Une majorité de Français surfe sur Internet via mobile

Il y a encore quelques années, nombreux étaient ceux à exprimer leur scepticisme quant à l’avenir de l’Internet mobile : difficile en effet de croire que les minuscules écrans tactiles des smartphones, pas si évidents que ça à manipuler, allaient pouvoir se substituer aux bons vieux ordinateurs fixes ou portables.

Plus de la moitié des Français surfe sur Internet via mobile

À défaut de substitution, pourtant, la dernière étude semestrielle de Médiamétrie relative à l'audience de l'Internet mobile indique une complémentarité grandissante entre ces deux modes d'accès.

Au point que plus de la moitié des Français déclarent désormais surfer sur Internet depuis leur mobile ! Une véritable révolution des pratiques, qui se déroule également de l'autre côté de l'Atlantique.

Une croissance très rapide en seulement cinq ans

Les chiffres sont sans appel : alors même que la France ne comptait que 22 % de « mobinautes » au 30 juin 2009, cette proportion a atteint le chiffre record de 54 % au 30 juin 2014, soit plus de la majorité de la population. En l'espace de cinq ans, 18,4 millions de personnes supplémentaires ont pris l'habitude d'utiliser leur téléphone pour surfer sur Internet, pour atteindre aujourd'hui un total de 29,4 millions de mobinautes actifs.

Les données de l'étude de Médiamétrie méritent quelques précisions : ces chiffres, tout d'abord, prennent en compte uniquement les individus âgés de plus de onze ans, qui utilisent leur téléphone pour surfer, lire des e-mails ou encore utiliser des applications. Les tablettes et ordinateurs portables ne sont pas considérés, de même, pour des raisons techniques, que les utilisateurs du navigateur Opera ou les adeptes de la navigation en HTTPS.

Le résultat obtenu, surtout, n'implique pas que ces 54 % d'internautes ont renoncé pour autant à utiliser l'Internet fixe via un ordinateur classique. Ce type de comportement, au contraire, reste extrêmement rare, et la plupart des foyers conservent un ordinateur à domicile pour des usages plus spécifiques et complémentaires (bureautique, jeux).

Plus d'un Français sur deux est aujourd'hui mobinaute selon Médiamétrie

Évolution du taux de mobinautes dans la population française – Source : Médiamétrie

Une pratique de plus en plus universelle

Plébiscité à ses débuts par une certaine avant-garde plutôt jeune et « geek », le surf sur téléphone mobile a bien changé en cinq ans, et reflète beaucoup mieux la population française dans son ensemble.

Ainsi, alors que les mobinautes âgés de plus de 35 ans ne représentaient que 35,8 % de l'ensemble en 2009, la proportion est passée à 53,2 % en 2014. Ce qui n'empêche bien sûr pas la génération des « Digital Natives » (nés après 1990) de rester à la pointe des nouvelles tendances numériques, comme autrefois.

Moins jeune, le public des mobinautes est aussi devenu moins exclusivement masculin. De 60 % en 2009, la part des hommes est revenue aujourd'hui à son poids démographique normal, soit 51 % contre 49 % de femmes.

Tous ces éléments démontrent de façon très nette que le surf mobile tend à une certaine universalité, et représente bien plus qu'un simple phénomène de mode ou générationnel.

Les grands sites et applis se taillent la part du lion

Médiamétrie consacre une large part de son étude à examiner les comportements des internautes sur leurs mobiles, ce qui passe bien sûr par la radiographie des sites visités. Sans surprise, l'immensité de la toile n'empêche pas une (relative) concentration : au cours du mois de juin 2014, 91,1 % des mobinautes ont ainsi visité au moins un des 19 753 sites référencés en échantillon par l'institut d'étude. Même tendance du côté des applications : 85,6 % ont utilisé au moins l'une des 5 077 recensées.

Google et ses différents sites continuent bien sûr à truster la première place, avec 24,2 millions de visiteurs uniques en juin. Suivent d'autres géants tels que Facebook (20,9 millions), Yahoo (12,3 millions), Orange (11,1 millions), Apple (10 millions) ou encore le groupe Wikimedia et sa célèbre encyclopédie en sixième position.

Les applications les plus téléchargées sont aussi les plus utilisées : toujours autant d'enthousiastes pour les jeux King.com, dont Candy Crush Saga, et un succès qui ne se dément pas pour certaines applications devenues emblématiques, comme Shazam (5,2 millions d'utilisateurs uniques) et Viber (2,1 millions).

Avec la généralisation prévisible des forfaits en 4G et la diffusion toujours plus importante des smartphones au sein de la population, nul doute que la tendance n'est pas terminée et que le surf mobile est un secteur dont le potentiel de développement est encore énorme.

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.8/5 - 8 avis