Démarchage téléphonique : et s’il n’y avait plus de numéros de mobiles ?

Les services commerciaux ne pourront plus faire de démarchage depuis un 06 ou un 07 dès janvier 2023, ces derniers seront réservés.

  • Publié le

Qu’en est-il aujourd’hui ?

A ce jour, vous pouvez recevoir des messages ou encore des appels de démarcheurs depuis un 06 ou un 07. Pensant avoir quelqu’un en ligne, il s’agit bien souvent d’appels enregistrés pour faire de la publicité. L’ambition première est de protéger au mieux les utilisateurs des fraudes et arnaques diverses. Ces dernières se sont aggravées ces derniers temps, notamment avec le démarchage lié aux aides de l’Etat. On retrouve notamment MaPrimeRenov’ ou encore le compte CPF.

Les professionnels pourront conserver des numéros géographiques, mais l’utilisation des 06 et 07 devrait disparaître. Pourquoi ? Faisons le point !

Un changement de numéro pour les entreprises

Dès janvier 2023, les numéros commençant par 06 ou 07 seront donc réservés aux communications « interpersonnelles ». Autrement dit, les professionnels mis en relation avec des particuliers devront adopter une ligne avec un autre numéro.

Quelle que soit la nature de l’entreprise (livreurs, plateforme…), cette dernière devra basculer sur une série de numéros commençant par 09. « Ces numéros pourront, par exemple, être utilisés pour établir des conversations par messages entre une enseigne et son client ».

Les particuliers attendent ce changement, car ce dernier va permettre d’identifier de manière plus fiable la nature des appels ou des messages reçus. Dans l’attente de nouvelles pistes pour diminuer les fraudes par téléphone, cette mesure devrait permettre de réduire ces dernières.

Pour plus de sécurité, faites appel à des organismes reconnus pour tout changement sur vos abonnements. JeChange vous aide, et ce gratuitement, n’hésitez pas.

Comparez, changez, économisez sur votre forfait !

Votre conseiller JeChange vous oriente vers l’offre la plus adaptée à vos besoins et s’occupe de tout gratuitement.

L’Arcep alloue des numéros pour le démarchage

L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) peut modifier le système d’attribution des numéros de téléphones. C’est ce qui a eu lieu en novembre 2021, dans le cadre de la loi ciblant la réduction de l’empreinte carbone du numérique. De fait, l’Autorité explique qu’elle a pour but de limiter les appels indésirables, et ce surtout en empêchant les démarcheurs de tromper le client potentiel sur leur identité.

De fait, dès janvier 2023, les entreprises effectuant du démarchage seront dans l’obligation de se cantonner aux numéros en 09 ou bien aux numéros spéciaux, quant à eux facilement reconnaissables. Cette nouvelle réglementation vise tant les appels que les SMS. Les 06 et 07 seront quant à eux réservés aux particuliers. D’après l’Arcep, « cela a considérablement augmenté la confiance que peuvent avoir les utilisateurs à l’égard de tels numéros. Ils ont l’intuition que tout appel reçu d’un numéro leur donnera la possibilité de rappeler le destinataire de manière fiable ».

La volonté d’un contrôle plus efficace contre le démarchage abusif

« Afin de limiter les nuisances dont sont victimes les utilisateurs recevant des appels/ messages non sollicités, l’Arcep interdit que les numéros mobiles soient utilisés comme identifiants d’appelant par des systèmes automatisés ».

Stop démarchage téléphonique

Antoine Autier, de l’association UFC que choisir qui alerte depuis plusieurs années contre le démarchage abusif, explique que « c’est un progrès indéniable. Dans les sondages que nous effectuons, les consommateurs se disent gênés par le démarchage intempestif qui passe par les appels automatisés. Interdire l’usage de ces numéros mobiles à cette fin est une bonne chose ».

Cette mesure cible de même un élargissement des numéros de téléphones mobiles disponibles.

Une décision qui pourrait éviter la pénurie de numéros de mobiles…

L’attribution des numéros de mobiles, toujours plus grande, peut entraîner une pénurie. En effet, le taux d’attribution atteint les 90 % en métropole et 60 % en Outre-Mer. En d’autres termes, 146 millions de combinaisons de numéros à dix chiffres sont disponibles. Sur ce nombre, déjà 132 sont attribuées sur les différents opérateurs. Bien évidemment, vous l’aurez compris, ils ne sont pas tous affectés, mais le nombre de disponibilités s’amoindrit chaque année.

… mais être menacée par le Spoofing

En 2016, l’apparition de Bloctel est arrivée, un dispositif gratuit proposé par l’Etat. Ce dernier permettait aux particuliers qui le souhaitaient de s’opposer au démarchage téléphonique en s’inscrivant sur une liste. Malheureusement, les différents acteurs du démarchage ont rapidement trouvé une faille dans le système pour le contourner et certains inscrits continuaient de recevoir des appels. Cela augmente le doute chez les utilisateurs concernant l’efficacité de la mesure.

En effet, la notion relativement connue des plateformes de démarchage reste le spoofing, un dispositif aussi connu sous le nom d' »usurpation d’identité ». Les escrocs y ayant recours, car il s’agit bien souvent de fraude, affichent le numéro d’une société à laquelle vous faites confiance (votre banque, par exemple) et s’en emparent pour vous faire parvenir des messages. Là où le bât blesse, c’est qu’aucune mesure légale n’a été réglementée en France contre le spoofing. De fait, on peut vous appeler en faisant apparaître sur votre écran un numéro qui n’est pas celui de l’appelant.

Dans le doute, n’hésitez pas à contacter votre banque ou l’organisme concerné afin de vous prémunir d’une fraude potentielle.

Si vous souhaitez changer d’opérateur, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels reconnus ! Nos équipes d’experts sont à votre disposition pour étudier avec vous gratuitement les offres du marché, profitez-en !

Ne déclarez pas forfait !

JeChange a fait pour vous la sélection des meilleures offres sur le marché !
Découvrez le forfait qui vous correspond.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.7/5 - 19 avis