L’assurance expatriation pour les Français de l'étranger

Les assureurs lancent de nouvelles offres à destination des Français qui s’installent de plus en plus nombreux à l’étranger.

Le courtier April a lancé cet été « April Expat ». Cette application mobile, disponible en Français et en Anglais sur iPhone et Android, permet de connaître les vaccinations obligatoires pays par pays, la localisation de quelque 1000 hôpitaux à travers le monde, une centaine de termes médicaux en 13 langues et quasiment tous les numéros d'urgence de la police et des pompiers aux quatre coins du globe. Mieux : cette « appli », qui peut s'utiliser même sans connexion Internet, est gratuite.

Le courtier lyonnais en assurances compte sur ce service pour convaincre les Français de plus en plus nombreux à quitter l'Hexagone de souscrire à une de ses nombreuses assurances, de la simple annulation voyage jusqu'à l'assurance étudiant à l'étranger en passant par la garantie expatriation et même… l'assurance pèlerinage !

Un fort potentiel de développement

De son côté, le courtier Mercer propose depuis juin un « package » réservé aux expatriés et destiné aussi bien aux particuliers qu'aux entreprises, regroupant dans un forfait unique des couvertures en frais de santé, de l'assistance, de la prévoyance et même des conseils retraite. Mondial Assistance, Assur-Travel et Axa Assistance viennent également de commercialiser de nouvelles offres à destination des candidats à l'expatriation. C'est que ce marché possède un fort potentiel.

Si d'après le ministère des Affaires étrangères, seulement 1,6 million de nos compatriotes sont installés à l'étranger, ce chiffre progresse de 4% par an depuis 2000. Et la crise qui sévit en France et touche particulièrement les jeunes pourrait accélérer le phénomène. Selon une étude du cabinet Deloitte, 27% des jeunes diplômés français souhaiteraient partir en 2013, contre 15% en 2012. Or, ces globe-trotters ont tout intérêt à s'assurer. En dehors de l'Europe, les frais médicaux sont souvent élevés et peu, voire pas, remboursés.

Même les salariés sont aujourd'hui contraints de souscrire une assurance. Recrutés de plus en plus avec un contrat de droit local, ils ne bénéficient pas des couvertures expatriation payées par les entreprises. Et quand c'est le cas, il arrive parfois que les garanties ne couvrent pas les conjoints et les enfants. Selon Mercer, la moitié des Français installés hors du pays ne disposeraient pas ainsi d'une assurance santé.

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆