Nouvelles hausses prévues pour l'assurance dommages

Les primes pourraient être relevées d’environ 2% pour l’automobile, 3% pour les multirisques habitation et de 3 à 5% pour la santé...

Il faudra attendre le début du mois de novembre pour en avoir la confirmation mais la plupart des professionnels estiment d'ores et déjà que les tarifs d'assurances dommages devraient à nouveau s'afficher à la hausse en 2013.

Si une relative stabilité (+ 1,5%/2%) est attendue pour l'automobile, où la sinistralité s'améliore, la hausse pour les multirisques habitation (MRH) devrait être plus forte (+ 3%) alors que le coût des complémentaires santé pourrait atteindre + 3% à +5%.

En ce qui concerne les mutuelles, Gérard Andreck, président du GEMA (Groupement des Entreprises Mutuelles d'Assurance), a précisé que ces coups de pouce seront moins élevés que ceux de 2011 et 2012. Ceux-ci auraient permis aux assureurs de stabiliser leur ratio sinistres/primes.

De leur côté, pour 2013, les mutualistes affirment subir le contre-coup de la morosité boursière qui réduit le rendement des fonds placés sur les marchés. A cette moindre rentabilité s'ajoutent notamment la hausse du coût des réparations automobiles et l'indemnisation des victimes d'accidents corporels. On observe aussi « une recrudescence des faux sinistres même si les techniques d'expertise permettent aujourd'hui de mieux appréhender les fraudes », a prévenu le patron du Gema.

Autre mauvaise nouvelle : les tarifs d'assurances risquent de déraper plus fort suite à la mise en place par Bercy d'une contribution exceptionnelle de 800 M€ sur les sommes placées en réserve de capitalisation (1) par les assureurs. Ce pactole sera taxé à hauteur de 7% en 2013 au titre de l'effort de redressement des finances publiques.

Il y a fort à parier que les assureurs répercuteront ce malus sur leurs clients qui seront donc à la fois taxés directement à travers leurs impôts et indirectement à travers leurs polices d'assurance. Le grand schlem, quoi !

(1) : La réserve de capitalisation est une provision technique constituée pour lisser les résultats financiers des placements obligataires à taux fixe.

Marre de payer trop cher ?

Assurer son logement à moindre coût, c’est possible en comparant les devis. JeChange travaille avec 5 assureurs partenaires et vous aide à trouver la meilleure offre pour protéger votre logement. A la clé : de grosses économies !

Je compare

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆