Déménager à Paris va coûter plus cher

A partir de février 2019, les entreprises de déménagement devront payer le stationnement de leurs camions à Paris. Une mesure qui a le don d’agacer les déménageurs, et qui impactera aussi bientôt leurs clients…

Un jeune couple sort d’un camion de déménagement un canapé sur le trottoir

Le stationnement des camions de déménagement sera payant dans la capitale dès le mois de février. Si la mesure a évidemment suscité une levée de bouclier chez les déménageurs professionnels, ces derniers ont d'ores et déjà fait savoir que le surcoût engendré par cette nouvelle taxe sera facturé à leurs clients.

Un nouveau forfait en fonction de la taille du camion

La mesure a été votée cet été. Le stationnement des camions de déménagement sera payant dans la capitale à compter du mois de février 2019. Jusqu'ici, une simple autorisation délivrée par la mairie de Paris suffisait pour stationner et effectuer un déménagement, ce ne sera plus le cas.

Les sociétés de déménagements devront désormais s'acquitter d'un forfait spécifique en fonction de la taille du camion et son emplacement dans les rues de Paris. Au bout du compte cette taxe pourrait augmenter la facture des clients de 120 à 180 euros pour un camion avec remorque.

De 27 à 90 euros supplémentaires par jour

Pour la mairie de Paris, à l'origine de cette nouvelle redevance, cette dernière a été pensée et adaptée aux particularités des déménagements. Ces derniers nécessitent en effet des stationnements plus ou moins longs, de la demi-journée à plusieurs jours.

Dans le détail, cette redevance de stationnement pour les déménageurs prend donc en compte plusieurs critères : si le camion de déménagement se gare sur la bande de stationnement, le tarif applicable sera de 27 euros par jour (17 euros pour la demi-journée) pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes, du lundi au samedi inclus hors jours fériés. Forfait qui passera ensuite à 60 euros par jour (35 euros pour la demi-journée) pour les camions de plus de 3,5 tonnes.

En revanche, pour un déménagement en dehors des aires de stationnement, les tarifs grimpent à 40 euros par jour (25 euros pour la demi-journée) pour les moins de 3,5 tonnes. Enfin les déménageurs devront débourser 90 euros par jour (50 euros pour la demi-journée) pour les camions de plus de 3,5 tonnes. Et cela sans compter un forfait de 20 à 30 euros par jour pour un monte meuble ! Autant dire que la fronde se fait sentir chez les professionnels qui ont d'ores et déjà fait savoir que ces nouveaux frais seraient impactés sur la facture des clients.

Les clients impactés

Sans surprise, le paiement du stationnement devrait donc être répercuté sur la note finale facturée aux parisiens qui feront appel aux sociétés de déménagement. Pour certains professionnels, cette mesure va bouleverser l'organisation établie jusqu'à maintenant, et devrait également contraindre les sociétés de déménagement à revoir leurs offres, notamment avec des augmentations s'échelonnant de 120 à 180 euros pour un camion avec remorque.

Pour autant, Paris n'est pas la première ville de France à inaugurer ce type de forfait. Lyon a ainsi été précurseur en imposant la première taxe sur les stationnements des camions de déménagement. Dans la capitale des Gaules ces derniers doivent débourser jusqu'à 52 euros pour 2 jours…

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4,5/5 - 2 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆