Procrastination : il est temps de passer aux actes !

Un récent sondage réalisé par Odoxa et JeChange indique que deux tiers des Français souhaiteraient pouvoir arrêter de tout remettre au lendemain. Comment remédier à ce mal des temps modernes ?

  • Publié le
  • Écrit par

Tâches ménagères, activités sportives, rendez-vous médicaux : près de 9 sondés sur 10 reconnaissent procrastiner à longueur de journée. Ce ne sont pas pour autant des feignants. Certaines tâches les rebutent simplement plus que d’autres.

Pour les éviter, ils sont même parfois capables de déployer beaucoup d’énergie. Qui ne s’est jamais lancé dans un grand ménage de printemps pour repousser le moment fatidique de passer un coup de fil désagréable ou de remplir sa déclaration d’impôt ?

Demain, c’est juré, je me mets au sport !

Sans surprise, l’activité sportive arrive sur la première marche du podium des choses que les Français ont le plus souvent tendance à repousser aux calendes grecques. Viennent ensuite les tâches ménagères pour 51% d’entre eux, puis la prise de rendez-vous médicaux et la gestion de leurs contrats (téléphone, énergie, assurance, etc.) pour 46 et 43 % des sondés. Et généralement, plus on repousse l’échéance, plus il est dur de s’y mettre, c’est pareil pour tout le monde.

Le problème, c’est qu’à force de remettre au lendemain un appel, une machine, un bilan de santé ou une course, on peut y laisser quelques plumes. Plus d’un français sur deux estiment ainsi que la procrastination leur fait perdre du temps et de l’argent. Ils sont 45% à déclarer qu’elle produit des situations stressantes, 31% qu’elle engendre des disputes au sein du foyer et 40% qu’elle entraîne un manque de suivi médical, ce qui est plus préoccupant encore.

Guérir de la procrastination ? C’est possible !

Le constat de cette étude menée par Odoxa pour Jechange est sans appel. Procrastiner peut nuire à votre santé, à la qualité de vos relations familiales et à votre portefeuille. En revanche, la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’en guérir rapidement. En s’acquittant en temps et en heure des tâches qui nous ennuient, le gain est immédiat. On a l’impression d’être plus disponible, plus productif et surtout, on est beaucoup plus serein. Tout est dans la tête, il suffit de s’y mettre !

Si malgré vos efforts certaines tâches continuent à vous paraître insurmontables, vous pouvez peut-être vous faire aider. Changer ses contrats d’énergie, par exemple, est souvent perçu comme une activité rébarbative, surtout quand on est frappé de phobie administrative. Cela peut pourtant vous permettre d’économiser beaucoup d’argent. Pour vous y aider, des sociétés comme JeChange vous propose de s’occuper gratuitement à votre place de ces démarches. C’est toujours ça de pris !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez le premier à noter !