Bouygues et B&You fusionnent… et copient la simplicité de Free !

Bouygues Telecom se montre décidément très actif et multiplie, ces derniers temps, les communications à l’attention de ses clients.

Bouygues et B&You fusionnent
La création, à terme, d'une seule et même marque ne semble pas être exclue. Crédits : Blog B&You

Après la récente annonce du passage à un débit théorique maximal de 1 Gb/s pour ses offres fibres en FTTH, l'opérateur, par la voix de son P-DG Olivier Roussat, détaille le vaste plan de remaniement de son offre à compter du 17 novembre 2014, soit à temps pour les fêtes de Noël et les traditionnels renouvellements de contrats de la fin d'année.

Visiblement inspiré par l'exemple de Free, Bouygues simplifie sa grille de forfaits de façon considérable, et fusionne par la même occasion ses offres et services avec B&You, sa filiale low cost.

Bouygues et B&You : vers la fusion des services…

Même si les deux marques et leurs logos vont subsister pour mieux se différencier l'une de l'autre, le mois de novembre sera marqué par un fort rapprochement entre Bouygues Telecom et B&You, qualifié même d' « absorption » par certains observateurs. Dans les faits, chacun conservera sa spécialité : reviennent ainsi, à Bouygues, les offres avec téléphone et engagement, tandis que B&You reste sur son segment très profitable du « SIM-only », les formules comprenant une carte SIM sans engagement et qui représentent désormais la moitié des ventes du groupe.

Les services liés, en revanche, vont fusionner. Cela signifie, en premier lieu, que les deux millions de clients B&You auront désormais accès, en plus de l'assistance en ligne, aux mêmes services en boutique que les clients Bouygues. Les services proposés sur Internet par B&You, comme le suivi conso, sont transférés sur le site bouyguestelecom.fr, sans modification d'identifiants ou mots de passe.

La création, à terme, d'une seule et même marque ne semble pas à exclure : rappelons que le groupe, au début de l'été, avait déposé plusieurs appellations auprès de l'INPI, dont « Bouygues & You ».

…au bénéfice systématique du client ?

Au total, 7 millions de clients sont concernés par le basculement, sachant que les offres entreprise, bloquées ou prépayées ne sont pas concernées. La fusion, selon le communiqué, n'implique par ailleurs aucune démarche particulière de la part des clients de l'une ou l'autre branche de l'opérateur, et devrait se dérouler sans surcoût ou réengagement pour qui que ce soit.

De fait, les seules modifications annoncées sont mineures, comme par exemple le passage du coût de la minute nationale de 0,10 à 0,20 € pour les seuls détenteurs du forfait B&You 2H & SMS/MMS Illimités à compter de fin novembre. À prévoir, de même, une exclusion des appels illimités vers la Serbie pour les forfaits 24/24 & Internet 3 et 5Go, au profit d'un tarif à la minute.

Une simplification radicale de la grille tarifaire

L'opération, pour Bouygues, constitue l'occasion rêvée de mettre un terme à la complexité affolante de ses forfaits et de sa grille tarifaire en général : un fléau d'ailleurs largement partagé avec ses principaux concurrents, à l'exception de Free.

Même si le détail ne sera connu qu'au 17 novembre, le nouveau catalogue de Bouygues ne devrait plus contenir que 14 forfaits, contre une cinquantaine auparavant, également répartis entre 7 forfaits « Sensation » avec téléphone du côté de Bouygues et 7 forfaits sans engagement du côté de B&You. Un grand ménage est surtout à prévoir du côté des « plans tarifaires », qui représentent toutes les configurations possibles des différents forfaits existants (nombre d'heures, avec ou sans box, durée d'engagement…) : de près de 1 500 possibilités, certaines remontant au début des années 2000, les plans ne devraient plus être plus d'une quarantaine.

Bouygues, sur ce point, s'inspire visiblement du modèle de Free, qui dispose en tout et pour tout de quatre offres dans le mobile et trois dans le fixe.

Dans tous les cas, le principe du mieux-disant sera appliqué, pour leur nouvelle formule, à tous les clients actuellement détenteurs d'un forfait obsolète.

En jeu : de grosses économies de structure et de personnel

En s'attaquant à la complexité excessive de son offre, Bouygues Telecom entend bien réaliser d'importantes économies à long terme, dans la logique de son ambitieux « plan de transformation » préalablement présenté à la presse. Rappelons que l'opérateur prévoit, à moyen terme, de se séparer au total de 1 400 salariés environ sur un effectif total de 9 000 personnes. La diminution drastique du nombre de forfaits et plans existants nécessitera moins de personnel et devrait réduire de façon significative les coûts informatiques.

Une nouvelle politique de fidélisation de la clientèle

Le travers est bien connu : sur le marché des télécoms, la concurrence exacerbée fait que les clients nouveaux ou potentiels (les fameux « prospects ») sont bien souvent mieux traités que les clients restés fidèles à la marque depuis de nombreuses années. Olivier Roussat, dans son communiqué, s'engage par conséquent à ce que les clients actuels soient, toujours, au moins aussi bien traités que les prospects. Ce qui signifie notamment qu'ils devraient bénéficier automatiquement des promotions et avantages des nouveaux forfaits : un engagement qui sera sans doute suivi avec attention par la clientèle.

Fixe : la Bbox Miami confirmée pour début 2015

La dernière annonce d'envergure concerne l'Internet fixe, puisque Bouygues Telecom confirme la diffusion de sa nouvelle box Android très attendue, la « BBox TV Miami », à compter du début de l'année 2015. Ainsi que sa mise à disposition auprès de chaque client éligible sans aucun frais, et sur simple demande de celui-ci. Au programme, notamment, un accès facilité au contenu Internet depuis le téléviseur.

Faites des économies

Un abonnement internet, c’est un budget à l’année… Vous ne pensez pas que vous pourriez faire des économies ? Chez JeChange on en est convaincu ! C'est notre métier de vous aider à faire des économies. Découvrez les offres internet de nos partenaires !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆