Vers un partage des réseaux des opérateurs mobiles

La mutualisation des réseaux des télécoms permet un meilleur déploiement sur tout le territoire et participe également à réduire les coûts pour les opérateurs. La tendance est à la mise en commun des moyens. En effet, le cadre réglementaire préconise désormais de mutualiser les réseaux de la fibre optique et bientôt de téléphonie mobile 4G.

  • Publié le 06/01/2011 (mis à jour le 09/08/2018)
  • Écrit par

Le déploiement de la tant attendue fibre optique, ne se fera pas sans quelques concessions et efforts de partage de la part des opérateurs. Cette nouvelle technologie est coûteuse pour les opérateurs et peine à se déployer en France. 

Le partage des réseaux

Selon ZDNet.fr, la Commission Européenne a demandé à l'Arcep (Haute Autorité des Télécommunications) que les points de mutualisation proposés par les opérateurs, couvrent un nombre de logement suffisants de foyers pour parvenir à un co-investissement rentable dans les zones blanches (zones non desservies par un réseau donné.)

Le partenariat de SFR et Bouygues Télécom

Début décembre 2010, SFR et Bouygues Télécom ont signé un accord de co-investissement garantissant l'accélération du déploiement de la fibre optique résidentielle (FTTH). Ce déploiement concerne 4 millions de foyers répartis sur 146 communes, parmi lesquelles on retrouve les plus grandes agglomérations telles que : Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Montpellier, Paris, Rouen, Strasbourg, Toulouse... Les zones les moins peuplées devront encore s'armer de patience avant de voir arriver la fibre.

Cet accord de co-investissement représente une étape importante pour l'opérateur Bouygues Télécom, qui va devenir un acteur à part entière de la fibre optique.

Les 3 grands opérateurs déploient la 3G ensemble dans les zones les moins peuplées

Ce partenariat qui réunit SFR, Orange et Bouygues Télécom est prévu à la mi mai 2011. Leur projet sera de couvrir l'ensemble des zones blanches restantes en France. La mise en route de ce projet a été appuyée par l'Arcep qui a menacé de sanctions les 3 opérateurs en évoquant le non respect de leurs obligations de couverture.

Le partage des réseaux et la 4G

Les opérateurs restent frileux au "RAN sharing" (partage des infrastructures de télécommunications) à propos du déploiement de la 4G. En effet, la 4ème génération de téléphonie mobile (4G) induit des enjeux commerciaux considérables. Les opérateurs veulent éviter d'être contraints dans leurs décisions de tenir compte des spécificités d'un copropriétaire du réseau. Comme le souligne le responsable de la stratégie de France Télécom "la couverture est perçue comme un élément de différenciation concurrentielle. Et puis il est plus simple de gérer son réseau quand on en est l'unique propriétaire."

Appel à candidatures pour les licences mobiles 4G

L'appel à candidatures pour l'attribution des fréquences de téléphonie mobile 4G est prévue pour la fin février 2011.Cet appel, fixé au mois de décembre 2010, a été décalé par le nouveau ministre du Numérique, Eric Besson. Ce dernier a fixé les objectifs à atteindre lors du processus de sélection des candidatures :

  • La valorisation du patrimoine immatériel de l'Etat
  • L'accroissement de la concurrence
  • La couverture des territoires

SFR, Free, France Télécom-Orange et Bouygues Télécom peuvent ont déjà annoncé qu'ils allaient faire acte de candidature.

L'enjeu est de parvenir à la mutualisation des fréquences des opérateurs : ces derniers acceptent de partager leurs réseaux en mettant en commun leurs fréquences, la bande de fréquence sera par conséquent d'autant plus performante. Ce qui améliorerait la qualité du réseau internet capté par le foyer. Reste à savoir si les opérateurs sont prêts à co-investir pour remporter l'appel d'offre ? Sachant que la mutualisation des opérateurs est un critère qui sera pris en considération lors de la mise aux enchères. Affaire à suivre en février 2011...

Vous pouvez en attendant, sélectionner les meilleures offres haut débits ADSL que vous trouverez en ligne. N'hésitez plus à résilier votre abonnement pour effectuer des économies et souscrire un nouvel abonnement internet moins coûteux.

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆