Déménagement : les erreurs à éviter pour vos contrats de la vie courante

Un déménagement demande organisation et concentration. En effet, vous avez plein de choses à prévoir, mais attention aux contrats.

  • Publié le

Ne pas résilier son contrat d’énergie avant le déménagement

Cela peut paraître évident, et pourtant… Bien souvent, lors d’un déménagement, les démarches semblent plus « urgentes » concernant le nouveau logement. De fait, il n’est pas rare de voir des personnes qui déménagent prendre tous les contrats pour la nouvelle habitation, oubliant de résilier ceux de l’ancienne. Toutefois, si vous ne résiliez pas votre contrat, le résultat est assez simple. Vous continuerez d’être facturé pour la consommation d’énergie qui y aura lieu.

Ce qui serait d’autant plus dommage qu’une résiliation est gratuite. Elle peut se faire lors d’un simple appel à votre fournisseur. Nous vous conseillons de passer cet appel dans les dix jours précédant votre départ. Il vous suffira de donner la date de votre déménagement pour que votre fournisseur clôture votre contrat.

changer de local professionnel
N’attendez pas la dernière minute pour informer votre fournisseur d’électricité ou de gaz de votre futur emménagement ou déménagement !

Se tromper de compteur lors de la souscription

Lorsque vous signez pour un nouveau contrat d’énergie, il vous faut la relève des compteurs, entre autres. Cependant, l’adresse et la relève, parfois, ne suffisent pas pour retrouver votre compteur. Les informations qui ne sont pas toujours très détaillées, peuvent induire le fournisseur en erreur. Pour éviter cela, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’ancien occupant ou du propriétaire. Ce dernier pourrait vous fournir le point de livraison (PDL) et le point de comptage et d’estimation (PCE).

Ces numéros sont des séries de chiffres, PDL pour l’électricité et PCE pour le gaz. Ils permettent au fournisseur de trouver vos compteurs avec précision. En effet, ce sont comme des cartes d’identité. Chaque compteur à une série de chiffre spécifique qui lui est allouée. Il ne faudrait pas que, lors de la souscription, vous apposiez votre nom sur le compteur du voisin, ça fait désordre.

Là encore, nous vous conseillons de faire le point en avance. Contactez le fournisseur dix à quinze jours avant votre déménagement. Si l’énergie est coupée, cela lui laissera le temps de faire intervenir un technicien au besoin.

Prendre un contrat pour le nouveau logement au dernier moment

Mieux vaut prévenir que guérir ! Ce dicton ne peut pas mieux s’appliquer pour votre arrivée dans un nouveau logement. Dès que vous allez résilier votre contrat d’énergie pour votre ancien logement, n’hésitez pas à souscrire un nouveau contrat dans la foulée pour votre nouvelle demeure.

En effet, il faut ici tenir compte du délai de mise en service, notamment si la fourniture d’énergie a été coupée dans votre nouveau logement. Enedis et GRDF, les gestionnaires des réseaux d’électricité et de gaz, proposent toutefois des mises en service expresses, mais elles vous seront alors facturées plus chères que le tarif normal.

Mise en service

Rappelez-moi gratuitement pour mettre en service l’électricité dans mon logement.
 

Garder le même fournisseur sans penser à comparer les offres

Par souci de simplicité, ou pensant gagner du temps, il n’est pas rare de demander à son fournisseur de mettre un contrat sur le nouveau logement. Toutefois, ce n’est pas forcément la meilleure solution. Que vous soyez client ou non du fournisseur d’énergie, vous aurez des frais de mise en service pour l’ouverture du contrat, car un « transfert » ne se fait pas. Ces frais sont reversés à Enedis (anciennement ERDF), et sont donc les mêmes chez les différents fournisseurs.

De fait, vous pouvez comparer les différentes offres avant de faire votre choix. En fonction de vos convictions et de votre budget, il peut y avoir plus intéressant. Surtout que, rappelons-le, toutes les offres énergies sont sans engagement, profitez-en !

Des parents et leurs deux enfants sont assis à table avec chacun un ordinateur portable ou un mobile dans la main

Ne pas vérifier son engagement auprès de son fournisseur d’accès avant le déménagement

En effet, vous déménagez et vous voyez différentes offres alléchantes passer à la TV, sur la toile, etc. En revanche, avant de souscrire, pensez bien à vérifier où en est votre contrat en cours. Si vous êtes engagé, la résiliation peut vite peser dans votre portefeuille. Il est donc intéressant pour vous de faire le point sur la durée d’engagement, s’il est terminé ou non, et même de savoir combien de temps il reste. Pourquoi ? Parce qu’avec la loi Châtel, il est possible de réduire les frais de résiliation, et cela peut être une opportunité pour trouver une meilleure offre, sans y perdre.

Toutefois, il existe ce qu’on appelle des motifs de résiliation sans frais, notamment si votre logement n’est pas éligible au fournisseur d’accès. N’hésitez pas une minute !

Rentrer dans le logement sans avoir testé la couverture réseau mobile ou la ligne fixe

Votre opérateur mobile vous convient et vous bénéficiez de tous les services dont vous avez besoin à un tarif qui vous convient. Mais qu’en est-il dans le nouveau logement ? L’antenne peut être plus éloignée, etc. La couverture mobile proposée par les différents opérateurs est actuellement en pleine expansion, et de fait meilleure. Toutefois, n’hésitez pas à regarder dans votre nouveau secteur quel opérateur est le plus avantageux, car tous ne proposeront pas les mêmes services, ni la même qualité. En effet, il y a quelques bons réflexes à avoir avant de changer de forfait mobile.

De même pour la ligne fixe et la souscription à une box. Quel que soit l’opérateur vers lequel vous souhaitez vous tourner, il faudra tout d’abord prendre en compte le temps de mise en service. C’est-à-dire le temps qu’il faudra à l’opérateur pour activer votre ligne et y installer l’accès internet. Cela, en fonction des technologies auxquelles vous êtes éligible, peut prendre de quelques heures à plusieurs jours. Pensez donc à effectuer les divers tests dans les quinze jours avant votre arrivée, afin d’avoir les services actifs au plus tôt.

Avec leur carte de couverture réseau mobile et leurs outils de tests, les conseillers JeChange peuvent vous aiguiller gratuitement vers l’opérateur le plus performant dans votre nouveau cocon.

Alors fibre ou ADSL ?

Vous souhaitez savoir à si votre logement est éligible à la fibre ou à l’ADSL et à quelle rapidité vous allez pouvoir surfer sur internet ?
Simulez à vitesse grand V avec notre test d’éligibilité !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.7/5 - 3 avis