Free promet des surprises à ses abonnés pour 2015

Allant résolument à contre-courant des autres opérateurs depuis la rentrée, sur des sujets d’actualité tels que l’intégration éventuelle de Netflix, les forfaits 4G ou encore les nouvelles générations de box Android, Free et sa maison-mère Iliad ont pu décontenancer à raison certains de leurs plus fervents clients.

Les annonces évasives de Xavier Niel

C'est donc avec un certain soulagement et un grand intérêt que ces derniers auront pu suivre l'interview accordée par le charismatique P-DG, Xavier Niel, sur l'antenne de BFM Business ce mardi 4 novembre 2014.

Quelques paroles évasives sur les nouvelles offres à venir en 2015 auront suffi pour susciter, d'ores et déjà, une certaine attente. Niel a par ailleurs tenu à lever quelques doutes au sujet de la progression de la couverture 3G/4G, promettant même d'aller au-delà des objectifs fixés par l'ARCEP.

2015 : deux annonces importantes dans le fixe et le mobile

Il est difficile encore de prévoir de quoi sera faite l'actualité de Free au cours de l'année prochaine. Xavier Niel s'en est tenu à des annonces très générales, dont celle relative à l'organisation de deux grandes conférences de presse (les fameuses « Keynotes ») : la première devrait ainsi avoir lieu au cours du mois de février 2015, et aura pour thème une évolution significative de l'offre Internet fixe. Il s'agira, sans autre précision, et selon l'expression malicieuse du chef d'entreprise, d' « un petit truc sympa », qui pourrait fort bien avoir un lien avec la nouvelle Freebox V7, confirmée par ailleurs pour la fin 2015.

Cet événement devrait être suivi assez rapidement d'une seconde Keynote, vraisemblablement avant le mois d'août, qui portera cette fois-ci sur le mobile. Xavier Niel, toujours taquin, fait semblant de s'excuser, en indiquant s'être « un peu endormi » dans ce domaine : il est vrai que face aux annonces en cascade des concurrents, le silence de Free devenait assourdissant.

Le rachat de Bouygues Telecom définitivement écarté ?

L'année 2014 a été largement occupée par le feuilleton de la consolidation du marché français des télécoms. Qui pour racheter Bouygues, le plus mal en point des grands opérateurs, et ramener ainsi le marché à trois acteurs ? Xavier Niel, jamais totalement séduit par l'idée, semble l'avoir définitivement écartée ce mardi, en indiquant qu'Iliad n'est « pas acheteur »… et de prédire du même coup que la consolidation tant attendue ne se fera pas.

Pour des motifs réglementaires liés au respect de la concurrence, Bouygues ne pourrait en effet que difficilement être racheté par Orange (déjà numéro un) ou par SFR, actuellement en pleine fusion avec Numericable pour devenir un nouveau géant du secteur. Il semble donc que les quatre acteurs soient amenés à cohabiter durablement, d'autant que Bouygues Telecom, de son côté, fait preuve actuellement d'un grand dynamisme commercial pour revenir dans la course.

Couverture 3G : Free veut mettre les bouchées doubles…

Depuis le lancement de son offre de téléphonie mobile en 2012, Free bénéficie d'un accord d'itinérance avec Orange : les clients Free, de ce fait, peuvent utiliser le réseau 3G Orange dans les zones non encore couvertes par le réseau d'antennes de Free. À charge pour le nouvel entrant de compléter ce réseau d'antennes avant la fin du contrat, prévu pour 2018. L'ARCEP, autorité de régulation des télécoms, a fixé pour cela à la firme de Xavier Niel des objectifs de couverture de la population : 75 % d'ici janvier 2015, et 90 % en 2018.

Free, qui a atteint le seuil de 65 % au mois de juin 2014, confirme aujourd'hui par la voix de son P-DG sa capacité à remplir ses objectifs, et même à les dépasser : Niel déclare que les 75 % de couverture 3G seront bien atteints en janvier 2015, comme prévu, et a même l'ambition d'atteindre 95 % d'ici deux ans, soit à la fin 2016 ! Il espère ainsi se débarrasser au plus vite des coûts d'itinérance facturés par Orange, jugés exorbitants, et des problèmes de débit régulièrement relevés par les clients et les associations de consommateurs.

…mais reste plus discret sur la 4G

Aucune annonce d'envergure n'a été faite concernant la 4G, qui sera d'ailleurs peut-être le thème majeur de l'une des Keynotes de l'an prochain. Xavier Niel, tout au plus, a déclaré un taux de couverture de 50 % de la population au début de 2015.

De fait, l'étude mensuelle publiée par l'Agence nationale des fréquences (ANFR) au sujet du rythme de déploiement des antennes, sur la base des informations fournies par les opérateurs, pointe un relatif retard de Free dans le domaine de la 4G. La firme est pour l'instant bonne dernière, avec un total de 1 694 antennes déployées à la fin octobre, contre 3 178 pour SFR, 6 324 pour Bouygues et 8 359 pour Orange. Même le rythme n'est pas très convaincant, puisque Free n'a implanté que 156 antennes de plus en octobre, contre par exemple 388 pour SFR ou 350 pour Bouygues. À noter que l'intégralité des antennes 4G de Free est en 2 600 MHz, ce qui n'est pas le cas de ses concurrents, qui disposent également d'antennes 800 ou 1 800 MHz.

Les fréquences 700 MHz : un gros enjeu pour 2015

Concernant la répartition des fréquences, Free pourrait bien avoir une carte majeure à jouer lors de la prochaine mise aux enchères de la bande 700 MHz par l'ARCEP, qui sera progressivement ouverte aux opérateurs de téléphonie mobile dans le courant de l'année 2015. Xavier Niel, en plus de confirmer le grand intérêt de Free pour cette opération, se dit intéressé de savoir quels autres opérateurs vont participer aux enchères. Seul Orange s'est manifesté pour l'instant, mais les deux derniers concurrents pourraient suivre à leur tour.

Besoin d’un conseil ?

ADSL, fibre optique, box 4G… vous êtes perdu parmi les offres ?
Demandez conseil à JeChange pour trouver une box internet rapide, fiable et bon marché. Nos conseillers répondent à toutes vos questions et vous font des offres Internet sur-mesure !

Rappel gratuit

Un commentaire sur “Free promet des surprises à ses abonnés pour 2015

  1. A Nîmes, mon portable est au top avec la couverture 4g. Génial ! Mais dès que je pars à La Vernarede, plus rien du tout alors qu'il y a une antenne multi opérateur. Alors, c'est pour quand?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.2/5 - 19 avis