L’UFC-Que Choisir remet en question l’illimité de Free et SFR

Free et SFR ont bouleversé l'offre quadruple play en y insérant les appels illimités vers mobiles. L'UFC Que-Choisir s'est penché sur les clauses régissant "l'illimité" dans les contrats d'abonnement. L'Association des Consommateurs dénonce l'utilisation abusive du terme "illimité" ! L'illimité proposé n'est pas sans limites...

Les offres illimitées Neufbox Evolution de SFR et Freebox Révolution de Free ont mis la puce à l'oreille de l'UFC Que-Choisir.

Les appels illimités à la fois vers les fixes et les mobiles deviennent un argument de vente très agressif. 

Cependant, l'UFC Que-Choisir a observé que les clauses des contrats d'abonnement n'étaient pas sans contraintes. Elles mentionnent que les appels sont réduits à un usage "normal" du service, sans excès.

L'illimité chez SFR

Conditions générales de la Neufbox Evolution

Les appels illimités vers mobiles
  • Les appels vers mobiles en France métropolitaine sont limités à 250 correspondants différents dans le mois.
  • Les appels sont limités à 3h de communication maximum par appel.
Les appels illimités vers fixes
  • Les appels vers fixes en France métropolitaine sont limités à 100 destinations.

On remarque que les restrictions mises en place par SFR sont préventives et servent à limiter les abus.

L'illimité chez Free

Conditions générales de la Freebox Révolution

Chez Free les conditions d'utilisation des appels illimités sont encore plus floues. En effet Free mentionne dans ses contrats d'abonnement que les communications vers les mobiles sont astreintes à "un usage approprié et en bon père de famille"

Les appels illimités vers fixes
  • Les appels vers les fixes sont limités à 103 destinations.
Les appels illimités vers mobiles
  • Le nombre d'appel émis vers les mobiles n'est pas limité.

En revanche Free est moins clair et moins explicite à propos de la durée autorisée des appels vers les mobiles. Pour connaître le temps de communication autorisé vers les mobiles, l'abonné est renvoyé sur le site de l'Arcep (Autorité de Régulation des Télécommunications où le consommateur est invité à consulter l'Observatoire trimestriel des marchés des communications électroniques. Malheureusement cet Observatoire reste assez pointu à la lecture et à la compréhension pour le grand public.

Selon l'UFC Que-Choisir, ce type de fonctionnement n'est pas conforme à la législation, car cette dernière prévoit que "les clauses des contrats proposées aux consommateurs doivent être rédigées de façon claire et compréhensible." Ce qui n'est pas vraiment le cas ici.

Si vous n'êtes plus satisfait du contrat d'abonnement qui vous lie avec votre FAI, résiliez le sans contraintes, en ligne et en toute sérénité.

Source : UFC Que-Choisir

Marre du hors forfait ?

Vous êtes bavard(e) et un smartphone sans data internet est pour vous un cauchemar ?
Découvrez notre sélection de 5 forfaits ILLIMITES pour rester connecté à petit prix !

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.0/5 - 1 avis