L’UFC-Que Choisir s’attaque aux cartes bancaires

L'UFC-Que Choisir tire la sonnette d'alarme. Selon l'association de consommateurs, près de la moitié des frais des cartes bancaires sont disproportionnés, voire injustifiés. La démarche des banques serait même "pousse au crime", forçant la main aux clients pour qu'ils choisissent les cartes les plus haut de gamme !

  • Publié le
  • Écrit par

Les banques sont une nouvelle fois dans le collimateur de l'UFC-Que Choisir. Dans un rapport intitulé "pour une carte bancaire responsable", elle fustige les nombreux frais occasionnés par cet objet, exagérément élevés. Ce qui représente une manne financière extrêmement précieuse, car 44,2% des transactions se font par ce biais, soit deux fois plus que par chèque.

L'association de consommateurs dénonce également la grande opacité de ces frais, trop peu clairement exprimés par les banques, voire pas du tout : frais annuels, frais de retrait sur un autre distributeur, frais de (re)transmission des codes, etc… Près de la moitié d'entre eux seraient même totalement injustifiés ! Ainsi, sur une carte coûtant 36,3 Euros, 15,3 seraient ponctionnés pour des raisons inconnues.

Un tiers de l'ensemble des frais de banque, soit 2,8 milliards d'Euros, vient des cartes bancaires. Et les démarches des banques pour en gonfler les coûts sont tout simplement, selon l'UFC, "pousse au crime" : beaucoup de Français seraient poussés à prendre les modèles de carte les plus chers, ne permettant pas de vérifier leur solde, mais contenant tout un tas de service dont ils n'ont pas besoin… ce qui peut très fortement alourdir leurs dépenses.

Autre source d'exagération relevée par le rapport : les frais retenus en cas de défaut de paiement. Les banques en profiteraient en effet pour les facturer jusqu'à cinq fois plus que la valeur du préjudice réel. La FBF (Fédération des Banques Françaises) se défend en disant que ces frais sont justifiés, et que les baisser conduirait à une régression d'ensemble du niveau des services". Le comparateur de jechange.fr est justement là pour vous aider à trouver le meilleur rapport prix-services !

(Source : Capital)

Banque en ligne, quels avantages ?

1- Gain de temps
2- Frais bancaires réduis
3- Epargne plus rentable
4- Gestion optimale et sécurisée
5- Services uniques

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

5/5 - 5 avis