Rachat de Bouygues Telecom : que vont devenir les abonnés ?

Avec l'accroissement des chances de réussite de la fusion Bouygues-Orange, l'idée d'un tronçonnage des abonnés de Bouygues commence à être évoquée. De quoi s'agit-il ?

Stéphane Richard et Martin Bouygues
Selon certaines sources, les négociations entre les groupes dirigés par Martin Bouygues et Stéphane Richard pourraient s’achever dès la mi-février. (Photo : L'Express)

L'horizon s'éclaircit progressivement dans l'épineux dossier du rachat de Bouygues Telecom par Orange. Les milieux bien informés, la chaîne BFM Business en tête, évoquent une finalisation des négociations dès le 16 février, et une chance de succès estimée à 80 % environ. C'est bien davantage que le fameux « une chance sur deux » prudemment avancé au début du mois par le P-DG d'Orange, Stéphane Richard, qui en a profité pour assurer que la fusion Bouygues-Orange n'aura aucun impact sur les prix.

Les sujets propices à la migraine sont pourtant encore très nombreux. Au-delà même du partage des antennes, des fréquences et des boutiques avec SFR et Free, Orange pourrait aussi devoir renoncer à une partie des clients de Bouygues Telecom, voire même, selon une rumeur persistante, transférer certains de ses propres clients chez la concurrence ! Qu'en est-il exactement, et à quoi doivent s'attendre les abonnés ?

Une complexe négociation quadripartite est en cours

Les contraintes liées à une éventuelle consolidation entre Orange et Bouygues Telecom sont désormais bien connues. Étant déjà le plus important des opérateurs français, Orange ne pourra tout simplement pas faire accepter à l'Autorité de la concurrence l'engloutissement complet de Bouygues. Malgré sa réputation de petit dernier du monde des télécoms, Bouygues Telecom rassemble en effet tout de même 11,6 millions d'abonnés mobiles et environ 2,7 millions de détenteurs de box. Une intégration complète ferait franchir à Orange la barre des 50 % de parts de marché, ce qui est inenvisageable et constituerait à l'évidence un abus de position dominante.

Pour faire aboutir le dossier, il sera donc nécessaire de céder une partie des actifs de Bouygues Telecom à Free et SFR. C'est la raison pour laquelle ces deux opérateurs se sont invités dans les négociations. Conscients de leur rôle critique dans l'aboutissement du dossier, ceux-ci n'hésiteront certainement pas à faire valoir leurs conditions.

La simple cession d'antennes, de boutiques ou encore de fréquences pourrait ne pas suffire à apaiser les craintes de l'Autorité de la concurrence. De façon tout à fait inédite, les discussions en cours évoqueraient donc le tronçonnage de la clientèle de Bouygues Telecom et son partage entre les trois opérateurs. Cette stratégie risque évidemment de provoquer la colère des abonnés concernés, qui n'ont rien demandé à personne.

SFR lorgnerait sur les clients B&You, voire même sur Sosh

Dans ce grand projet hypothétique de partage de clientèle, SFR est l'opérateur dont les intérêts sont les plus pressants. Après avoir perdu environ un million de clients pour la seule année 2015 suite à sa consolidation mouvementée avec Numericable, l'opérateur cherche par tous les moyens à reconquérir son rang. C'est la raison pour laquelle il serait notamment prêt à reprendre les quelques 3 millions de clients ayant souscrit un forfait mobile sans engagement auprès de B&You, la filiale low cost de Bouygues Telecom. L'hypothèse paraît crédible si l'on considère que, de son côté, Orange souhaiterait plutôt garder les plus gros forfaits de Bouygues.

Une surprenante rumeur s'est par ailleurs rapidement propagée sur les réseaux sociaux : pour faire aboutir le dossier, Orange serait même prêt à se séparer également de ses propres clients Sosh, toujours au profit de SFR. Ce point a été rapidement démenti sur le compte Twitter officiel de la filiale low cost annonçant qu'« Orange dément toute volonté de céder ses bases clients ». Il reste cependant difficile d'affirmer que si la piste a été évoquée sérieusement ou non dans le secret des négociations…

Une récupération de clients par Free, en tout cas, semble nettement moins à l'ordre du jour. La firme de Xavier Niel se montrerait davantage intéressée par les actifs plus classiques de Bouygues, notamment ses antennes et ses fréquences.

Orange capterait en priorité les clients les plus « rentables »

Orange cherche à tirer un avantage maximal du rachat de Bouygues Telecom sans pour autant franchir les lignes rouges fixées par l'Autorité de la concurrence. À ce titre, l'une des meilleures pistes consisterait à récupérer en priorité les clients de Bouygues dont les factures mensuelles sont les plus élevées.

Ces clients « premium », qui paient jusqu'à 80 ou 90 € par mois pour des forfaits haut de gamme, ont en effet pour principale caractéristique d'être peu nombreux. Cette solution permettrait d'éviter une trop forte hausse du volume de clientèle d'Orange – principal pomme de discorde avec le régulateur – tout en augmentant le revenu par abonné et la profitabilité de l'opérateur.

Le problème spécifique de la clientèle entreprise

Sur les 11,6 millions de clients mobiles de Bouygues Telecom, 1,7 million environ disposent d'un forfait pro. Or le destin de cette clientèle entreprise s'avère particulièrement incertain. Il est déjà acquis qu'Orange ne pourra pas les intégrer dans la mesure où l'opérateur est déjà archi-dominant sur ce secteur.

Un transfert à SFR paraît également peu crédible. En effet, le troisième opérateur, Free, ne propose aucun forfait pro et le marché se retrouverait alors dominé par un duopole formé par Orange et SFR. Enfin, il est difficile d'imaginer le transfert de cette clientèle sensible à Free du jour au lendemain, alors que l'opérateur n'a jamais développé aucun service dans ce domaine.

Dans ces conditions, certains MVNO spécialisés dans la téléphonie mobile professionnelle, comme Coriolis et Kosc, pourraient être sollicités et se joindre aux discussions. Un joyeux casse-tête en perspective !

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4/5 - 4 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆