Le gouvernement demande aux banques plus de prêts verts avantageux pour aider les ménages modestes

L’État veut accompagner les ménages les plus modestes qui souhaitent acheter un véhicule propre. Il sollicite les banques pour qu’elles formulent des offres de prêts verts avantageuses.

La transition écologique passe par la réduction du parc d'automobiles les plus polluantes. Pour y parvenir, des mesures financières incitatives sont mises en place au profit des Français qui ne peuvent financièrement assumer un tel coût. Le gouvernement presse les établissements bancaires d'instaurer des offres de prêts verts spécifiques par le biais d'un préfinancement de la prime à la conversion.

A quoi sert la prime à la conversion ?

Accessible à tous sans condition de revenu, la prime à la conversion est une prime versée aux Français qui changent leur véhicule ancien pour une automobile neuve ou d'occasion. Les vieux véhicules correspondent aux voitures essence immatriculées avant 1997, et aux voitures diesel immatriculées avant 2001 pour les ménages imposables et les professionnels, et avant 2006 pour les ménages non imposables.

A partir du 1er janvier, la prime à la conversion est doublée pour les ménages à faible revenus et les actifs parcourant de longs trajets domicile/travail.

Quel était le montant de la prime à la conversion en 2018 ?

Pour l'achat d'un véhicule électrique neuf, la prime à la conversion s'élève à 2500 euros. Comptez 2000 euros pour un véhicule électrique d'occasion pour un ménage non imposable et 1000 euros pour un ménage imposable ou un professionnel. Pour l'achat d'un véhicule thermique neuf ou d'occasion, la prime à la conversion est fixée à 2000 euros pour un ménage non imposable, contre 1000 euros pour les autres catégories. Pour l'achat des deux-roues, trois-roues ou quadricyles électriques neufs, elle s'établit à 1100 euros pour les foyers non imposables et à 100 euros pour les autres catégories.

Qu'est-ce qu'un prêt automobile vert ?

Les prêts verts sont des crédits à taux bonifiés proposés par certaines banques dans le cadre du financement d'un achat de véhicules électrique ou hybride rechargeable. Exemples : les offres Ecureuil Auto Développement Durable ou AUTOVair chez BPCE, le Prêt Vert Auto chez La Banque Postale ou le crédit éco-responsable de Boursorama Banque.

Le gouvernement et la Fédération des banques françaises souhaitent que ces prêts verts agissent comme une avance de trésorerie, un préfinancement, pour les bénéficiaires de la prime à la conversion. Pour compenser notamment les plusieurs mois de décalage dans le versement de la prime lors de l'acquisition d'un véhicule d'occasion.

Pour les plus modestes, cette offre de prêt vert serait réservée à certains véhicules selon leur seuil d'émission de CO2 ou leur date d'immatriculation comme pour la prime à la conversion.

Banque en ligne, quels avantages ?

1- Gain de temps
2- Frais bancaires réduis
3- Epargne plus rentable
4- Gestion optimale et sécurisée
5- Services uniques

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.2/5 - 15 avis