Trouver une assurance quand on a du malus ?

La loi impose à chaque conducteur d'assurer son véhicule pour circuler sur la voie-publique. En cas de sinistres trop nombreux, d'alcoolémie ou de problème de paiement votre assureur peut vous infliger du malus voire même résilier votre contrat, et pour retrouver une assurance derrière ce n'est pas toujours simple...

  • Publié le 15/04/2010 (mis à jour le 29/08/2011)
  • Écrit par

Le malus / bonus automobile, appelé aussi coefficient de réduction / majoration se calcule tout les 14 mois. Si vous êtes un "bon conducteur" et que vous n'avez pas eu d'accidents responsables vous aurez du bonus, c'est à dire que vous paierez moins cher vos cotisations. En revanche, dans le cas de sinistres responsables, de retrait de permis suite à une alcoolémie, ou même d'un acte de vandalisme dont l'auteur est inconnu, vous vous verrez infliger du malus. En clair, vous paierez plus cher. Ils arrivent même certaines fois que les assureurs résilient les contrats en cas de sinistres répétés ou de non-paiement des cotisations. Dans ce cas il est généralement très compliqué de retrouver une assurance qui accepte de vous prendre sans appliquer un taux de malus élevé à votre encontre... et encore faut-il trouver...

Bonus et malus

Le taux de bonus / malus est calculé annuellement et ne prend pas en compte les sinistres survenus dans les deux mois qui précèdent la date d'échéance de votre contrat. Ceux-ci seront pris en considération pour les cotisations de l'année suivante. Les coefficients de réduction / majoration sont les mêmes d'une assurance à l'autre et sont fixés par arrêté ministériel.

En cas de bonus : votre cotisation sera diminuée de 5% par rapport à l'année précédente. Il faut treize ans de conduite sans accident responsable pour atteindre le bonus maximum, dans ce cas vous paierez demi-tarif.

En cas de malus : Pour chaque accident dont vous aurez la responsabilité votre cotisation augmentera de 25%. Pour les accidents à torts partagés celle-ci n'augmentera que de 12,5%. Le malus maximum est rarement atteint, il correspond à 3,5 fois le montant de la cotisation de base. 

Si vous n'avez pas d'accident responsable ou à tort partagé pendant deux ans vous reviendrez à la cotisation de départ.

Des assurances spécialisées

Autant dire que le prix des cotisations et le malus incitent à la prudence. Dans le cas ou votre assureur ne veut plus de vous des assurances spécialisés pour les "malussés" existent. Elles émergent sur le marché depuis quelques années et font fureur surtout auprès des jeunes conducteurs et des personnes ayant perdues leur permis pour alcoolémie. Certaines enseignes aux noms très évocateurs affichent la couleur d'entrée de jeu : peu importe votre passé de conducteur ils vous prendront en charge. Un soulagement sûrement pour les personnes se trouvant dans l'impasse et qui ont besoin du fameux "sésame vert" pour circuler avec leur véhicule.

Que vous soyez "malussé" ou que vous bénéficiez de bonus il est toujours possible de trouver moins cher ailleurs... Nos comparateurs vous permettront de comparer les tarifs en matière d'assurance-auto et d'assurance-moto...

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆