Les Français plébiscitent les fournisseurs d’énergie alternatifs

Les Français sont de plus en plus nombreux à quitter EDF pour choisir des fournisseurs d’électricité alternatifs, à la fois moins chers et plus écologiques.

  • Publié le
  • Écrit par

Près de douze ans après la libéralisation du marché de l'énergie, les français optent de plus en plus pour des fournisseurs d'électricité alternatifs. Objectif : faire baisser les factures d'électricité. Pour autant, dépenser moins n'est pas la seule raison qui les motive à vouloir quitter les tarifs réglementés d'EDF. Ils sont aussi nombreux à vouloir se tourner vers des sources d'énergie plus écologiques. Le point sur une tendance de fond.

Des Français mieux informés sur l'ouverture du marché

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence le 1 er juillet 2007, tous les Français ont la possibilité de choisir leur fournisseur d'électricité ou de gaz. En l'espace de onze ans, le marché n'a cessé de voir le nombre de fournisseurs alternatifs se multiplier, concurrençant directement l'opérateur historique EDF. Ce dernier a ainsi perdu plus d'un million de clients particuliers abonnés au Tarif Bleu en 2017. Et en juin 2018, la part de marché des nouveaux acteurs a grimpé d'environ 20% !

Plusieurs facteurs expliquent cette évolution. D'abord, les connaissances des Français sur la fourniture d'énergie et l'ouverture des marchés ont significativement augmenté. Ainsi, en novembre 2018, le baromètre Energie-Info du Médiateur national de l'énergie indiquait que 66% d'entre eux avaient connaissance de leurs droits en matière de choix de fournisseur d'électricité, contre 50% l'année précédente. Et sans surprise, cette prise de conscience bénéficie en priorité aux fournisseurs alternatifs.

Fournisseurs alternatifs : une notoriété en progression

La migration des consommateurs vers les fournisseurs alternatifs s'explique aussi par la notoriété nouvellement acquise de ces derniers. Une notoriété qui progresse tant grâce aux pratiques de démarchage qu'aux campagnes de communication. Principaux bénéficiaires de cette tendance : Engie (ex-GDF Suez) qui a dépassé les 3,5 millions de clients particuliers pour ses offres électricité en 2017, Direct Energie (2,1 millions de clients), racheté par le groupe Total, Enercoop (70 000 clients), Cdiscount Energie (groupe Casino) ou encore Total Spring, la filiale du groupe pétrolier dédiée aux offres « vertes ».

Le poids des préoccupations environnementales

Faire des économies n'est pas la seule raison qui motive les Français à vouloir changer de fournisseur. La prise de conscience des impacts du réchauffement climatique sur l'environnement apparait également comme un facteur sinon décisif du moins important. Plus de 60% des personnes interrogées par le Médiateur national de l'énergie affirment ainsi vouloir se tourner vers des sources d'énergie plus écologiques et se disent prêtes à souscrire une offre d'électricité « verte ».

Quels seront les opérateurs qui sauront profiter de cette nouvelle tendance ? Naturellement ceux qui se positionnent déjà sur la transition énergétique. A savoir en premier lieu Engie (ex-GDF Suez), deuxième producteur d'électricité derrière EDF mais surtout premier producteur d'éolien terrestre et d'énergie solaire et deuxième producteur d'hydroélectricité en France avec pas moins de 60% d'énergies renouvelables dans sa production totale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.1/5 - 30 avis