Les femmes paieront plus cher leur assurance auto

Les primes des conductrices pourraient en moyenne augmenter de 9 % et celle des jeunes conducteurs baisser d’environ 7 %...

Le Père Noël est une ordure : c'est le 21 décembre que la discrimination tarifaire entre hommes et femmes prendra fin. Jusqu'à présent certains assureurs proposaient des prix réduits aux femmes dont le comportement au volant est réputé moins accidentogène que celui des hommes. Mais un arrêt de la Cour de justice européenne, rendu le 2 mars 2011, interdit tout distinguo tarifaire basé sur le sexe en vertu du principe d'équité.  L'arrêté s'appliquera aux polices souscrites à compter du 21 décembre. Les anciens contrats ne sont pas concernés.

Dans les faits, beaucoup de produits d'assurance font actuellement l'objet d'une segmentation basée sur la différenciation sexuelle. Ainsi, les primes des jeunes conducteurs sont en moyenne 20% à 30% plus chères que celles des jeunes conductrices. Selon le cabinet Oxera, la modification réglementaire pourrait provoquer une hausse moyenne des cotisations de 9% pour les jeunes femmes, soit une centaine d'euros par an pour un véhicule du segment B. En revanche, les  jeunes conducteurs bénéficieraient d'une ristourne symétrique d'environ 7%.

Désireux de garder les conductrices en portefeuille du fait de leur bon ratio sinistre/prime, certains assureurs sont tentés d'atténuer l'impact de cette mesure. Ils reporteraient une partie de la hausse sur les autres conducteurs en invoquant le principe de la mutualisation(1).

Outre l'assurance auto, l'alignement des cotisations et primes d'assurance devrait aussi toucher les complémentaires santé et les contrats retraite avec conversion de capital en rente viagère.

A l'avenir, le recours à un comparateur en ligne sera donc plus que jamais nécessaire pour trouver le meilleur rapport couverture/prix !

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆