La Banque Postale dégaine son crédit renouvelable

Malgré l’opposition des syndicats « maison », La Banque Postale va mettre sur le marché sa nouvelle offre de crédit renouvelable...

  • Publié le 29/10/2012 (mis à jour le 30/10/2012)
  • Écrit par

Contestée et mieux encadrée du fait des nouvelles contraintes fixées par la loi Lagarde, la production de crédit renouvelable (ex revolving) connaît un fort ralentissement depuis plusieurs années. La Banque Postale, qui vise un objectif de 5-6 % en 2013 sur le marché du financement des particuliers contre 4,4 % en 2012, a néanmoins décidé de relancer cette activité. Sa nouvelle offre sera dévoilée dans quelques jours et la direction de la banque a d'ores et déjà promis des innovations.

Selon le quotidien Libération, le nouveau « service anti-dépassement » de la banque sera présenté comme « une réserve de trésorerie de plus de trente jours remboursable en X mensualités et qui intervient de façon « préventive » pour palier un éventuel « décalage de trésorerie ». Le montant des sommes prêtées pourrait aller jusqu'à 15 000 euros. Le taux de départ devrait se situer aux alentours de 6,3 % pour les prêts allant jusqu'à 1 000 euros et vers 12 % au-delà.

La Banque Postale proposait déjà du crédit à la consommation, (prêts personnels/rachat de crédits) depuis 2010. En 2011, elle a distribué 186 000 crédits pour un montant de 1,6 milliard d'euros. Malgré cette antériorité, ce futur lancement est loin de faire l'unanimité, il provoque même une franche opposition chez les syndicats de la Banque Postale qui rappellent que les crédits renouvelables interviennent dans 8 dossiers de surendettement sur 10.

En marge de cette actualité il faut noter également que depuis le 1er mai 2011, les commerçants doivent proposer aux consommateurs le choix entre crédit renouvelable et crédit amortissable, pour les demandes de crédit d'un montant supérieur à 1 000 €.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆