Inflation : comprendre les différents leviers de cette dernière

Ce n'est plus une surprise, sept mois après son début, l'inflation continue de croître. Quels outils pourraient la ralentir ?

  • Publié le

Pourquoi connait-on une telle inflation ?

Depuis décembre 2021, la zone euro connaît un niveau record question inflation. En juin, on atteint les +8,6 %. La France est quelque peu moins touchée que le reste de l’Europe, l’indicateur est tout de même à +6,5 %. En revanche, le taux d’inflation dépasse les 20 % dans les pays de l’est, notamment en Estonie, Lituanie et Lettonie.

La présidente de la Banque Centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a expliqué fin juin que l’inflation risquait de se maintenir « très élevée pendant un certain temps encore ».

inflation europe

Pour l’expliquer, plusieurs événements majeurs. En 2021, par exemple, la fin des restrictions sanitaires a marqué la reprise de l’économie et du marché mondial. De fait, il y a eu aussi un rebond important dans la consommation des ménages. Malgré tout, quelques mois après, cette reprise a été freinée par la politique « zéro covid » en Chine. Cette situation a provoqué un ralentissement sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et certaines chaînes de production.

Début 2022, la guerre en Ukraine déclarée par la Russie est venue appuyer ce climat déjà sous forte tension. La dépendance de l’Europe au gaz russe explique une envolée des prix. Richard Baldwin, professeur au Graduate Institute de Genève, s’explique devant l’Agence France-Presse. Il affirme alors qu’après « le choc de l’offre asiatique en 2020 dû à la pandémie, le glissement en 2021 de la demande de services vers celle des biens a causé un autre choc. Au lieu de voir cela s’effacer, l’invasion russe en Ukraine a été déclenchée, provoquant un énorme pic de prix du carburant et de la nourriture ».

Comment peut-on lutter contre l’inflation ?

La BCE a donc assuré que faire redescendre l’inflation prendrait du temps, mais elle ira « aussi loin que nécessaire ». En effet, la politique monétaire peut difficilement mettre des choses en place pour contrer l’inflation une fois que celle-ci a débuté. Toutefois, l’action sur le moyen terme est prévue pour le mois de juillet, et consiste à faire remonter les taux directeurs. Cette opération n’a pas été effectuée depuis 2011.

En revanche, le resserrement monétaire que cela crée apporte une inquiétude, celle de ralentir la croissance et amener à une stagflation. Pour rappel, le stagflation est une situation économique compliquée qui doit faire face à une croissance économique faible voire nulle en période d’inflation.

Quels outils sont déployés en France ?

Plusieurs aides ont été mises en place par l’Etat pour pallier au mieux l’inflation. Malgré cela, la situation continue et les marchés s’envolent, tous les secteurs sont touchés. Parmi eux, l’énergie, les télécoms, mais aussi les supermarchés avec l’alimentation, etc.

inflation en europe

Les entreprises ont été appelées à atténuer les effets de l’inflation sur les foyers. En effet, Bruno le Maire explique qu’il y a « un certain nombre d’entreprises qui ont fait des profits importants pendant la crise. Je leur demande de me faire des propositions pour qu’ils puissent rendre une partie de leurs bénéfices aux Français directement ». En effet, cela a été le cas récemment concernant TotalEnergies. Bruno le Maire a demandé à l’enseigne un effort supplémentaire concernant le carburant. Il dénonce des surprofits qu’il menace de taxer et explique que toute l’inflation ne pourra pas être contenue que par l’Etat et les pouvoirs publics.

Y a-t-il un risque de dérapage dans la spirale prix / salaires ?

La crainte commune est de tomber dans un cercle vicieux. En effet, les prix qui flambent côté énergie et alimentation pourraient compliquer la lutte contre l’inflation sur le long terme. La hausse des prix engendre des revendications salariales, et ces dernières deviennent de plus en plus insistantes. Cependant, elles pourraient bien alimenter l’inflation à leur tour.

Mais comment conserver du pouvoir d’achat en période d’inflation ?

Afin de conserver votre trésorerie au maximum et être plus serein sur vos fins de mois, une solution peut être le regroupement de crédits, entre autres. Ce dernier vous permet non seulement de n’avoir qu’une mensualité, mais aussi de retrouver du souffle dans votre budget avec un allègement de cette dernière. Vous hésitez ? Contactez-nous ! Un expert CréditUnique est à votre disposition pour étudier avec vous votre situation, et ce gratuitement.

Financez votre projet grâce au rachat de crédit !

Vous avez déjà plusieurs crédits en cours et de nouveaux projets en tête ?
Regroupez vos crédits et bénéficiez d’une seule mensualité !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.4/5 - 7 avis