Quand passer une visite médicale pour souscrire une assurance de prêt immobilier ?

Si vous sollicitez un prêt immobilier, vous aurez aussi à souscrire une assurance de prêt. Pour cela, il vous faudra remplir un questionnaire de santé, voire passer une visite médicale. Comment vos risques d'emprunteur seront-ils alors évalués ?

  • Publié le
  • Écrit par

La souscription d’une assurance emprunteur figure aujourd’hui parmi les exigences des banques pour l’octroi d’un crédit immobilier. Cette assurance est assortie d’un questionnaire de santé et très souvent d’un examen médical dans le cas où vous déclarez des antécédents de santé. Dans quels cas doit-on passer une visite ? Quels sont les types d’examens pratiqués ? Qui prend en charge les frais ? JeChange vous dit tout.

Dans quels cas devez-vous passer une visite médicale assurance de prêt ?

Vous souhaitez emprunter pour concrétiser votre projet immobilier ? Vous vous en doutez, les banques ne prêtent pas à la tête du client, mais bien parce que le dossier de l’emprunteur présente des garanties solides. Si votre solvabilité n’est pas nécessairement mise en doute, la banque souhaite cependant prévoir les modalités de remboursement de votre emprunt, notamment dans le cas où vos capacités financières seraient affectées en raison de problèmes de santé.

C’est pour cela qu’elle exige systématiquement une assurance de prêt immobilier. Cependant, avant de vous octroyer cette assurance, votre assureur va, lui aussi, exiger certaines garanties en s’informant notamment de votre état de santé.

Réalisé dans le cadre d’un prêt immobilier (ou tout autre prêt de longue durée) le questionnaire de santé assurance de prêt est devenu quasiment systématique. Rassurez-vous, rien de très long ni de très compliqué : il vous suffira simplement de répondre à quelques dizaines de questions (deux ou trois feuilles maximum) en optant pour un choix de réponses souvent restreint (de type oui/non) afin de pouvoir évaluer votre risque de santé.

Mais il peut aussi vous être demandé, si vous êtes titulaire de l’AAH (Allocation aux adultes handicapés), si vous avez eu un cancer, ou encore si vous avez souffert de problèmes cardiovasculaires ou digestifs au cours des 10 dernières années. Rassurez-vous, ce questionnaire n’a d’autre but que de permettre à l’assureur de mieux cerner les risques liés à votre état de santé et ainsi déterminer le montant de votre assurance.

Après vérification du questionnaire médical, si vous ne présentez aucun problème de santé, votre compagnie d’assurance validera votre dossier et vous pourrez signer votre contrat d’assurance emprunteur immédiatement. En revanche, si vous avez déclaré des antécédents médicaux, vous serez alors invité à passer une visite médicale.

Bon à savoir : notez qu’il est parfaitement inutile de dissimuler certaines informations lors des formalités médicales liées à l’assurance de prêt. En effet, le questionnaire de santé fait foi en cas de problème connu dont vous n’auriez pas informé votre assureur. Si vous choisissez de mentir au questionnaire santé de l’assurance de prêt immobilier, vous ne serez tout simplement pas protégé.

Jusqu’à 2500 euros d’économie

Depuis début 2018, vous pouvez changer l’assurance souscrite pour votre prêt immobilier.
La Banque de France estime que chaque emprunteur pourrait économiser 2500 euros en moyenne sur la durée de son prêt.
Faites le test !

Je compare

Dans quel cas l’examen médical de l’assurance prêt immobilier est-il demandé par l’assureur ? 

Une visite médicale sera demandée par votre assureur en fonction du montant du prêt, de sa quotité assurée et de votre âge.

Notez que cet examen sera systématiquement demandé dans le cas où vous avez déclaré des antécédents médicaux. Généralement, la visite médicale est obligatoire si vous avez plus de 65 ans et que vous empruntez plus de 100 000 euros. Mais un examen médical peut également être demandé à des personnes plus jeunes (46 ans ou un peu plus) souhaitant emprunter plus de 200 000 euros.

Pour un crédit immobilier dont le montant dépasserait 300 000 euros, une visite est systématiquement réclamée, et ce quel que soit l’âge de l’emprunteur.

Quels sont les types d’examens pratiqués ?

Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un check-up général. L’examen médical pour une assurance de prêt immobilier comporte les examens suivants, modulables en fonction de l’âge, du sexe, des antécédents et du mode de vie de la personne :

  • prise de sang : glycémie, cholestérol, triglycérides, transaminases, dépistage du HIV ou de l’hépatite C ;
  • analyse d’urine : cet examen pourra vous être demandé si vous présentez des problèmes de dos ou des douleurs lombaires par exemple ;
  • électrocardiogramme ;
  • poids : si vous souffrez d’obésité par exemple, votre médecin devra confirmer que votre état est dénué de tout risque potentiel ;
  • prise en compte des facteurs à risque : habitudes alimentaires, consommation d’alcool, tabac.

Bon à savoir : si vous êtes dans l’obligation de passer un examen médical pour obtenir une assurance de prêt immobilier, sachez que vous êtes entièrement libre du choix de votre médecin. Les tests médicaux sont par ailleurs entièrement pris en charge.

Notez enfin que votre dossier de santé reste confidentiel, protégé par le secret médical et les principes de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).

Quel est l’impact de votre visite médicale de prêt immobilier sur votre assurance ?

Une fois reçus les résultats de votre visite médicale, votre assurance vous appliquera soit le tarif de base, soit une surprime (c’est-à-dire un coût supplémentaire en fonction de votre état de santé) ou encore une exclusion partielle ou totale de certaines garanties. Mais votre demande d’assurance peut aussi être refusée par l’assureur.

Sachez qu’il est parfois possible de racheter une exclusion. Si cela engendre une surprime, vous serez certain de bénéficier d’une meilleure couverture en cas d’accident de la vie afin de vous protéger, vous et vos héritiers.

Bon à savoir : entre les prises de rendez-vous, les analyses médicales, les résultats et leurs transmissions à votre compagnie d’assurance, les temps d’attente peuvent être relativement longs. Si vous souhaitez pouvoir compter rapidement sur un prêt, il est donc particulièrement recommandé d’anticiper !

icone-ideeBesoin d’une assurance de prêt ?


Nos partenaires couvrent tous types de risques au meilleur prix.
Prise en charge rapide et efficace.

Comparez les offres

Est-il possible de souscrire à une assurance de prêt immobilier sans examen médical ?

Nous avons en partie répondu à cette question à travers ce guide. Effectivement, il est tout à fait possible de souscrire une assurance de prêt immo sans visite médicale. Pour mémoire, la visite médicale pour l’assurance de prêt immobilier est préconisée en fonction :

  • de l’âge de l’emprunteur ;
  • du montant emprunté ;
  • du questionnaire de santé.

Les conditions d’admission à l’assurance de prêt sans examen médical

Si vous êtes jeune, que vous empruntez un montant raisonnable (150 000 €) et que votre questionnaire de santé n’indique pas que vous rencontrez des problèmes, il y a fort à parier que vous souscrirez une assurance de prêt sans examen médical.

Bon à savoir : il suffit parfois d’un simple détail pour être contraint de passer un examen médical pour obtenir son assurance de prêt immobilier. Si vous n’avez aucun antécédent médical, que vous ne prenez aucun traitement, mais que vous êtes en surpoids, cette fois, il est fort probable que vous n’échappiez pas à une visite médicale.

En outre, il est possible d’obtenir une assurance de prêt immobilier sans visite médicale si vous réalisez un petit prêt immobilier, par exemple de 50 000 €.

Le droit à l’oubli de l’assurance emprunteur

Le droit à l’oubli a été instauré afin de permettre à la plupart des Français d’accéder au crédit. En effet, auparavant, une maladie grave à l’image d’un cancer imposait la plupart du temps une surprime, voire une exclusion. Aujourd’hui, au-delà d’un certain délai après le traitement, il est possible de ne plus être pénalisé par cette maladie.

Toutefois, votre assurance de prêt pourra être soumise à examen médical pour permettre à l’assurance d’être certaine que vous êtes effectivement guéri.

Exemple de droit à l’oubli : si vous achetez un bien en lien avec votre résidence principale et que la valeur assurée n’excède pas 320 000 €, que vous avez souffert d’un cancer du sein in situ et que votre protocole thérapeutique a pris fin depuis un an et sans rechute, l’assurance emprunteur ne peut vous appliquer une surprime ou exclusion.

La convention AERAS : l’assurance emprunteur à portée de tous

Si vous avez eu un problème de santé et que vous rencontrez des difficultés à souscrire un contrat emprunteur, la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) peut vous aider. Celle-ci a en effet été signée par les pouvoirs publics, les banques, les assureurs et les associations de malades pour faciliter l’accès à l’assurance et à l’emprunt des personnes ayant des antécédents médicaux.

Assurance emprunteur, obtenez des devis en ligne

Recevez gratuitement plusieurs devis personnalisés en moins de 3 min.

Simulez votre économie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.1/5 - 204 avis