Solide progression des ventes au premier trimestre pour Orange

Poursuivant sur la lancée de ses bons résultats 2015, Orange présente à nouveau un bilan prometteur à la fois en termes de recrutements et de revenus pour le premier trimestre 2016.

Résultats d'Orange
Les résultats financiers favorables d'Orange sont principalement dus au développement de ses activités à l'étranger. En France, ils auraient plutôt tendance à baisser.

Orange ne connaît pas la crise ! Visiblement peu affecté par l'échec du rapprochement avec Bouygues Telecom entamé fin 2015 et la guerre des prix menée par plusieurs concurrents, le numéro un des télécoms français a présenté ce 26 avril des résultats satisfaisants au titre du premier trimestre 2016.

Le tassement du chiffre d'affaires en France est en effet compensé par le développement des activités de l'opérateur à l'étranger. Orange poursuit par ailleurs ses recrutements dans le mobile et la 4G et se paie même le luxe de stabiliser son revenu par abonné. Enfin, l'entreprise conforte sa position dominante dans le domaine de la fibre optique raccordée à domicile.

Orange : des résultats financiers satisfaisants au premier trimestre

Le chiffre d'affaires global d'Orange progresse doucement au premier trimestre 2016. Estimé à 10,6 milliards d'euros, il enregistre une augmentation de + 0,6 % par rapport au premier trimestre de l'année précédente. La reprise des ventes se confirme donc une nouvelle fois après les chiffres d'affaires en hausse des troisième et quatrième trimestres 2015 – respectivement + 0,5 % et + 0,1 %.

Ces bons résultats ont été obtenus grâce au développement de l'activité d'Orange à l'étranger, notamment en Espagne où le chiffre d'affaires trimestriel du groupe progresse de 1,8 %. Il n'en va pas de même en France où l'opérateur a encaissé 0,7 % de moins qu'au premier trimestre 2015. L'entreprise attribue notamment cette évolution à la baisse des revenus tirés du contrat d'itinérance 3G avec Free Mobile. La firme de Xavier Niel poursuit le développement de son propre réseau d'antennes et fait migrer sa clientèle vers la 4G, ce qui la rend donc progressivement moins dépendante des infrastructures d'Orange.

Bon indicateur de la rentabilité de l'entreprise, le résultat brut d'exploitation (EBITDA) est en revanche orienté à la baisse et affiche un retrait de 1,6 % au premier trimestre. Cela n'a cependant rien de préoccupant selon Orange. L'héritier de France Telecom attribue ce mauvais chiffre à une opération ponctuelle d'actionnariat salarié pour un montant de 50 millions d'euros. Il confirme par ailleurs son objectif d'un EBITDA supérieur à celui de 2015 d'ici la fin de l'exercice.

Le recrutement se poursuit dans le mobile et la 4G

Le parc clientèle d'Orange continue à progresser dans le domaine de la téléphonie mobile. Au 31 mars, l'opérateur compterait 20,3 millions de clients particuliers ou professionnels titulaires d'un forfait mobile, soit + 2,7 % en un an.

Le recrutement en 4G au cours des trois derniers mois est notamment très prometteur. À la fin mars, le nombre de clients Orange bénéficiant de la 4G en France a grimpé à 8,7 millions, contre seulement 8 millions au 31 décembre 2015. Même si cette période postérieure aux fêtes de fin d'année est traditionnellement peu propice aux abonnements, le premier trimestre 2016 est plus qu'honorable en termes de résultats commerciaux. L'opérateur indique avoir réalisé 182 000 ventes nettes de ses forfaits Open, auxquelles il convient de rajouter 84 000 souscriptions nettes chez Sosh. Selon Orange, cette performance peut être attribuée au succès de sa « stratégie premium » assumée.

L'opérateur cumule cet apport de clientèle avec une stabilisation bienvenue du revenu moyen par abonné (ARPU). L'ARPU relatif à la téléphonie mobile remonte légèrement par rapport au quatrième trimestre 2015 et atteint désormais 22,4 €. L'évolution sur un an de l'indicateur est certes toujours négative à - 0,7 %, cependant le retournement de tendance semble entamé. Ce fait réjouit le P-DG Stéphane Richard qui prédit déjà, comme il l'avait déjà fait à de multiples reprises, la « fin de la guerre des prix » dans les télécoms.

Fibre optique : Orange mène toujours la danse

Au lendemain de la présentation de sa nouvelle Livebox optimisée pour le très haut débit, Orange entend maintenir son avantage sur le déploiement de la fibre optique et met les bouchées doubles. Durant le premier trimestre 2016, le groupe a consenti un effort d'investissement de 1,457 milliard d'euros, soit 10,4 % de plus qu'au premier trimestre 2015. Une bonne partie de ce montant a été allouée à la fibre. Les innovations dans ce domaine continuent en effet à se multiplier et nécessitent des sommes conséquentes. L'opérateur testerait par exemple à Cergy et Palaiseau un nouveau modèle de fibre optique capable d'atteindre un débit de 10 Gb/s et de réduire la latence de la connexion à 2 millisecondes !

Le plus gros de l'investissement a bien entendu été consacré à la poursuite du câblage de la fibre jusqu'au domicile (FttH). Au 31 mars 2016, Orange compterait 1,075 million de clients abonnés à la fibre en France, soit environ 76 % du marché. Au niveau mondial, l'opérateur fournirait déjà ce service à 2,26 millions de foyers, soit le double des chiffres rapportés il y a un an à peine.

La domination d'Orange sur la fibre reste activement contestée par son concurrent SFR, qui revendique quant à lui 1,8 million d'abonnés en fibre raccordée au bas de l'immeuble (FttB). Avec sa terminaison impliquant non pas des fibres optiques mais le réseau câblé de Numericable, cette technologie est certes moins performante que le FttH. Néanmoins, elle permet également d'obtenir un « très haut débit » selon la définition de l'ARCEP (débit descendant supérieur ou égal à 30 Mb/s).

Besoin d’un conseil ?

ADSL, fibre optique, box 4G… vous êtes perdu parmi les offres ? Demandez conseil à JeChange pour trouver une box internet rapide, fiable et bon marché. Nos conseillers répondent à toutes vos questions et vous font des offres Internet sur-mesure !

Rappel gratuit
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆