinistre ?

En règle générale, un certificat d’entretien annuel est demandé. Cependant, ce n’est pas le cas de toutes les compagnies d’assurance. Certaines affichent simplement des « conseils de prévention », d’autres ne font pas mention de cette obligation. De fait, portez une attention particulière à votre assurance et à la façon dont elle prend en charge le sinistre.

Le ramonage effectué par un professionnel permet à l’assuré de justifier auprès de son assureur que le nécessaire est fait. L’obligation de ramonage de la cheminée est due par la personne qui l’utilise. Soit, il y a distinction :

  • s’il s’agit du propriétaire du logement, et qu’il occupe ce dernier, l’entretien de la cheminée lui incombe ;
  • si c’est un locataire qui utilise la cheminée, avec l’accord du propriétaire, il doit assumer le ramonage. La mention figure généralement sur le bail. En revanche, le propriétaire se doit de faire ramoner la cheminée à chaque changement de locataire.

Une fois le ramonage effectué, un certificat de ramonage vous est rendu. Vous devez le conserver jusqu’à ce que le suivant vous soit délivré. Ce document peut vous être demandé par votre assurance habitation, mais aussi par votre propriétaire.

Le ramonage est une mesure de sécurité, pour vous et pour votre logement. Pour une plus grande protection face aux risques d’incendie, vous pouvez aussi vous munir d’une alarme incendie. Obligatoire depuis 2015, vous avez certainement un détecteur de fumées à votre domicile. Les deux fonctionnent de concert. Une alarme connectée vous permet d’être notifié si le détecteur de fumée se déclenche.

Optimisez votre assurance habitation !

Obtenez des devis en quelques clics et découvrez l’assurance adaptée à votre profil !
Vous pouvez également nous contacter pour de bons conseils et être accompagné dans votre choix.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 10 avis