Les Mutuelles santé encore plus chères en 2011

La tendance observée depuis plusieurs années concernant l'augmentation des tarifs des mutuelles santé va se poursuivre en 2011, suite à une nouvelle TCA de 3,5%. Cela va coûter très cher à certains cotisants, notamment pour les contrats "solidaires et responsables", puisque certains augmenteront jusqu'à 10% !

  • Publié le 23/12/2010 (mis à jour le 10/10/2011)
  • Écrit par

Des millions de français vont voir leur couverture santé augmenter dès le début 2011, au minimum de 3,5%, au maximum de 10%. Telle est la conséquence d'une nouvelle Taxe sur les Conventions Assurances, mise en place par le Gouvernement, qui s'appliquera dès début 2011. Elle-même fixée à 3,5%, elle concernera surtout les contrats de santé "solidaires et responsables". Directement concernées, votre mutuelle a donc dû reprendre ailleurs le manque à gagner que cela représentait pour elle.

L'objet de cette taxe était de ponctionner les excédents qu'elles peuvent éventuellement avoir pour les reverser directement à l'Assurance Maladie. Les différents professionnels de la santé, à commencer par les assurances et les mutualistes eux-mêmes, avaient unanimement tiré la sonnette d'alarme quant-à la répercussion automatique de cette taxe sur les usagers, ils ont malheureusement tenu parole.

C'est d'autant plus inquiètant aujourd'hui que de moins en moins de soins font l'objet de remboursements par la Sécurité Sociale, histoire de combler un peu son déficit de 12 milliards d'Euros. Et ce sont précisément ces mutuelles privées qui prennent le relais. Ceci ajouté à l'augmentation du prix des soins au départ estconsidéré par certains comme le signe d'une précarité grandissante.

Car de plus en plus de Français sont en effet obligés d'établir des priorités en matière de dépenses, et il n'est pas sûr que tous choisissent de reprendre une mutuelle, ou de garder la leur : un véritable danger de voir la "démutualisation" augmenter existe donc bel est bien. 10% d'entre eux, aujourd'hui, font le choix de cette économie, et donc du risque de ne pas être couverts en cas de coup dur. Ce chiffre risque d'être, lui aussi, en augmentation pour l'année 2011.

De façon générale, les Français prennent de plus en plus conscience de la dégradation de leur système de santé, même s'il est encore envié par beaucoup de pays. D'après un sondage datant du mois dernier, ils sont aujourd'hui 69% à considérer qu'il les protège moins qu'avant. Cependant, l'affilié a toujours la possibilité et la liberté de changer de mutuelle, afin de trouver celle qui, en terme de coût comme de remboursements sera la plus adaptée à ses attentes. Avant que cette nouvelle année arrive, jechange.fr vous donne tous les éléments de comparaison, en quelques clics. Profitez-en !

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆