Déploiement 4G : Free marque des points

L'ANFR recensait pas moins de 28 833 sites autorisés au 1er octobre 2016, à comparer avec environ 22 500 sites autorisés à la date du 1er janvier dernier.

Antenne téléphonie mobile
Les nouvelles autorisations accordées aux opérateurs en septembre ont concerné pour l'essentiel la bande des 1 800 MHz et celle des 800 MHz.

Alors que la fin de l'année 2016 se profile déjà, où en est la course que se livrent les opérateurs concernant la couverture 4G du territoire ? L'Agence nationale des fréquences (ANFR) vient de publier son observatoire pour le mois de septembre et révèle, au cours du mois écoulé, les efforts très soutenus de la plupart des opérateurs pour augmenter la qualité et/ou l'étendue de leur couverture en très haut débit mobile.

Tous, cependant, n'adoptent pas la même stratégie. Si Free Mobile s'est maintenant pleinement lancé dans le déploiement de ses nouveaux sites en 700 MHz, Orange semble par exemple privilégier l'amélioration de la qualité et du nombre des antennes sur ses sites existants. SFR, de son côté, poursuit son rattrapage à un rythme impressionnant.

Antennes 4G : une belle progression globale en septembre 2016

L'Agence nationale des fréquences continue à accorder en abondance de nouvelles autorisations d'ouverture de sites 4G. L'organisme public recensait ainsi pas moins de 28 833 sites autorisés au 1er octobre 2016, à comparer avec environ 22 500 sites autorisés à la date du 1er janvier dernier.

Dans le détail, les nouvelles autorisations ce mois-ci concernent pour l'essentiel la bande des 1 800 MHz (+5,5 %) et celle des 800 MHz (+3,9 %). La toute nouvelle bande des 700 MHz enregistre quant à elle une progression spectaculaire de +50,9 % (332 stations autorisées au total) afin d'accompagner les efforts de Free Mobile.

Les opérateurs, de leur côté, font le maximum pour suivre le rythme et équiper les sites qui viennent de faire l'objet d'une autorisation de l'ANFR. 24 614 sites étaient ainsi opérationnels au 1er octobre 2016, soit 85 % de l'ensemble et une augmentation de 2,8 % par rapport au mois précédent.

Free Mobile investit la bande des 700 MHz

Free Mobile comptait depuis longtemps sur ses nouvelles fréquences en 700 MHz, obtenues après des enchères publiques l'année dernière, pour rattraper son retard en termes de couverture 4G. L'opérateur, après un démarrage en douceur au cours de l'été, a profité du mois de septembre pour mettre pleinement en œuvre cette stratégie. Pas moins de 205 antennes 4G 700 MHz étaient en service chez Free à la fin septembre, contre seulement 25 à la fin août, et ont entraîné la mise en service de 85 nouveaux sites – un site pouvant abriter plusieurs antennes. Il est pour l'instant le seul opérateur présent sur cette fréquence, si l'on excepte une unique antenne chez Bouygues.

Bien que les chiffres ne soient pas encore connus, ce déploiement devrait permettre à Free Mobile d'améliorer de façon notable sa couverture du territoire, pour l'instant largement à la traîne. La bande des 700 MHz, en effet, a pour principale caractéristique de porter très loin et de ne pas être arrêtée par les murs des bâtiments. Il n'en reste pas moins que le trublion des télécoms, avec 6 910 sites actifs, reste loin derrière ses principaux concurrents.

Bouygues désormais en tête concernant le nombre de sites 4G

Autre enseignement du bilan de l'ANFR du mois de septembre : Bouygues Telecom, que tout le monde s'imaginait en cours de dépeçage au début de l'année, confirme sa volonté de rester dans la course et affiche même une progression spectaculaire. Avec 566 sites 4G supplémentaires au mois de septembre, la filiale télécom du géant des BTP se place ainsi juste derrière SFR en termes d'activité.

Déjà bien classé dans la course à la 4G avec plus de 75 % de la population couverte, Bouygues Telecom s'offre tout simplement le luxe de passer devant Orange en termes de sites 4G en service, avec un nouveau total de 9 464 sites contre 9 392 pour l'opérateur au nom d'agrume. Attention toutefois : ces résultats ne signifient pas que la couverture du territoire ou de la population par Bouygues Telecom est devenue meilleure que celle d'Orange, les deux opérateurs ne déployant pas des antennes de même puissance ou sur la même fréquence.

Orange renforce ses infrastructures existantes

Avec plus de quatre Français sur cinq couverts en 4G aux dernières nouvelles, Orange semble avoir terminé sa phase de déploiement massif d'antennes et se concentre désormais visiblement sur une amélioration de la qualité ou de la portée de ses installations actuelles. Le numéro un des télécoms français n'a ainsi implanté que 70 nouveaux sites 4G en septembre – la plus faible performance de ce mois – mais tout de même 210 nouvelles antennes.

SFR en rattrapage à marche forcée

Le temps presse pour SFR : l'opérateur doit absolument disposer d'une couverture 4G en propre suffisamment solide pour faire face à l'extinction de son accord d'itinérance avec Bouygues Telecom d'ici la fin 2018. C'est dans cette perspective, mais également pour reconquérir le cœur des Français et son image de grand opérateur télécom, que SFR affiche ce mois encore la meilleure activité concernant le déploiement de la 4G, avec un total de 650 sites et 1 055 antennes supplémentaires. Avec désormais 8 056 sites en service, l'opérateur a effectué un rattrapage impressionnant par rapport au début de l'année et pourrait encore se rapprocher des deux leaders Orange et Bouygues d'ici la fin 2016.

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆