Déploiement 4G  : Orange bon dernier en avril

Dans la droite ligne des chiffres enregistrés depuis le début de l'année, SFR et Bouygues Telecom ont été très actifs en termes de déploiement 4G au mois d'avril… Orange semble par contre se contenter de son avance.

antenne mobile
Même si SFR et Free Mobile ont été les plus actifs en termes de déploiement 4G au mois d'avril, ils restent en retard par rapport aux objectifs fixés par l'ARCEP.

Avec l'ouverture des premières bandes en 700 MHz libérées par la TNT et le coup d'envoi imminent de l'Euro 2016, beaucoup faisaient le pronostic d'un mois d'avril 2016 record en termes de déploiement d'antennes 4G.

Les chiffres communiqués par l'Agence nationale des fréquences (ANFR) sur la base des données fournies par les opérateurs eux-mêmes peuvent donc susciter une certaine déception. Si SFR, Free et Bouygues ont fait preuve d'un niveau d'activité honorable, il n'en va pas de même d'Orange qui ne déploie qu'une poignée de nouvelles antennes mais jouit toujours d'une avance confortable.

SFR, Free et Bouygues Telecom dans un mouchoir de poche

Free Mobile et SFR grimpent sur la plus haute marche du podium pour les déploiements 4G en avril 2016. Sur les 30 jours du mois dernier, la firme de Xavier Niel a procédé à l'installation de 430 antennes supplémentaires, pour un nouveau total de 6 894 antennes réparties sur 6 314 sites. L'opérateur au carré rouge revendique de son côté 420 nouvelles antennes en avril, ce qui porte le total à 8 026 antennes sur 5 786 sites différents. Ces deux opérateurs sont les plus productifs en termes de déploiement d'antennes 4G pour le mois d'avril. Cependant, ce sont aussi ceux qui ont le plus gros retard à rattraper pour boucler d'ici 2017 les objectifs fixés par l'ARCEP en matière de couverture en très haut débit mobile 4G des zones peu denses.

La situation de Bouygues Telecom, qui couvre déjà plus de 75 % de la population, est très différente. Désireuse de tourner la page du rapprochement avorté avec Orange, la filiale du célèbre groupe de BTP continue de se montrer active sur le front de la 4G. Elle a déployé 383 antennes supplémentaires en avril et totalise désormais 11 571 antennes (sur 7 814 sites) ce qui lui permet de conserver une avance confortable sur les deux outsiders. Rappelons toutefois que le nombre d'antennes n'est pas directement lié au pourcentage de couverture du territoire.

Orange se repose-t-il sur ses lauriers ?

Le numéro un des télécoms français, qui avait communiqué triomphalement en début d'année sur sa 4G accessible à quatre Français sur cinq, aurait-il un peu trop levé le pied ? La question se pose au vu du ralentissement perceptible de son activité. Après l'installation de 260 antennes au mois de février puis de 188 antennes au mois de mars, Orange n'a activé que 86 antennes dans toute la France au mois d'avril !

Avec un total de 12 248 antennes réparties sur 8 747 sites, l'héritier de France Telecom conserve certes une incontestable position dominante. Il n'en reste pas moins que les dernières zones à couvrir, pour l'essentiel des régions rurales et peu denses, ne suscitent visiblement chez l'opérateur que peu d'enthousiasme… à moins qu'Orange n'attende la montée en puissance des bandes 700 et 1 800 MHz pour repartir de plus belle.

700 MHz : des débuts plus que timides

Depuis le 5 avril 2016, une partie de la bande des 700 MHz ayant fait l'objet d'enchères a été officiellement transférée aux opérateurs de téléphonie mobile en région parisienne. Les autres régions françaises suivront les unes après les autres, à partir du 31 décembre 2017 et jusqu'au 30 juin 2019.

Pour autant, le franchissement de cette échéance importante ne se remarque pour l'instant pas vraiment ! Au cours du mois, seul Bouygues Telecom a activé sa toute première antenne 700 MHz dans le 13ème arrondissement de Paris. Si Orange et SFR n'ont pas encore obtenu les autorisations nécessaires, Bouygues Telecom et son concurrent Free Mobile disposent pourtant déjà des autorisations pour en installer trois chacun !

Vers une ouverture des 1 800 MHz au profit d'Orange et de SFR

À défaut d'une expansion rapide des antennes 700 MHz, le mois de mai pourrait bien être le témoin d'une multiplication des antennes 1 800 MHz sur le territoire. Le 25 mai, Orange et SFR obtiendront enfin l'autorisation d'émettre sur cette bande de fréquence sur laquelle Free et surtout Bouygues sont déjà actifs.

Avec 162 autorisations délivrées à Orange et pas moins de 2 782 à SFR, les deux opérateurs concernés disposent d'une visibilité suffisante pour pré-installer de nombreuses antennes et les activer à la date convenue. Cela présage donc de meilleurs résultats pour le mois en cours.

Quelles régions seront prioritaires dans les mois à venir ?

L'analyse des nouvelles autorisations délivrées par l'ANFR peut permettre de prédire les secteurs géographiques dans lesquels les opérateurs vont prochainement concentrer leurs efforts. Le compte-rendu de l'autorité pour le mois d'avril révèle que cinq départements concentrent à eux seuls 25 % des nouvelles autorisations.

Si vous habitez la Charente-Maritime, l'Oise, le Puy-de-Dôme, la Haute-Vienne ou encore la Seine-et-Marne, surveillez attentivement l'évolution de la carte de couverture 4G de votre opérateur dans les mois à venir !

Marre du hors forfait ?

Vous êtes bavard(e) et un smartphone sans data internet est pour vous un cauchemar ? Découvrez notre sélection de 5 forfaits ILLIMITES pour rester connecté à petit prix !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆