Free détrône Bouygues à la troisième place des opérateurs télécoms

Avec 1 milliard de chiffre d'affaires, Free se hisse au troisième rang parmi les opérateurs de télécommunications français. Cette performance est à mettre au crédit du succès de ses offres de téléphonie mobile, et à celui de sa stratégie visant à étendre toujours plus son dégroupage...

  • Publié le 19/05/2014 (mis à jour le 09/08/2018)
  • Écrit par
Logos de Bouygues Telecom et Free Mobile

Bouygues Telecom et Free viennent tour à tour de publier leurs résultats financiers pour le premier trimestre 2014. Bien évidemment, comme c'est de coutume en la matière, chacun des deux opérateurs se dit satisfait. Néanmoins une lecture même superficielle laisse apparaître que Free est en passe de devenir le troisième opérateur télécom sur le marché français, dépassant ainsi Bouygues Telecom qui jusqu'à présent parvenait à préserver un chiffre d'affaires supérieur à celui de son outsider.

Free : l'objectif des 4 milliards d'euros de CA atteint dès la fin 2014

Si l'on ne regarde que ce critère, ce n'est pas encore tout à fait chose faite. Free annonce en effet que le chiffre d'affaires consolidé du groupe a augmenté de près de 11 % au cours des trois premiers mois de l'année 2014 pour s'établir à 1 005 millions d'euros. Bouygues Telecom fait mieux, juste un tout petit peu mieux, avec 1 085 millions d'euros engrangés au 31 mars 2014. On notera néanmoins que dans son cas la variation est de 5 % à la baisse si on compare ce chiffre à celui publié pour la même période en 2013. Chez Free en revanche le chiffre d'affaires global a progressé de 10,8 % par rapport au T1 2013. À ce rythme il devrait atteindre les 4 milliards d'euros sur l'année. Le trublion des télécoms aura alors vraisemblablement coiffé Bouygues Telecom sur le poteau, et atteint avec un an d'avance l'objectif annoncé initialement pour la fin 2015.

595 000 nouveaux abonnés Free Mobile

Cette tendance est de surcroît nettement plus marquée si l'on se concentre sur l'activité de Free Mobile. Deux ans seulement après son lancement l'opérateur génère 369,6 millions d'euros au T1 2014, soit un chiffre d'affaires consolidé en progression de 25,5 % par rapport à celui du premier trimestre 2013. Cette performance est à mettre au crédit du très fort recrutement de nouveaux abonnés mobiles. Leur nombre total atteignait au 31 mars 8 :635 000, soit presque 600 000 de plus qu'au 31 décembre 2013. Tous opérateurs confondus, Free Mobile a ainsi dépassé les 80 % de parts de marché sur la conquête de nouveaux clients.

Bouygues limite la casse grâce à la 4G

De son côté Bouygues Telecom a vu le recrutement de ses clients mobiles nettement s'infléchir. Son parc mobile accuse un déficit de 79 000 clients par rapport à la fin décembre 2013. En valeur absolue le nombre de ses abonnements mobiles demeure tout de même supérieur à celui de Free Mobile avec 11 064 000 clients recensés à la fin mars 2014. Cet effondrement est principalement dû à la perte de clients sur le prépayé et sur les petits forfaits. Pour ce qui est en revanche des autres abonnés mobiles la progression trimestrielle est de +30 000 clients par rapport aux chiffres publiés en décembre 2013. La balance des comptes est encore plus positive si on ne regarde que les utilisateurs de la 4G. Bouygues Telecom en revendique 400 000 de plus qu'au trimestre précédent. Fin mars 2014 1,4 million de ses clients avait adopté cette technologie, soit au total 13 % des forfaits mobiles.

Les nouvelles offres Triple Play Bouygues Telecom dominent le marché

Dans le domaine du haut débit fixe Bouygues Telecom réalise aussi de bons chiffres. Au cours du premier trimestre il a recruté 100 000 nouveaux clients soit plus du double qu'au T1 2013. Cette embellie s'explique en partie par la baisse de ses tarifs. Le succès important rencontré par sa nouvelle offre Triple Play commercialisée 19,99 € par mois en est une illustration. En quelques semaines, puisque cette dernière n'a été lancée qu'au 31 mars 2014, la nouvelle formule a contribué à dynamiser les ventes et permis au parc total d'abonnés hauts débit d'atteindre les 2 113 000 clients. Cette dynamique semble vouloir s'installer sur le long terme. Pour cette partie de son activité Bouygues Telecom s'est en effet classé à la première place pour le deuxième trimestre consécutif en termes de croissance nette du nombre de ses abonnés.

ADSL : Free réalise un bon trimestre

Si l'on ne regarde que le nombre de clients ADSL, Free reste néanmoins loin devant avec au total 5 711 000 abonnés au 31 mars 2014. 71 000 de plus qu'à la fin du trimestre précédent c'est quoi qu'il en soit moins bien que Bouygues Telecom. C'est aussi nettement mieux que SFR et Orange dont le parc ADSL a respectivement progressé de 43 000 et 31 000 nouveaux usagers sur la même période. Cette activité est pour Free une véritable machine à cash, aux performances fréquemment saluées par les analystes. 95,3 % de ses abonnés ADSL sont en effet totalement dégroupés. De ce fait le chiffre d'affaires mensuel moyen par client atteint les 35,5 euros, un gain que lui envient la quasi totalité de ses concurrents.

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆