Roaming : les opérateurs de téléphonie mobile s’adaptent à la baisse imposée par Bruxelles

Depuis le 1er juillet 2014 les communications passées ou reçues depuis l'un des pays membres de l'Union Européenne coûtent moins cher. La redevance maximale sur les appels passés est ramenée à 0,19 € la minute. Le téléchargement de données pour sa part ne peut plus être surfacturé plus de 0,20 € par méga-octet contre 0,45 € précédemment...

Bruxelles impose aux opérateurs une baisse des taxes sur le roaming

Jusqu'à un passé récent, lors de nos voyages à l'étranger nous étions pieds et poings liés, et contraints de faire avec les tarifs pratiqués par notre opérateur de téléphonie mobile. En effet, même si la guerre des prix nous a permis d'adapter au plus juste nos forfaits en fonction des usages qui sont les nôtres au quotidien, rares sont ceux parmi nous qui ont choisi leur abonnement en pensant à leurs futures vacances. C'était le cas plus encore par le passé, et le plus simple était alors de se passer purement et simplement de téléphone mobile hors de nos frontières.

Une telle situation ne pouvait qu'irriter les hommes politiques qui président au destin de l'Union Européenne. Pas question pour eux d'avoir aboli nos frontières et que les opérateurs de téléphonie mobile continuent néanmoins à imposer une surfacturation de nos appels en itinérance. Ce nouveau type d'usage, que l'on appelle aussi le roaming, est ainsi devenu une sorte de symbole. Les députés européens n'ont eu de cesse depuis quelques années que de rogner les tarifs de l'itinérance à l'intérieur des frontières de l'UE. Ils ont ainsi organisé par étapes successives une baisse programmée. La dernière en date garantira à tous les Européens voyageant hors de leurs frontières un prix plafond qui ne pourra être dépassé, quel que soit leur forfait et quel que soit leur opérateur.

Suppression des taxes sur le roaming avant la fin 2015

La baisse précédente avait vu les tarifs diminuer de 20 à 30 %, suivant le service concerné. Celle qui est entrée en vigueur le 1er juillet 2014 permet d'économiser 21 % sur les appels émis. Jusqu'à cette date ils pouvaient être facturés au maximum 0,24 € hors-taxes la minute, et ne coûteront plus que 0,19 €. La taxe sur les appels reçus diminue elle aussi et passe de 0,07 € à 0,05 €. À la suite de la décision votée par le Parlement européen en avril 2014 cette redevance disparaîtra totalement au plus tard à la fin 2015. Cela s'appliquera également à l'envoi et la réception de SMS. En attendant il faut encore s'acquitter de 0,06 € par texto contre 0,08 € précédemment. Il en va de même pour la surfacturation appliquée à l'échange de données. C'est elle qui enregistre la plus forte baisse avec dorénavant 0,20 € par méga-octet au lieu de 0,45 €.

Suppression du roaming avec les forfaits 4G

Nos opérateurs nationaux ont dû, comme les autres, suivre le mouvement. La plupart ont même multiplié leurs efforts pour convaincre leurs clients qu'ils allaient plus loin et leur garantissaient des tarifs plus avantageux. À ce jour c'est vrai, tous les opérateurs à l'exception de Free proposent dans leurs gammes des forfaits incluant les appels depuis l'Europe. À bien y regarder cependant, on s'aperçoit que presque toujours cette option est réservée aux abonnements les plus coûteux, et notamment à ceux qui permettent de bénéficier de la 4G. En revanche, pour leurs clients qui n'ont pas fait ce choix, le coût des communications en roaming est à peu de choses près juste inférieur ou égal aux tarifs imposés par Bruxelles. On notera que Joe Mobile, la filiale low cost de SFR, propose pour sa part une solution innovante qui permet à ses clients, quelle que soit la formule à laquelle ils se sont abonnés, pour 2 € par jour d'utiliser leur téléphone mobile de la même façon et au même tarif que dans l'Hexagone.

374 baisses de prix chez Free Mobile

Free Mobile quant à lui, a saisi au bond cette baisse imposée pour annoncer, comme à son habitude, qu'il en fera beaucoup plus pour ses clients en se positionnant d'une part sous les plafonds fixés par la Commission Européenne, et en opérant d'autre part 374 baisses de prix sur les tarifs voix, SMS, MMS et data. Les appels passés au sein de l'UE baisseront de 18 % et seront facturés 0,22 € TTC alors que la décision de Bruxelles les plafonne à 0,23 € TTC. Les tarifs Free Mobile sont aussi de 0,01 € inférieurs aux prix imposés dans le cas des appels reçus qui ne coûtent plus que 0,05 € TTC, des SMS (0,06 €) et du data. Ce dernier sera facturé pour sa part 0,23 € par méga-octet soit une chute de 55 % par rapport aux tarifs pratiqués par Free avant le 1er juillet 2014.

2 fois plus d'Internet mobile et de SMS avec le Pass Go Europe d'Orange

Les baisses annoncées dans la foulée par Orange sont à peu de choses près les mêmes. La redevance encaissée par l'opérateur lors d'émission d'appels passe à 0,22 € TTC par minute. Celle pour les appels reçus à 0,06 € par minute. La surfacturation par SMS ne coûte plus que 0,07 € et dans son cas également l'Internet mobile est celui qui enregistre la plus forte baisse (55 %) à 0,24 € par méga-octet. Par ailleurs l'opérateur modifie ses offres en incluant les SMS illimités depuis l'Europe et les départements d'outre-mer dans ses forfaits Origami Play, Open Play et Open Jet. Pour ses clients qui ont choisi des formules plus économiques il est aussi possible de bénéficier de 2 fois plus d'Internet mobile et des SMS illimités pour le même prix s'ils font l'acquisition d'un des Pass Go Europe.

Changer d'opérateur le temps de ses vacances

Outre la modification de la grille tarifaire Bruxelles impose par ailleurs à tous les opérateurs européens de donner la possibilité à leurs clients de découpler temporairement leur abonnement afin qu'ils puissent souscrire, le temps de leur séjour à l'étranger, à une offre proposée par un opérateur local sans changer de carte SIM. Cette mesure ne s'applique pour l'instant qu'au data, et devrait prendre toute son importance quand à l'horizon 2015 le roaming sur les appels et les MMS aura disparu.

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.4/5 - 5 avis