SFR et Free Mobile épinglés pour leur couverture 4G

Preuves à l'appui, l'Autorité de régulation des télécoms a demandé à SFR et Free Mobile de corriger leurs cartes détaillant le déploiement de la 4G. Selon l'ARCEP ils couvrent respectivement 30 et 24 % du territoire, alors qu'avec ses 70 % Bouygues Telecom est en phase avec les observations effectuées sur le terrain par le gendarme des télécoms. Toujours selon ce dernier Orange couvre 66 % de l'Hexagone...

  • Publié le
  • Écrit par

Comme elle le faisait jusqu'à présent pour la 3G, l'Autorité de régulation des télécoms contrôle désormais le déploiement sur le terrain de la téléphonie mobile de quatrième génération. Il faut dire qu'il était temps de mettre de l'ordre dans ce secteur tant les déclarations des opérateurs semblaient en désaccord avec les observations effectuées sur le terrain par les associations de consommateurs d'une part, par les utilisateurs eux-mêmes d'autre part, et avec celles réalisées par certains sites spécialisés.

La course au mieux-disant

Entre avril et mai 2014 l'ARCEP a donc réalisé une enquête sur le terrain afin de vérifier la fiabilité des informations publiées par les opérateurs. Ces derniers sont en effet tenus de mettre à disposition de leurs clients et des autorités compétentes des cartes détaillant le déploiement de leur réseau 4G. Dans le cas de Bouygues Telecom, tous secteurs confondus, la couverture annoncée était de 70 %. Orange revendiquait à peu de chose près la même chose, à savoir 69 %, SFR disait couvrir plus de 40 % de la population avec sa 4G, et Free Mobile affirmait avoir déployé ses antennes dans 1 000 communes.

Les chiffres de SFR nettement revus à la baisse

Dans les faits, la première vérification s'est soldée par un rappel à l'ordre adressé à SFR et Free Mobile. Tous deux ont dû corriger les cartes qu'ils publient. Les mesures effectuées par le gendarme des télécoms ont en effet prouvé qu'on était loin du compte. Les deux opérateurs pris en défaut ont dû revoir leurs chiffres et transmettre de nouvelles cartes tenant compte de la réalité du terrain. Il en ressort que la couverture de la population par SFR n'est que de 30 % au lieu des 40 % annoncés, ce qui représente 1,7 % du territoire. La nouvelle carte transmise par Free Mobile révèle pour sa part que le taux de couverture de la population par ses antennes 4G est de 24 %, soit 1,5 % du territoire. Chez Orange aussi l'ARCEP a relevé une discordance. Elle est en comparaison tout à fait mineure. La nouvelle carte annonce une couverture de la population atteignant les 66 %, contre 69 % revendiqués jusqu'à présent, soit 18 % de couverture du territoire. En revanche, les 70 % de couverture 4G annoncés par Bouygues Telecom concordent avec les mesures effectuées par l'autorité. L'opérateur couvre ainsi 22 % du territoire, en grande partie grâce au recyclage de ses antennes 2G reconverties en émetteurs 4G.

Free et SFR épinglés pour leur couverture 4G

Source : ARCEP

La qualité des services 4G bientôt prise en compte

Comme dans le cas de la 3G, outre le contrôle de la fiabilité des cartes renseignant sur le déploiement de la 4G, le gendarme des télécoms va à l'avenir s'attacher à vérifier aussi le niveau qualitatif du service proposé par chacun des opérateurs de téléphonie mobile. Ceci devrait redonner du baume au coeur à SFR. Ce dernier a en effet fait un choix stratégique différent de ses concurrents dès l'achat des licences d'exploitation qui a précédé le déploiement de la 4G. Il a privilégié la bande de fréquences des 800 MHz. Pour y parvenir, fin 2011 il a acquis deux bloc de 5 MHz pour un peu plus d'un milliard d'euros, qu'il a complété avec 15 MHz duplex dans la bande des 2 600 MHz, pour la somme de 150 millions d'euros. Il dispose à ce jour de 1 774 sites en service selon les chiffres publiés fin juillet par l'Agence nationale des fréquences, et dans leur très grande majorité ils sont équipés de supports émettant dans la bande 800 MHz. En exploitant ainsi des fréquences plus basses que ses concurrents SFR dispose certes d'un nombre d'antennes inférieur, mais ces dernières lui permettent de couvrir des surfaces plus grandes et de pénétrer plus facilement à l'intérieur des bâtiments. Quand la qualité des services 4G sera à son tour prise en compte ce choix devrait lui permettre de redorer son blason.

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3.3/5 - 6 avis