Tout savoir sur la Chromecast de Google

Qu'est-ce que la clé Chromecast ? JeChange vous présente cette innovation proposée par Google et vous explique comment et dans quel but l'utiliser.

  • Publié le

L’arrivée des smartphones et des tablettes tactiles, somme toute assez récente, a révolutionné la manière dont beaucoup d’utilisateurs consomment du contenu numérique, avec notamment une explosion du visionnage nomade de vidéos. Pour autant, rien n’égale encore le confort et la convivialité d’un affichage sur un téléviseur de salon… D’où le lancement de la Google Chromecast.

Pour réunir ces deux univers, Google a lancé Chromecast au début de l’année 2014. Le principe de cette clé HDMI est simple. Il consiste à diffuser en streaming sur votre téléviseur les contenus accessibles depuis votre smartphone ou votre tablette. Mais le produit répond-il réellement aux attentes et aux besoins des internautes ?

Qu’est-ce que la Google Chromecast ?

La Google Chromecast est un gadget dont l’aspect rappelle fortement celui d’une clé USB traditionnelle. La plupart des néophytes ont d’ailleurs tendance à les confondre. Rien à voir cependant. La petite clé de Google est également appelée « dongle ». Elle vient se ficher non pas dans un port USB mais dans un port HDMI. Celui de votre téléviseur de salon. Une fois installée, elle communique via votre réseau Wi-Fi domestique avec votre smartphone, votre tablette numérique ou encore votre ordinateur. Elle peut diffuser sur l’écran de votre téléviseur les contenus disponibles sur ces appareils.

La Chromecast agit donc comme un simple diffuseur de contenu depuis un appareil nomade (ou un ordinateur) vers une télévision, comme le prouve d’ailleurs sa configuration technique assez simple : outre son processeur Marvell qui assure une puissance de calcul minimale, la clé embarque un module Wi-Fi, une mémoire vive de 512 mégaoctets et enfin deux gigaoctets de mémoire interne (qui ne pourront toutefois pas être exploités à des fins de stockage personnel).

Google commercialise directement la Google Chromecast avec d’autres revendeurs au prix de 35 €.

Installation et principe de fonctionnement de la Google Chromecast

Pour fonctionner, la clé Chromecast a tout d’abord besoin d’une alimentation électrique spécifique, que ne peut pas lui fournir sa connectique HDMI. Il vous faudra donc la relier au port USB de votre téléviseur ou à une prise avec un adaptateur USB. Ce dernier est fourni avec la clé.

Il convient ensuite de télécharger gratuitement l’application Chromecast sur votre smartphone ou votre tablette tactile. Précisons que la clé est compatible avec les appareils tournant sous Android et sous iOS (à partir de la version 6.0). Dans un cas, l’application sera à télécharger sur le Google Play Store. Dans l’autre cas, elle sera disponible sur l’App Store. En ouvrant l’application, votre smartphone détectera le signal Wi-Fi émis par Chromecast et pourra se synchroniser avec la clé. Dès lors, la clé est installée et une petite icône spécifique apparaîtra en haut à droite de votre écran à chaque fois que vous pourrez « caster » un contenu sur votre téléviseur.

Applications compatibles et usages

La clé Chromecast n’est pas un diffuseur universel. Cela implique donc que son usage est limité à quelques applications rendues compatibles par leurs développeurs. Leur liste tend toutefois à s’allonger et permet de multiplier les usages possibles pour cette petite clé polyvalente :

  • Les différents services de streaming de Google, à commencer par YouTube, Google Play Musique et Google Play Films, assurent naturellement une compatibilité totale avec la clé Chromecast. Si vous bénéficiez d’un bon débit, il est ainsi possible de bénéficier sur votre grand écran de la plus vaste bibliothèque de vidéos gratuites au monde, à un niveau de définition tout à fait satisfaisant.
  • Plusieurs services de vidéo à la demande, dont CanalPlay et Netflix.
  • De nombreuses applis de streaming ou de replay des grandes chaînes de télévision. Entre autres Pluzz de France Télévisions, MYTF1 ou 6play.
  • SFR TV est compatible, mais pas la TV d’Orange pour laquelle l’opérateur a lancé sa propre clé HDMI le 9 juillet 2015.

À noter enfin la possibilité de diffuser du contenu depuis un ordinateur équipé. Il lui faut le navigateur Google Chrome et son extension Google Cast. Vous pourrez donc afficher une page Internet directement sur votre téléviseur par ce biais. Et ce avec potentiellement tout le contenu associé (photos, vidéos…), malgré toutefois une certaine latence dans l’affichage.

Ce que la Chromecast n’est pas

Contrairement à une idée reçue, et à la différence de l’Apple TV, l’application Chromecast ne permet pas par défaut de pratiquer le « mirroring », c’est-à-dire de reproduire en temps réel votre écran de smartphone ou de tablette sur votre télévision. Une fois un contenu à visionner sélectionné, l’application se contente d’indiquer à la clé le fichier à télécharger. Dès lors, la clé fonctionne de manière autonome et assure toute seule la diffusion sur l’écran de télévision.

Cette configuration n’est pas sans présenter quelques avantages. Ainsi, une fois la vidéo lancée sur la télévision, vous restez libre d’utiliser votre smartphone pour un tout autre usage. Seul petit bémol : la nécessité de retourner à l’application Chromecast pour agir sur la diffusion (mettre en pause, par exemple…).

La clé Chromecast ne dispose d’aucun espace de stockage et n’embarque aucune application native. Pour son fonctionnement, elle reste entièrement dépendante d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur avec une connexion en Wi-Fi.

Un accessoire idéal pour certains profils d’utilisateurs

Au-delà de ceux qui souhaitent tout simplement profiter du gigantesque contenu vidéo d’Internet sur leur télévision, la Chromecast se révèle un investissement particulièrement rentable pour deux catégories d’utilisateurs :

  • Les possesseurs d’une télévision non connectée, mais pourvue toutefois d’un port HDMI, y verront une excellente occasion de bénéficier de fonctionnalités améliorées sans avoir à acheter un nouvel appareil. Dans cette situation, le prix de 35 € exigé par Google assure un excellent rapport qualité /prix. Si vous disposez déjà d’une télévision connectée avec un accès à YouTube ou d’autres services en ligne, la plus-value sera en revanche moins évidente.
  • De nombreux abonnés à une box ADSL Internet/TV/téléphone reçoivent un débit faible, oscillant entre 1 et 1,5 mégabit par seconde, et qui les empêche d’utiliser dans de bonnes conditions le décodeur TV compris dans leur offre. La Chromecast, moins gourmande en bande passante, leur offre une alternative intéressante et leur redonne l’accès à de nombreuses chaînes, quitte à faire quelques concessions sur la définition de l’image.

5 commentaires sur “Tout savoir sur la Chromecast de Google

  1. C est legal, ça fonctionne très bien à condition d avoir un wifi privé (pas à l hotel par exemple) et une appli tv de sfr ou canal ou autre. On peut la déplacer d une tv à l autre, pas de réinstallation à faire. Ne fonctionne pas si telephone est en 4G, wifi indispensable

  2. Bonjour,

    Dans une chambre, je n’ai pas de prise télé, on m’a conseillé d’acheter google chromecast et de le connecté à ma box. J’ai tout branché, fait, appareil connecté mais après rien, je vois pas comment regardé la télé ou même aller sur mycanal, je comprends rien… pouvez vous m’aider ?

  3. Je ne veux pas chromecast. Ma tele fonctionnait bien jusqu a prewent.mais , cela fais deux jours que l e cran affiche chromecast integre et je ne peux rien faife avec la tele ommande.

    Au secours!

  4. Moi j’ai donc le chromecast de chez Google et je vous le déconseille vivement… En ce moment il se met en pause ttes les 10 minutes quand je regarde un film en streaming… Je suis dégoûté, j’ai bien tt vérifié mode veille tt et au niveau de mon tel tt est OK, et me dites pas que ça ira mieux à la prochaine mise à jour elle viens d’être faite y a pas trois quart d’heure

Les commentaires sont fermés.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.2/5 - 1173 avis