Comment se passe l'analyse d'un dossier de rachat de crédit ?

La volonté seule ne suffit bien évidemment pas à décrocher un avis favorable pour un rachat de crédit. L’organisme prêteur étudie votre profil en détails avant de seulement statuer sur la faisabilité de l’opération. Comment se déroule l’analyse d’un dossier d’un rachat de crédit ? Décryptage.

Un banquier assis à son bureau est penché sur son écran d’ordinateur et ses dossiers

Un organisme prêteur cherche en priorité à savoir si la personne qui sollicite un regroupement d'emprunt sera apte à le rembourser sans difficultés.

Avant de formuler éventuellement une offre de prêt, l'établissement étudie le dossier de rachat de crédits remis. Quels sont les éléments scrutés avec attention ? Quelle est la procédure ? Comment obtenir un avis favorable pour son rachat de crédit ?

Voici les critères à soigner pour cocher toutes les cases et mettre un maximum de chances de réussite de son côté.

L'analyse du dossier de rachat de crédit passe par l'étude des revenus

L'organisme prêteur commence par se concentrer sur l'étude des revenus du candidat au rachat de crédit. L'idée est de faire un état des lieux en amont de l'actif et du passif de l'emprunteur, mais également d'évaluer sa capacité financière si l'opération de regroupement de crédit est avalisée.

En fonction du reste à vivre, du quotient familial et des dépenses futures, l'organisme prêteur détermine le taux d'endettement de référence. Ce taux peut s'établir à 33 % (taux d'endettement standard), être plus restrictif (30 %) ou plus lâche (35 %).

L'évaluation du reste à vivre

Qu'est-ce que le reste à vivre ? Le reste à vivre correspond à la somme encore à disposition une fois que les charges fixes (loyer, crédit, pensions versées, impôts locaux, impôts sur le revenu...) ont été retranchées de son revenu. En fonction de la location géographique de résidence, l'établissement bancaire chiffre le reste à vivre nécessaire pour satisfaire aux besoins du ménage.

La prise en compte du quotient familial

Qu'est ce que le quotient familial ? Le quotient familial représente le revenu dont dispose l'emprunteur chaque année. Cet élément est pris en compte dans l'analyse du dossier de rachat de crédit en substitution ou en complément du reste à vivre. Le quotient familial calcule le ratio entre les revenus nets hors charges d'emprunt et le nombre de personne constituant le foyer.

L'estimation des dépenses futures

L'organisme prêteur effectue une projection dans les années à venir sur le montant des dépenses auxquelles l'emprunteur va devoir faire face. C'est l'occasion d'y inclure les charges découlant de la demande du regroupement de prêts (dont les frais du dossier rachat de crédit) mais aussi les achats importants à venir comme l'acquisition d'une voiture ou la réalisation de travaux d'habitat.

Quels sont les revenus pris en compte dans mon dossier de rachat de crédit ?

Les revenus qui permettent de calculer votre taux d'endettement sont les suivants :

  • les salaires pour les titulaires d'un CDI, d'un CDD (depuis plus de 2 ans) et pour les intermittents du spectacle (activité exercée sur plus de 2 ans) : les salaires des CDD sont pris en compte si la durée du CDD est supérieure à celle du crédit ;
  • les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) réalisés sur les 3 derniers exercices ;
  • les bénéfices non commerciaux (BNC) réalisés sur les 3 derniers exercices ;
  • les pensions de retraite ;
  • les revenus issus du patrimoine immobilier ;
  • les pensions alimentaires, prestations compensatoires, et pensions ou rentes d'invalidité perçues ;
  • les revenus délivrés par la Caisse d'allocations familiales pour les enfants mineurs de moins de 16 ans. 

Quelles sont les charges retenues dans mon dossier de rachat de crédit ?

Les charges qui permettent de calculer votre taux d'endettement sont les suivantes : 

  • le loyer de la résidence principale ;
  • les mensualités de crédits gardés à la charge du souscripteur ;
  • les montants versés dans le cadre des pensions alimentaires et des prestations compensatoires ;
  • les remboursements de dettes personnelles.

Un peu d'air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit... si, si, promis ! Avec le rachat de crédits, vous transformez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements... Difficile à croire ? Simulez vos économies pour voir !

Je réduis mes mensualités

Comment obtenir un avis favorable pour un rachat de crédit ?

L'organisme prêteur dispose d'un barème, chaque emprunteur se voyant décerner une note. Ce système de scoring compile plusieurs critères qualitatifs qui viennent compléter l'étude des revenus plus quantitatifs.

La banque affine ainsi son appréciation du niveau du risque pour rendre un avis favorable au rachat de crédit (score élevé) ou refuser de faire une proposition de financement (score faible).

Une notation surveille la qualité de votre dossier de rachat de crédit

Le scoring permet aux établissements prêteurs de déterminer plus précisément leurs exigences sur la prise des garanties. Un rachat de crédit avec un dossier difficile peut entrainer l'obligation d'une hypothèque, alors qu'un dossier plus qualitatif ne nécessitera qu'une caution mutuelle.

Si chaque banque possède sa propre grille de lecture, les critères suivants participent à l'élaboration du scoring notamment pour les dossiers de rachat de prêt incluant un emprunt immobilier :

  • l'âge de l'emprunteur ;
  • la stabilité de la situation professionnelle (nature du contrat de travail, ancienneté, etc.) et familiale (divorce, enfants à charge, etc.) ;
  • la durée de l'emprunt.

Les éléments prioritaires pour avoir une réponse favorable à un rachat de crédit

Pour obtenir un avis favorable pour un regroupement de prêts, il faut optimiser les éléments du scoring précédents, notamment :

  • être âgé entre 25 et 50 ans ;
  • être salarié depuis plusieurs années ;
  • avoir une situation familiale stable pendant la durée de l'emprunt ;
  • présenter un apport personnel entre 10 % et 30 % du montant du rachat de crédit ;
  • cibler une durée de l'emprunt entre 15 et 20 ans.

Sans être exhaustif, d'autres indices sont étudiés comme :

  • le reste à vivre ;
  • le nombre de personne à charge ;
  • l'endettement avant et après le regroupement de prêts ;
  • le nombre et la nature des crédits à regrouper ;
  • les éventuels incidents de paiements (découverts bancaires, retards ou défauts de paiements, chèque émis non approvisionné, etc.) ;
  • les comportements à risque comme les dettes de jeu et les achats compulsifs.

Attention, l'avis favorable n'a aucune valeur juridique

L'avis favorable d'un dossier de rachat de crédit ne coïncide en réalité uniquement qu'à un avis de faisabilité. Sa réception acte la fin de la première étape, l'emprunteur étant alors informé de son éligibilité.

Le document fourni n'a aucune valeur juridique et n'engage ni le souscripteur ni l'établissement prêteur. Il est le prélude au véritable contrat une fois que le consentement mutuel entre les parties est entériné.

Lors de l'envoi du dossier de demande de rachat de crédit, aucune pièce justificative n'est réclamée. Ce n'est que lorsque l'avis favorable est rendu et que la procédure se poursuit qu'une liste des documents à transmettre est imposée.

Si le dossier de regroupement de crédit est complet, l'expertise peut alors débuter. Il est important qu'aucune pièce ne manque à l'appel pour que les délais de traitement du dossier de rachat de crédit soient les plus courts possibles.

Son étude débouche sur la décision de la banque qui contacte alors le bénéficiaire pour lui faire part de son offre ou de son refus de faire une proposition commerciale.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆