Besoin d'aide pour changer d'opérateur internet ?

Nos experts vous conseillent les offres les mieux adaptées à vos besoins, à votre budget et vous font profiter des promotions en cours. Service gratuit et sans engagement.

Obtenir de l'aide ou appeler directement le :
Appelez le 01 73 30 95 44

Malgré la hausse du parc clients, Bouygues Télécom affiche des pertes

Résultats Bouygues Télécom T1 2015
Affichant une progression significative de son parc clients, Bouygues Télécom doit néanmoins composer avec des résultats financiers mitigés au premier trimestre.

Considéré un temps comme l'« homme malade » du secteur des télécoms français, Bouygues a entamé un large mouvement de reconquête de sa clientèle depuis le début de l'année dernière et continue à attirer un grand nombre de nouveaux abonnés.

Telles sont du moins les conclusions qui peuvent être tirées des chiffres d'activité de l'opérateur pour le premier trimestre 2015. Les résultats financiers de Bouygues Telecom, pour autant, restent mitigés et affectés par la guerre des prix qu'il livre notamment contre Free.

La direction mise malgré tout, à plus long terme, sur les effets bénéfiques de la douloureuse restructuration engagée l'année dernière, qui pourraient être ressentis dès l'horizon 2016.

Bouygues Telecom confirme sa percée dans le fixe et le mobile

Alors même que le nouveau groupe Numericable-SFR vient d'annoncer une perte sévère de clientèle, tant dans le fixe que le mobile, Bouygues Telecom semble bien séduire au contraire une part croissante des mobinautes et internautes français. Dans le fixe, l'opérateur enregistre ainsi un solde positif de 96 000 nouveaux clients au cours du premier trimestre 2015 : soit à peine moins que pour les quatre trimestres de l'année 2014, qui avaient tous connu un solde positif supérieur au cap symbolique des 100 000 abonnés. Bouygues compte désormais 2,524 millions de clients en Internet fixe, certes toujours loin derrière ses principaux concurrents.

Le parc des abonnements mobiles connaît lui aussi une santé remarquable. Bouygues Telecom recrute 152 000 nouveaux abonnés sur le premier trimestre pour atteindre une flotte totale de 11,273 millions de téléphones. C'est à peine moins bien qu'Orange, qui enregistre quant à lui l'arrivée de 193 000 nouveaux clients. Dans le détail, et comme chez les autres opérateurs, le prépayé recule au profit des forfaits, qui cumulent 197 000 nouveaux abonnements sur le trimestre, dont 51 000 en MtoM (machine to machine).

La conséquence d'une politique commerciale active et cohérente

Le succès remporté par Bouygues Telecom dans le secteur du mobile est clairement lié à la compétitivité de son offre 4G, érigée en fer de lance de la marque. 31 % des clients mobiles de l'opérateur sont désormais abonnés à une formule 4G : pour comparaison, ils étaient à peine 14 % à la fin du premier trimestre 2014 ! Une étude indique par ailleurs que la consommation moyenne de ces clients atteint tous les mois 2,2 gigaoctets, avec à la clé de nombreux dépassements de forfaits et des migrations vers les offres 4G les plus complètes (et rentables) de Bouygues.

L'offre mobile de l'opérateur a également gagné en cohérence grâce à la restructuration de sa grille tarifaire entamée au mois de novembre 2014. Concrètement, toutes les formules existantes ont été synthétisées sous la forme de sept grands « plans tarifaires » vers lesquels ont déjà migré 90 % de la clientèle. La transition devrait être achevée en totalité avant la fin du mois de mai.

Du côté de l'Internet fixe, rappelons que Bouygues a réussi à susciter un certain buzz depuis le début de l'année avec notamment l'annonce de sa nouvelle box triple-play « Miami », fonctionnant sous Android.

Les résultats financiers restent cependant contrastés

Après une année 2014 particulièrement difficile, Bouygues Telecom continue visiblement à souffrir des effets de la guerre des prix sur le secteur des télécoms, entamée il y a maintenant trois ans avec l'arrivée de Free sur le marché. Le chiffre d'affaires, qui se fixe à 1,063 milliard d'euros, accuse une légère baisse de 2 % par rapport au même indicateur du dernier trimestre 2014 (1,085 milliard).

Le résultat net sur le premier trimestre est négatif de 49 millions d'euros : un chiffre en apparence alarmant si l'on tient compte du fait qu'il n'était que de -41 millions d'euros pour toute l'année 2014. Il intègre toutefois une charge ponctuelle d'un montant de 22 millions d'euros, liée à la mise en œuvre d'un accord de partage du réseau mobile avec Numericable-SFR. L'EBITDA, qui indique le niveau de rentabilité financière du groupe, est quant à lui stable à 118 millions d'euros, les baisses de tarifs de l'opérateur étant compensées par les économies de coûts réalisées en interne.

Quelles perspectives pour Bouygues Telecom d'ici 2016 ?

Outre l'accord passé avec Numericable-SFR dans le domaine du mobile, Bouygues Telecom entend poursuivre ses investissements dans celui de la fibre optique, pour atteindre le chiffre de deux millions de foyers français raccordés en FTTH (fibre raccordée à domicile) d'ici la fin de l'année. Ce chiffre reste en retrait des capacités actuelles d'Orange et de Numericable, mais permettra au groupe d'acquérir un minimum d'autonomie dans la gestion de son réseau.

La direction de Bouygues Telecom continue à tabler sur un retour à une trésorerie positive à l'horizon de 2016. D'ici là, en effet, les 300 millions d'euros d'économies générées par le plan de restructuration lancé fin 2013 devraient porter tous leurs fruits.

Enfin, et si elle est un peu moins d'actualité désormais, la question de l'éventuel rachat de Bouygues Telecom par l'un ou l'autre des géants du secteur pourrait continuer à se poser en 2015. Une perspective balayée d'un revers de main par Martin Bouygues, qui n'exclut pas même de passer du statut de proie à celui de prédateur, en lorgnant notamment du côté de Free ! L'année pourrait donc être à nouveau riche en péripéties.

Nos experts sont à votre service

Nos conseillers spécialisés vous rappellent gratuitement et vous conseillent dans le choix de votre opérateur. Vous pouvez également les joindre au 01 73 30 95 44.

Me faire rappeler

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)